AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841862984
Éditeur : A propos (01/12/2005)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Rien ne prédestinait Pierre Bonnard à la peinture. Pourtant, dès ses premières œuvres, il est l’un des piliers du mouvement nabi, participant intensément au « bouillonnement » des arts dans les années 1890. Et, en cinquante ans de carrière, il va mettre en place un langage pictural audacieux, recréant sur la toile un monde unique.

Incandescent. Pierre Bonnard, peintre de l’intime retrace la vie et l’œuvre de l’artiste, si intimement liées, et invite ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lagagne
  14 décembre 2011
Avec "Bonnard, peintre de l'intime" c'est un bon petit documentaire que vous avez entre les mains, pour aborder ce peintre.
L'approche est nette : chronologique. Les chapitres correspondent aux grandes évolutions, périodes de son style. Chacun a sa propre couleur, sa chronologie introductive (qui situe dans le contexte culturel et historique), et ses encadrés. Les "a propos" entre dans un détail de la vie de l'époque ou de la vie personnelle du peintre, de façon claire et venant éclairer le texte principal. Les "arrêt sur image" viennent expliquer plus en détails un tableau en particulier, de manière concise et efficace.
J'ai aimé l'abord simple du texte. Et simple ne veut pas dire simpliste! Il faut avoir quelques bases (mais juste des bases) en vocabulaire pictural.Et là l'univers de Bonnard ouvre grand ses portes.
Les illustrations ne sont pas suffisamment nombreuses ou grandes à mon goût mais leur choix est judicieux, toujours en rapport avec le texte de la page (détail qui n'en est pas un !). Leur qualité est correcte. C'est vrai que j'aurai aimé un meilleur rendu des couleurs, surtout concernant Bonnard, mais pour le prix du livre (10€) la qualité est tout à fait satisfaisante.
Que de qualités ? Presque. J'ai reçu dans le cadre de masse critique jeunesse. Et c'est là que je m'interroge. En quoi ce documentaire est-il destiné à la jeunesse ? le petit format, la taille des reproductions, la complexité du texte : pour moi rien ne le destine aux enfants. En plus, j'ai beau chercher, rien, ni sur la couverture, ni dans le livre, n'indique qu'il est destiné à un jeune public. Après tout dépend de ce que l'on entend par « jeunesse ». Mais passé 14/15 ans peut-on encore parler de documentaire jeunesse ? D'ailleurs dans les conseils bibliographiques en fin d'ouvrage nous sont conseillés des livres « Pour les enfants », indiqués après ceux « sur Pierre Bonnard » et « sur son époque »…
En somme, un bon documentaire de niveau très abordable, mais peut-être pas pour les enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Ikebukuro
  19 décembre 2011
Nous retrouvons ici la mise en page et la construction que j'ai tant apprécié pour Véronèse, le triomphe de la couleur des Editions A'Propos. Une construction claire, didactique avec une chronologie toujours présente pour situer le peintre et son oeuvre dans son contexte, historique, social et culturel, des petits "A propos" mis en avant sur un fond de couleur qui valorisent un point précis de l'époque ou une explication artistique en parallèle à l'oeuvre du peintre, une analyse de certaines oeuvres… Un livre très bien fait qui s'adresse à priori à une bibliothèque jeunesse mais qui m'a vraiment intéressé. Contrairement à Véronèse que j'ai redécouvert et dont j'ai admiré la flamboyance, ce que j'admire chez Bonnard c'est sa capacité à voir les couleurs du quotidien comme s'il regardait les petites scènes de la vie à travers un kaléidoscope. Son travail sur la couleur est une merveille de teintes et de lumières.
Influencé par Gauguin et l'art "japonisant" en vogue à l'époque, désireux de poursuivre la recherche picturale lancée par les impressionnistes, Bonnard n'aura de cesse de faire évoluer sa peinture et son travail sur les couleurs. A travers ses scènes de bains et ses nus, Bonnard jouera continuellement avec la lumière et les ombres que créent les courbes des corps, rendant le spectateur voyeur et captif de la sensualité de ses toiles. Bonnard sera toute sa vie entourée de femmes, sa mère qui le soutiendra dans sa volonté d'être peintre, Marthe sa muse qui figurera sur la majorité de ses toiles ainsi que de nombreux modèles professionnels qui poseront pour lui tout au long de sa vie… Cela a sans doute permis au peintre de réussir à recréer sur ses toiles cette intimité des femmes à leur toilette, même si les couleurs semblent apporter une certaine distance au modèle. Cet univers de salles de bains et des femmes à leur toilette, restera tout au long de sa vie, l'un de ses thèmes de prédilection.
Ce petit fascicule m'a permis de découvrir Bonnard que je connaissais très peu. Un peu occulté par les impressionnistes, sa peinture est pourtant pleine de couleurs, de sensualité, de force, de gaieté dans ses paysages notamment. Son travail sur la couleur m'a particulièrement intéressé. Il peignait très peu sur le vif mais plutôt en atelier se servant de ses souvenirs et de ses premières impressions pour recréer sur la toile cette magie de la lumière. On a l'impression de découvrir le paysage comme après avoir regardé le soleil de face, complètement ébloui, avec toutes les couleurs qui se fragmentent. C'est très intense et très particulier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
cathulu
  17 décembre 2011
En 63 petites pages, Sandrine Malinaud réussit le pari de nous présenter tout à la fois la biographie de Pierre Bonnard, de la resituer dans son contexte historique et artistique, d'analyser avec finesse deux de ses oeuvres dans des "arrêts sur image" pleins d'intérêt.
à l'issue de cette lecture on n' a qu'une envie: se précipiter dans un musée pour admirer de visu les oeuvres de celui pour qui "il ne s'agit pas de peindre la vie, il s'agit de rendre vivante la peinture." ça tombe bien, l'auteure , en plus d'une bibliographie pour aller plus loin, nous propose la liste des musées en France, en Europe et aux Etats-Unis.
Une approche un peu académique mais efficace pour entrer dans l'oeuvre de ce peintre de l'intime et de la sensualité.
Commenter  J’apprécie          30
MonCharivariLitteraire
  10 décembre 2017
Bon petit livre sur le peintre Bonnard, quel plaisir de pouvoir admirer les oeuvres colorées et pleines de vie de ce peintre. J'ai apprécié en apprendre plus sur sa vie et sa vision de son art. Comme toujours les frises chronologiques juxtaposant les des dates de la vie de l'artiste, d'évènements politiques et scientifique permettent de mettre en perspective l'artiste dans son époque et son contexte.
Le livre est bien fait avec des encarts intéressants et des analyses de peintures intéressantes. Cependant, sur certains aspects il me semble un peu superficiel mais on ne peut pas être exigeant avec un livre qui a uniquement 64 pages. C'est une bonne introduction sur le peintre. Il donne envie de ce replonger dans l'oeuvre de cette artiste.
Commenter  J’apprécie          20
Alphie
  28 décembre 2011
Bonnard fait partie des peintres dont on connait le nom et parfois moins l'oeuvre. Ce petit livre de 63 pages, nous permet de retracer la vie de ce peintre et des différentes étapes qu'il a eu dans sa création.
Sa longue carrière est marquée par le "japonisant",par le nu, l'impressionisme...
A travers 4 parties bien distinctes dans le temps, ce livre nous retrace à travers citations, tableaux et anecdotes la vie de ce peintre, l'histoire de certaines peintures. On entre dans son univers, on découvre les femmes qui ont marqué sa vie, les lieux qu'il a habité.
Au total : Un livre court mais accrocheur sur un peintre probablement méconnu qui donne envie de se balader au musée d'Orsay.
Je remercie fortement Babelio et Masse critique pour cette découverte (et m'excuse du retard...)
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   10 décembre 2017
Depuis la renaissance, la perspective avec un seul point de fuite crée une vision en profondeur, une trouée dans le tableau, limitant le champ de vision naturelle. Or, la vision binoculaire étant de 200 degrés minimum, on voit ce qui se trouve devant soi mais également ce qui se trouve sur les côtés. Avec Bonnard, le plan remonte et la périphérie, qui n'apparait pas avec la perspective linéaire se met à exister. L'artiste ne peint pas réellement d'après modèle car il ne reste jamais longtemps devant le motif de peur de "faiblir", de perdre son idée de départ et de se laisser trop influencer par la réalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   10 décembre 2017
Ainsi, il est admiré des fous comme des sages. On ne se lasse pas de voir des Bonnard. On ne se lasse pas non plus de les discuter. Il est le régal des délicats et la curiosité des esthéticiens. Il charme, il déconcerte, il scandalise. Tantôt sa peinture se livre sans réticence; tantôt elle se ferme, résiste à l'exégèse du public; elle est tantôt naïve et tantôt complexe et raisonneuse" Maurice Denis
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   10 décembre 2017
Bonnard ne peint pas sur nature mais de mémoire; sa vision du monde doit être intériorisée. il se laisse envahir par l'instant, sa première vision pour la faire revivre ensuite.
Commenter  J’apprécie          20
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   10 décembre 2017
L'œuvre de Bonnard fascine et déroute. A la fois coloriste, peintre de l'intime, peintre de l'instant, de la vie sereine et de la beauté des choses simples, mais aussi fabuleux paysagiste: les mots pour qualifier son art paraissent vains, injustement réducteurs.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   10 décembre 2017
La sensualité de ses sujets, la force de ses couleurs et l'audace de ses cadrages disent sa capacité à innover et à se délecter du spectacle de la vie.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
799 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre