AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782916355597
299 pages
Editions Intervalles (01/09/2011)
3.75/5   10 notes
Résumé :
Les gagnants d’un jeu-concours se retrouvent pour une grande croisière au large de Dubaï. Ils vont être les témoins d’une catastrophe à la hauteur des ambitions immenses des fondateurs de cette ville
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
zabeth55
  07 novembre 2016
Un français installé à Dubaï est chargé d'interviewer les passagers d'une croisière qui, grâce à ce voyage ont échappé à une catastrophe.
Dix portraits d'habitants de Dubaï nous permettent de découvrir, à travers la vie de chacun, la complexité cosmopolite de cette ville nouvelle.
C'est passionnant, parfaitement décrit. Une immersion totale dans cette mégapole où se mêlent des gens venus de partout.
On entre complètement dans chacune de ces vies. Chaque personnage est intéressant et attachant, certains sont plus sympathiques que d'autres, certains sont franchement émouvants.
On apprend des tas de choses sur les motivations, les coutumes, les religions, les manières de détourner les obligations morales, sur le mythe de Dubaï.
Outre que c'est très bien écrit, le suspens sur la catastrophe, omniprésente dans chaque récit, est parfaitement entretenu, jusqu'à la fin.
En ces périodes troubles que vit notre monde, ce livre apporte un éclairage humain et lucide sur le Moyen-Orient.
Une superbe découverte, un livre fort.
Un seul étonnement : le choix du titre. Les meilleures intentions du monde. Je n'ai pas bien compris. En tout cas, les intentions de l'auteur sont excellentes et je le remercie de m'avoir donné l'occasion de lire ces récits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
-victoria-
  17 janvier 2013
Gabriel Malika nous entraîne à la recherche du coeur et de l' âme de Dubai. A travers les témoignages de personnages fictifs dont il a choisit de nous raconter les destins singuliers, c'est le visage de Dubai qui apparaît, une ville cosmopolite attachante. Des portraits, realistes et émouvants si bien que l'on peut se perdre entre fiction et fragments de vie. Gabriel Malika tient son lecteur en haleine tout au long du récit et nous réserve un dénouement auquel on ne s'attend pas et qui agira comme un révélateur.
Le coeur et l' âme de Dubai, c'est le coeur et l' âme des hommes et des femmes qui y vivent, toutes nationalites et classes sociales confondues, qui l'animent, qui en font une ville vraie, loin des clichés. Une ville imparfaite bien sûr, souvent qualifiée d'artificielle, à l'ambition démesurée parfois mais dans laquelle peuvent coexister de façon harmonieuse et épanouie tant de cultures et de sensibilités différentes.
Ce qui m'a touchée c'est l'attachement sincère et profond que l'on ressent de son auteur pour cette bulle d'oxygène dans une region tourmentée par les conflits que l'on connaît. Et au-delà, l'espoir d'un Orient réconcilié. Je ne doute pas que son auteur ait les meilleures intentions du monde.
Un premier roman a l'expression soignée, limpide et élégante, tres bien documenté, écrit avec justesse et respect.
J'attends le prochain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
isalune
  28 décembre 2012
Racoleur
Raciste
Pédant
racoleur parce qu'il stimule les bas instincts, raciste pour ses incessants clichés (Le Pakistanais brute et violeur, le Libanais macho, arriviste, sans scrupules, l'Américaine gentillette, le Saoudien... terroriste, les mannequins assimilées à des prostituées), pédant car plein d'allusions historico-politico-culturelles, la plupart du temps approximatives voire carrément inexactes.
D'un autre côté, c'est un livre qui se lit facilement, j'ai trouvé l'idée de départ une façon prometteuse de représenter Dubai (une croisière qui réunirait différentes nationalités ; quoique sans Indiens ni Philippins, c'est déjà moins représentatif...), la fin bien décrite et enfin humaine et une mention spéciale pour un truc qui m'a vraiment fait rigoler : le gars qui s'amuse à chercher des noms pour les gens qui, censure oblige, noircissent dans les magazines les bouts de seins ou de fesses : sexterminateurs, poitrinihilistes, nudilueurs, et mon préféré : nibarreurs ;-
La meilleure partie du livre? Sa page de couverture pour la très belle photo. Pas la peine de la tourner.
Ca n'engage que moi, d'autant plus que je sens confusément qu'à l'instar de son titre, l'auteur avait de bonnes intentions...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Litteraflure
  12 janvier 2013
Enfin un roman qui parle de Dubai sans faire l'etalage des cliches habituels. Je l'ai devore en quelques jours. J'ai ete captive par chacun des personnages dont l'auteur fait un portrait saisissant et attachant. Et surtout, j'ai appris beaucoup de choses, sur la region, sur tous ces gens qui sont venus au Moyen-Orient pour y faire fortune - ou pas. J'ai particulierement aime l'apprenti terroriste Saoudien. L'auteur reussit a nous glisser dans son subconscient. Il nous explique pourquoi le personnage bascule. Quand a la mannequin iranienne, magnifique.
Le genre de livre que l'on oublie pas.
Commenter  J’apprécie          60
YvPol
  19 octobre 2021
Gabriel Malika, pseudonyme de Olivier Auroy déjà chroniqué sur le blog, a vécu dix ans au Moyen-Orient, il connaît donc la région, ses us et coutumes, ses règles et l'émergence de Dubaï depuis quelques années. Son roman est un excellent moyen de découvrir qui sont les gens qui viennent s'installer à Dubaï et leurs raisons. Il parle aussi des conditions de vie très différentes des conditions occidentales notamment sur le manière de s'habiller -pour les femmes surtout-, sur la consommation d'alcool... le paradoxe de Dubaï est l'attirance qu'elle produit pour de nombreuses personnes, l'espoir de gagner beaucoup d'argent aisément, car l'argent coule à flot dans l'île, la modernité exacerbée de son architecture, les prouesses technologiques contre les conditions de vie difficiles -voire le déni des droits de l'homme- pour les ouvriers-migrants et pour les femmes dans un certain traditionalisme des coutumes.
L'auteur parle également de la naissance et du développement de l'Émirat de Dubaï : "Et à chaque nouvelle crise, Dubaï se développait un peu plus. La menace de la guérilla communiste en Oman permit aux Émirats d'exister sur la scène internationale. La révolution islamique fit affluer les capitaux iraniens. La guerre Iran-Irak et le régime de Saddam Hussein conduisirent les riches familles irakiennes à placer leurs économies dans les banques de Dubaï. La guerre du Golfe contraignit le rival koweïtien à reconsidérer ses relations avec les Émirats. Les attentats du 11 septembre enfin, achevèrent de convaincre les Saoudiens qui croyaient bienveillante la terre de l'Oncle Sam. Eux aussi finirent par garnir les coffres des banques de Dubaï. Que dire de la guerre civile au Liban, du conflit israélo-palestinien ou des dictatures de l'Est africain ? Plus le Golfe s'embrasait, plus Dubaï s'engraissait." (p. 80)
Voilà toute l'ambiguïté de l'île qui se construit grâce à l'argent de pays ne prônant pas la liberté, qui est donc indirectement sous leurs coupes et qui dans le même temps veut paraître à la pointe. Tout cela est formidablement décrit dans ce roman, notamment à travers les portraits des femmes, qu'elles soient de la région ou des Occidentales. Jusqu'où peuvent-elles aller sans choquer et risquer pour leur sécurité ?
Il y est question également des sacrifices que chacun peut et veut faire pour gagner de l'argent, du mal du pays, du déracinement, des désillusions. Et si justement, Dubaï n'était qu'une illusion, une bulle un peu irréelle, un monde factice construit sur du rêve ? le retour à la réalité pourrait s'avérer brutal.
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Video de Gabriel Malika (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gabriel Malika
Interview de Gabriel Malika, auteur des " Meilleures intentions du monde ", sur Oryx FM (Qatar).
autres livres classés : dubaiVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus

Autres livres de Gabriel Malika (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1649 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre