AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782757892251
192 pages
Points (08/04/2022)
3.99/5   55 notes
Résumé :
« J’ai assisté à ton réveil ce matin, Anna. Je dis « assisté » car il ne me reste que trois matins à vivre et lorsque la fin est imminente, chaque réveil de l’être aimé est un événement. Nous avons échangé un baiser que j’ai écourté pour ne pas te tuer. Il est chaque jour plus difficile de résister… »
Ainsi se confesse Adrian van Gott, le collectionneur d’art sans âge dont nul ne connaît la fortune : dans sa maison, sa forteresse des beaux quartiers de Manhat... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 55 notes
5
11 avis
4
8 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

Kittiwake
  04 février 2021
« La mémoire ne peut remonter qu'au temps où le langage a été acquis. Avant, c'était impossible. Sans mot, nul souvenir. Pourtant, je me rappelle au-delà de ma naissance. Une sensation, une certitude prénatale : mais parents ne m'aimaient pas. »
C'est ainsi qu'Adrian von Gott débute l'histoire de sa vie, dans la Venise de la fin du 18è siècle. Une vie d'errance à travers l'Europe et à travers …les siècles. Car en vertu d'un phénomène génétique inattendu, Adrian a le pouvoir de jouir d'une vie éternelle pourvue qu'il réussisse à subvenir à ses besoins énergétiques particuliers, dont la source se trouve aux lèvres de ses partenaires. S'il ne les vide pas de son sang comme un vulgaire Nosferatu, il les laisse privé cependant d'une partie de leur âme.

Qualifier de récit vampirique ce roman serait risquer de le priver d'un lectorat peu attiré par les récits sanguinolents. Et ce serait dommage, compte tenu de la qualité de l'écriture.
D'autant que l'accent n'est pas mis sur l'hémoglobine et les viscères exposés, en dehors de quelques rares scènes où on peut invoquer la légitime défense !
C'est un récit romantique, centré autour de ce personnage en quête éternelle d'amour, déchiré entre l'assouvissement de ses désirs et le remords de ce qu'il provoque.
Le récit est très visuel et on imagine sans peine une adaptation sur grand écran.
Merci à Netgalley et aux éditions Grasset
Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          710
Iboo
  14 juin 2021
Un réel plaisir que cette lecture qui m'a été inspirée par le billet de mon amie Lilou avec qui je partage bien souvent les mêmes ressentis.
L'auteur ne s'est pas laissé aller à la facilité et a abordé le sujet du vampirisme de manière originale avantageusement éloignée des stéréotypes du genre maintes fois rebattus.
Sur une trame romantique et dans un style élégant, il nous invite dans les pas de son personnage sur les cinq continents et à travers L Histoire durant les deux siècles et demi de l'existence du torturé Adrian von Gott.
Aucun à peu près dans la narration de Richard Malka où il apparait nettement qu'il s'appuie sur de solides connaissances que ce soit dans le domaine de l'Histoire ou des voyages.
De l'originalité, du fantastique, du romantisme, de la passion, de l'exotisme, de l'aventure... Les ingrédients d'un roman de qualité, ma foi !
Commenter  J’apprécie          532
Nastie92
  20 février 2022
Je connais Maître Malka à travers son métier d'avocat et ses engagements forts ; j'ai lu récemment son indispensable le droit d'emmerder Dieu, transcription de la plaidoirie qu'il avait préparée pour le procès des attentats de janvier 2015.
Je ne connaissais pas Richard Malka l'écrivain.
Pour une surprise, ce fut une surprise !
D'emblée, l'écriture me séduit. Elle est travaillée mais pas précieuse du tout ; elle est très belle et tout coule de source dans ces phrases qui s'enchaînent à merveille.
Cette écriture, plus le contenu surprenant et mystérieux rendent ce roman terriblement addictif : une fois entamé, je ne l'ai plus lâché.
J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque sans rien savoir de son contenu ni de son genre, le nom de l'auteur ayant suffi à attirer mon regard.
Je n'ai pas lu la quatrième de couverture pour conserver le mystère, et j'ai bien fait, une fois de plus.
Pourtant ce que je découvre dans les premières pages me fait tiquer : mais dans quoi me suis-je lancée ?
Le narrateur raconte avoir commencé sa vie à Venise au dix-huitième siècle, mais il date son premier texte de 20--. Je n'ai pas besoin d'avoir la précision des deux derniers chiffres, mon esprit matheux ne fait qu'un tour : mais, mais, c'est beaucoup trop long, ça !
Ce que j'apprends en poursuivant m'interpelle encore plus, et fait un peu vaciller ma raison.
Trop tard : je suis ferrée et j'ai envie d'en savoir plus sur cet homme bien étrange et sur sa vie, je veux tout connaître de lui.
Voilà ce qui s'appelle savoir accrocher le lecteur !
Malgré son caractère surnaturel, le voleur d'amour traite de nombreux thèmes bien réels et c'est pour cela qu'il m'a plu. Il parle en particulier de l'amour ou plutôt des dégâts que peut provoquer l'absence d'amour.
Le personnage principal est tourmenté et terriblement attachant ; l'histoire avance tel un rouleau compresseur et ne laisse aucun répit au lecteur.
Voilà un livre original en diable, que j'ai dévoré malgré son côté sombre et violent.
Pour conclure, je tiens à aborder un dernier point.
Richard Malka n'est pas n'importe quel auteur. Je ne parle pas là de son talent ni de son métier d'avocat.
Richard Malka vit depuis des années une situation exceptionnelle : il doit vivre sous protection policière. Comme d'autres, trop nombreux, qui subissent le même sort.
Oui, subir. Car ce statut particulier est loin d'être un privilège ! Loin d'être enviable. Il n'a rien de comparable avec le fait, pour certaines personnalités, d'avoir des gardes du corps qui les protègent lors de certains déplacements ou événements.
Non.
Vivre sous protection policière signifie dépendre en permanence de ceux qui sont chargés de veiller sur vous, ne plus être autonome. Avoir une vie restreinte. Ne plus rien pouvoir improviser. Être forcé de renoncer à tout ce qui fait le sel de la vie : ces amis qu'on invite au dernier moment, ce film que l'on décide au pied levé d'aller regarder, ces parents que l'on passe voir à l'improviste.
Vivre sous protection policière signifie ne plus avoir une once de liberté.
Qu'a donc fait Richard Malka pour mériter une telle horreur ?
Rien. Ou du moins rien d'illégal et rien de moralement condamnable.
Richard Malka se bat pour la liberté. Pas seulement la sienne, mais notre liberté à tous... et ses actions et discours ne plaisent pas à certains. Certains qui ont l'esprit suffisamment dérangé pour vouloir éliminer ceux qui les gênent.
J'ai une admiration infinie pour cet homme courageux, intelligent et lucide et je vomis tous ceux qui par lâcheté ou compromission ont fait que nous en soyons là en France en 2022.
Qu'un avocat qui n'a enfreint aucune loi et n'a fait que son travail soit dans cette situation.
Qu'une journaliste qui n'a enfreint aucune loi et n'a fait que son travail soit aussi dans cette situation.
Ces faits sont infiniment plus préoccupants pour l'avenir de notre société et de nos enfants que l'épidémie que certains dirigeants se plaisent à faire traîner en longueur.
Une prise de conscience collective s'impose d'urgence !
À ceux qui ne l'ont pas encore fait, je conseille vivement de lire le droit d'emmerder Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
SamDLit
  03 février 2021
Je n'ai d'autre choix que de disparaître. C'est toi ou moi. Or j'exige que tu vives. (signé) Adrian van Gott. NY, 25 Novembre 20--
- Et si moi, 'ton' Anna, je voulais que tu vives ? -
"Ce n'est pas un manque d'amour, c'est l'inverse. je ne parviens plus à contrôler le monstre, Anna"
Et voilà le décor planté de cet étrange livre qui s'ouvre sur un mystère et sur l'image d'un amour infini, au-delà des temps, au-delà des normes.
"Cette nuit-là j'ai connu l'amour et l'immortalité. Avec les ténèbres entre les deux. J'ai su que je venais de me damner. Ma nouvelle vie pouvait commencer."
Adrian est un collectionneur. Nul ne peut deviner son âge, nul ne peut estimer sa fortune ni préciser d'où elle vient.
Tous s'accordent sur un point: c'est un étrange personnage. Et ses collections le sont tout autant.
Combien de vies a-t-il connues, combien de vies a-t-il volées ?
L'histoire d'un amoureux au-delà des frontières du temps. Un récit assez troublant, bien écrit, la plume est assurée. Elle promène le lecteur des temps anciens 1769 - avant même sa venue au monde - aux portes de notre modernité à NY, en novembre 20--.
Tous les continents, Adrian traversera, de toutes les guerres il sera témoin ou acteur, nombreux artistes, peintres, poètes, musiciens, écrivains, il rencontrera, le monde changer il verra, quelques femmes il aimera, une seule lui restera les ongles gravés dans le creux de sa main.
"Quelques hommes ont inventé un monde sans Dieu parce qu'ils l'ont regardé ainsi et tout a changé".
Roman blanc et noir, historique, romanesque et fantasque.
Une réinterprétation du mythe de la jeunesse éternelle sur une toile culturelle, sociétale, scientifique, riche et documentée.
Un puits d'érudition et de culture qui rend ce récit passionnant et la lecture parfois complexe avec des allers-retours entre les différentes époques d'Adrian, toutes celles où il vit 'ses' différentes vies et celle plus actuelle où il se parle à lui-même comme en écho au journal d'Anna et à leurs relations (sur une courte semaine à NY en 20--)
L'éternel débat entre le bien et le mal sous un angle original. Loin du vampirique 'basique', l'auteur remanie la scénario et crée un récit moderne, intelligent, complexe, érudit, fantasque mêlant histoire et romance (* et pas que --- *)
* Avec beaucoup de (auto) dérision dérisoire, l'auteur nous tend à travers les temps un miroir pour qu'en parfaits narcisses nous nous y penchions et nous nous interrogions sur ce que l'humain, siècle après siècle, continue encore et encore - c'est que le début d'accord d'accord --- beaucoup de finesse et d'intelligence dans ce roman, mine de rien, entre les lignes et le récit, et où l'on sent le réel amusement que l'auteur a pris à jouer avec un genre bien précis le transformant de fantastique en fantasque fable, vision contemporaine.
Bandeau étrange, attirant: gargouille, statue de pierre, tableau à travers les temps ? Ou simple portrait d'un homme frappé de désespoir face à l'immensité d'une vie éternelle, dérision dérisoire.
Quel rêve de rencontrer Keats, Modigliani, Brancusi, --- d'assister aux Lumières, --- quel rêve ou --- quel cauchemar ---
Sortie ce 03/02/2021 chez Grasset.
Le Voleur d'amour par Richard Malka.
Merci à NetGalley et à Grasset pour cet étrange voyage.
Scénario original:
« J'ai assisté à ton réveil ce matin, Anna. Je dis « assisté » car il ne me reste que trois matins à vivre et lorsque la fin est imminente, chaque réveil de l'être aimé est un événement. Nous avons échangé un baiser que j'ai écourté pour ne pas te tuer. Il est chaque jour plus difficile de résister... »
Ainsi se confesse Adrian van Gott, le collectionneur d'art sans âge dont nul ne connaît la fortune : dans sa maison, sa forteresse des beaux quartiers de Manhattan, il a amassé des livres, des tableaux, des souvenirs de siècles passés... Adrian est une énigme. Mystérieux, douloureux, épuisé par les siècles déjà vécus, torturé de ne pouvoir toucher la femme qu'il aime...
Qui est-il, et quel drame a-t-il connu dans la Venise des années 1780 avant de découvrir son étrange et monstrueux pouvoir ?
Pour Adrian, l'amour se vole et ne se gagne jamais. Et si aimer une femme à travers les siècles est une malédiction, c'est aussi le plus beau des destins. de Constantinople aux bas-quartiers de la Londres prévictorienne, du Paris de la Révolution au New-York numérique, un grand roman noir et vampirique.
Auteur:
Richard Malka, célèbre avocat, scénariste de romans graphiques, est l'auteur de Tyrannie (Grasset, 2018 – en cours d'adaptation en série), et, avec Georges Kiejman, d'Eloge de l'irrévérence (Grasset, 2019).
PS: pour le plaisir d'avoir croisé quelques uns des plus grands artistes, poètes, musiciens, peintres,... - parfois j'aurais aimé être à sa place (parfois)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Didjmix
  27 juillet 2021
Je suis partagé. D'un côté, peu convaincu par le côté fantastique d'Adrian, un éternel qui a besoin d'embrasser les humains pour vivre. J'ai eu peur de relire "Le parfum" de Suskind. Il n'en est rien ! Mais je me suis laissé embarquer dans cette histoire d'amour intemporelle. L'écriture est belle et on veut connaître la fin. Ce qui en fait un bon roman non ?
Commenter  J’apprécie          250


critiques presse (4)
LaLibreBelgique   19 février 2021
L’avocat Richard Malka dans un roman d’amour, un peu vampire, à travers deux siècles.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
LesEchos   17 février 2021
Dans son dernier roman, l'avocat de « Charlie Hebdo » dépeint l'histoire d'un mystérieux collectionneur de livres anciens.
Lire la critique sur le site : LesEchos
LePoint   15 février 2021
Dans un roman ample et vénéneux, l’avocat réinvente le personnage du vampire et chevauche les siècles et les continents. Un coup de maître.
Lire la critique sur le site : LePoint
LePoint   15 février 2021
Dans un roman ample et vénéneux, l’avocat réinvente le personnage du vampire et chevauche les siècles et les continents. Un coup de maître.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (110) Voir plus Ajouter une citation
agatheyourbookagatheyourbook   28 novembre 2022
Mon immortalité s'écoulait ainsi, entre rencontres extraordinaires, pièces rares, vies que j'écourtais ou sauvais, explorations des confins du monde et souvenir de toi.
Commenter  J’apprécie          10
Nastie92Nastie92   20 février 2022
L'espoir est un des sentiments humains les plus puissants. Il défie la raison. Un homme espère une grâce au pied de la guillotine, un malade incurable cherche de nouveaux traitements, le soldat de première ligne pense que les balles l'éviteront et l'amoureux éconduit attend des années le retour de l'être perdu. L'espoir est une ruse de la vie pour repousser la mort.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2021
Il aimait profondément cette femme et il y eut peu de maris aussi prévenants et soucieux du bonheur de leur épouse. Ses seules trahisons furent silencieuses ; lorsque la nuit, les yeux fermés, il convoquait des images où ce n’était pas Lavinia qui était pénétrée. Cela aussi elle le savait et n’en prenait pas ombrage. Sa compassion, sa tendresse, sa considération pour son mari l’auraient conduite, sans hésitation, à lui fournir un beau sexe d’homme pour qu’il puisse le sentir en lui. Juste une fois. Cesare était si bon. Il méritait ce plaisir et il n’était pas juste qu’il ne le connaisse de toute son existence. Mais elle savait aussi qu’il n’y avait pas d’expérience unique en ce domaine. Le fantasme n’était soit jamais réalisé, soit maintes fois réitéré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2021
J’aime ton déshabillé, les seins menus qu’il laisse apparaître et tes hanches que je ne prendrai jamais. Je connais les ondulations de ton corps de danseuse et celles de tes cheveux blonds. Parfois tes mouvements te portent vers moi et je te confie ma main en maudissant le monde de mon infortune. Les premiers jours, tu as jugé ma chasteté attendrissante. Puis elle t’a rongée. Tu dois me croire affilié à l’une de ces Églises qui réglementent le plaisir ou m’imaginer une déficience. Anna, à tes côtés, mon désir manque à chaque instant de me transformer en bête sauvage déchirant tes vêtements, ravageant tes cuisses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilou08Lilou08   28 mai 2021
Ce que je vais t’écrire est si extraordinaire, Anna, que je dois prendre un détour. Il m’a fallu attendre pour comprendre. Que la science progresse, ce qui n’est advenu que dans la seconde partie du XXe siècle pour le phénomène qui nous intéresse. En 1784, je croyais qu’il s’agissait de sorcellerie. Aujourd’hui encore, je n’ai pas fini d’élucider ce mystère mais j’en conçois le fonctionnement.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Richard Malka (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Malka
C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite
— Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa —
Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/
Au programme : Invité : Richard Malka, avocat Procès « Charlie » : la plaidoirie d'une vie Édito de Patrick - Crise sanitaire : les contradictions du gouvernement Invité : Gilbert Deray Chef du service néphrologie de l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) Le pass sanitaire est maintenu dans tous les départements Malgré la baisse de l'épidémie, le gouvernement reste prudent Le port du masque bientôt levé dans les écoles primaires sous conditions La Story - BAC 75 N, les oubliés du 13-Novembre Salah Abdeslam, de provocation en provocation La plaidoirie de Richard Malka contre les intégrismes Richard Malka, avocat de la liberté d'expression De quoi É. Zemmour est-il le nom ? Le 5/5 : Dans Paris-Match, Éric Zemmour et la femme de l'ombre Face à Éric Zemmour, le RN se cherche Entre E. Macron et LR, le coeur de N. Sarkozy balance Devoir de mémoire sur TikTok Ailleurs dans le monde Invitée : Emilie Lanez, grand reporter à “Paris Match”
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4704 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre