AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2881943632
Éditeur : Mon Village (01/08/2018)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le corps d'une femme, en état de putréfaction avancée, est découvert dénudé et méconnaissable, dans un appartement sordide à Chapelle, dans le canton de Vaud.
Malaise, accident ou crime ?
L'inspectrice Jessica Aeby, de la police scientifique, est loin de se douter que ses démarches pour identifier le cadavre engendreront des réactions en chaîne irrationnelles, et démoniaques, jusqu'à ouvrir les portes de l'horreur...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Nat_85
  13 novembre 2018
Publié aux éditions Mon Village en cette année 2018, " Un lien indélébile " est le premier roman de Tatjana Malik, inspectrice à la police de sûreté vaudoise. Son expérience professionnelle apporte, sans conteste, un puissant réalisme !
Jess rêve parfois de liberté, et son dernier voyage en terres canadiennes n'a eu d'effet que d'attiser cette volonté. Mais l'adrénaline que lui procure son travail, ainsi que son désir de justice l'empêche encore de sauter le pas.
p. 10 : " Je me sentais en totale contradiction. D'un côté j'avais envie de tout quitter pour partir à l'aventure, à la découverte du monde, sac à dos... Et d'un autre côté, il m'était difficile d'abandonner toutes les personnes que j'aimais, ainsi qu'un travail passionnant, qui me procurait de surcroît une sécurité financière non négligeable."
Mais en tant qu'inspectrice de la police scientifique vaudoise, en plus de sacrifier sa liberté, Jessica Aeby a également dû sacrifier sa vie amoureuse. Toutes les contraintes liées à son métier l'ont exclues d'une vie sociale normalisée.
p. 68 : " Ce métier, qui à la fois me fascinait, avait fait de moi ce que j'étais devenue : une personne méfiante, rigide, solitaire, dure et froide. Mon réseau social s'était réduit au fil des années et je m'étais construit une carapace pour ne pas laisser entrevoir mes sentiments, mes frustrations et mes émotions. Je me sentais     seule. "
Lorsqu'elle est dépêchée sur les lieux d'une nouvelle scène macabre, elle ne peut que constater l'état de putréfaction avancée de la victime. de sexe féminin, il s'agit à première vue pour notre enquêtrice d'une mort naturelle ou accidentelle.
p. 13 : " - Selon les premiers éléments que nous avons pu obtenir, il s'agit du domicile de madame Ana Clément, née le 23.04.1975. La voisine de palier, madame Edith Brun, nous a dit que la présumé défunte vivait seule et qu'elle n'avait pas d'enfants. Elle ne recevait pratiquement jamais de visiteurs et semblait avoir des troubles mentaux. "
En collaboration avec ses collègues de la brigade criminelle et des premiers résultats du médecin légiste, Jess, d'une grande conscience professionnelle, va poursuivre ses investigations...
p. 19 : " Mon travail en tant qu'inspectrice au sein de l'Identité judiciaire consiste non seulement à prélever des traces et des indices, pour permettre d'établir des faits et des preuves, mais aussi à identifier des personnes, qu'elles soient vivantes ou décédées. "
Elle va ainsi trouver une lettre d'un certain Père Jean dans laquelle ce dernier demande à la défunte de cesser de croire qu'il puisse être son père.
p. 42 : " - Elle affirmait que j'étais son père, dit-il gêné. Ce qui est complètement absurde et contraire à mes principes religieux. "
Menant doublement l'enquête sur ce mystérieux Père Jean et ses liens avec Ana, Jess tente d'obtenir l'identification formelle de la victime grâce aux traces ADN relevées. Notre inspectrice doute de plus en plus sur la possibilité d'une mort naturelle. En effet, d'autres traces d'ADN découvertes à proximité du corps indiquent un lien familial avec la victime.
Au moment de révéler une information capitale sur le décès d'Ana Clément, un de leur collègue - chef de la police du village de la Chaux - est froidement assassiné !
p. 147 : " - Mmmm, deux traces de semelles et deux profils ADN masculins inconnus, dit Fabien. Tout nous conforte à penser que nous avons affaire à deux complices ! "
Jess et ses collègues travaillent sans relâche, enchaînant les journées d'investigation et  d'interrogatoires. Leur obstination va avoir raison  du suspect...
p. 241 : " Il ôta, un par un, les photos et post-it qui n'étaient pas entourés de rouge pour ne laisser que les principaux suspects ou potentiels ex-maris. L'étau se resserrait. "
... mais au prix de combien de vies ?
p. 261 : " - Cet enfoiré, c'est une vraie machine de guerre ! Bute-moi de salopard Jess, promets-le moi ! "
Richement documenté, notamment dans le domaine des analyses ADN, Tatjana Malik nous livre un polar haletant ! Âmes sensibles s'abstenir, vous êtes prévenus !
Lien : https://missbook85.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
laurentcardinaux
  16 novembre 2018
Un polar noir, qui flirt avec l'horreur, des détails à vous glacer le sang... à lire de toute urgence !!!
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15654 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre