AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782749936079
592 pages
Éditeur : Michel Lafon (11/10/2018)
5/5   1 notes
Résumé :
Un projet titanesque de 600 pages dédié aux amateurs de BD et aux gamers !

Et si Bledard-sur-Seine existait réellement ?
Leni Malki, au travers de ses 200 personnages, peint une cité aux portes de Paris où toutes les communautés tentent de vivre ensemble. Les gitans, les blacks, les Russes, les beurs, les feujs, etc. La débrouille, les petites combines, les deals, chacun survit à son rythme.

Au fil des 600 pages, les portraits ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jamiK
  08 octobre 2019
J'ai ramené ce gros paquet de 3,8 kg de papier de la médiathèque, mon sac à craqué sous ces 600 pages de délire absolu.
Il n'y a pas vraiment d'histoire, c'est un livre concept, sorti tout droit de l'esprit bouillonnant de Leni Malki, tel un artiste de l'Art Brut, un Facteur Cheval du troisième millénaire, un peintre écorché vif. On retrouve l'esprit d'un Gaston Chaissac, d'un Jean Dubuffet, et un peu plus de violence à la manière d'un Jean-Michel Basquiat. J'ai aimé aussi le clin d'œil à Arcimboldo. Leni Malki construit tout un univers par une suite d'images, d'illustrations au graphisme Brut, avec ses personnages, une suite de portraits de marginaux, de gueules cassées, de schizos, de paranos, de cinglés, de mafiosos, d'escrocs, de gourous en tous genres. L'histoire est conçue comme un jeu de console, on gagne des points de créativité, de respect et de blédaritude, on voit le défilement de l'aventure en pourcentage en bas de page, il y a des missions à réaliser pour avancer, le livre est connecté, il y a des QR codes qui ramènent à des petites animations sur youtube (pas tous à jour malheureusement), le tout foisonne de détails, d'humour, de couleurs agressives, de traits nerveux, de gueules, de bricolage inventif, de délires de banlieue perdue, de no man's land, de bidonville, de rap et de musique manouche, les maisons sont en carton, certaines armes aussi, mais pas toutes, la bouffe est franchement douteuse, mais c'est bourré d'énergie, vitalisant, frais et crado à la fois, sincère et malhonnête, mais surtout complètement fou.
À savourer doucement, par petites taffes, on peut avaler la fumée, mais c'est à ses risques et périls, mais si vous voulez gagner en blédaritude, il faudra bien vous y risquer.
Et maintenant, une page de publicité, découvrez l'architecture en carton de Sergio Toncar :
https://www.youtube.com/watch?v=Uo8UeKpRfi0
Lien : https://www.youtube.com/watc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291


critiques presse (1)
BoDoi   13 janvier 2019
On ne peut que regretter que ce premier tome n’ait pas été raccourci, repensé en termes de format et de rythme, pour gagner en densité et en finesse. Car il finit franchement par sortir par les yeux et il ne le mérite pas.
Lire la critique sur le site : BoDoi

Videos de Leni Malki (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leni Malki
Jhon Rachid et L-Kim
autres livres classés : bidonvilleVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Pour chaque genre un livre

On cherche un roman d'aventures

Bel-Ami
La Conquête de Plassans
L'Éducation sentimentale
Le Tour du Monde en 80 jours

13 questions
231 lecteurs ont répondu
Thèmes : genres littérairesCréer un quiz sur ce livre