AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782360121120
72 pages
Éditeur : Editions la ville brûle (04/01/2019)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 124 notes)
Résumé :
La ligue des super féministes est la première BD jeunesse réellement féministe. Elle s’adresse aux enfants dès 10 ans et aborde des thèmes inédits en jeunesse : la représentation, le sexisme, le consentement, le corps des filles, les notions de genre et d’identité sexuelle...

Les chapitres sont complétés par des pages d’outils théoriques indispensables à tout âge (argumentaires, test de Bechdel...) qui font de cette BD un véritable petit guide d’autod... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (68) Voir plus Ajouter une critique
sylviedoc
  11 février 2021
Une BD qui aborde les thèmes du sexisme, des discriminations liées au sexe, à la couleur de peau, au statut social, au physique, etc. Trois jeunes filles détricotent les stéréotypes et nous conduisent à réfléchir aux représentations imposées dans notre vie quotidienne, que ce soit par des films, des revues, de la publicité ou tout autre biais.
L'idée est très intéressante, et les explications accessible à partir de la pré-adolescence. le vocabulaire employé s'efforce de se mettre au niveau de compréhension de la tranche d'âge visée, à tel point que je l'ai parfois trouvé trop caricatural. Mais ce n'est pas là que réside, selon moi, le gros point négatif de cette BD. le dessin est franchement inesthétique, avec des traits de visage grossiers (bouches ressemblant à des trous quand le personnage parle, par exemple). Et, plus grave, le texte est vraiment manichéen sur certains points, et ne laisse guère de chance à la gent masculine, par exemple ! le seul garçon à avoir (très peu) voix au chapitre parmi ce groupe de filles n'est là qu'à titre de faire-valoir et pour poser des questions bien naïves.
J'ai trouvé cet album vraiment à la limite de la propagande. Féminisme oui, "dézingage" des garçons ou des hommes, non ! Ce n'est pas moi qui l'ai acquis, et j'hésite presque à le mettre en circulation après l'avoir lu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          437
Takalirsa
  19 septembre 2019
Comme dans "Les règles, quelle aventure!", Mirion Malle expose ses vérités sans langue de bois et avec humour. Cette bande dessinée représente une discussion entre une adolescente et des enfants autour des clichés, des représentations liées aux genres (à la télé, dans les films, les pubs...), et leurs conséquences sur la vision que la société, à commencer par les filles elles-mêmes, ont sur leur rôle.
"Je ne suis pas assez forte, je pense", "Je veux maigrir", "Je veux être belle": nombreux sont les freins ou les exigences imposées au sexe dit "faible". L'auteur déplore que "la société valorise surtout les femmes sur leur beauté", une beauté reposant qui plus est sur des critères restrictifs (être blanche, être mince, être sexy mais pas trop, etc.). Or "ce n'est pas la seule chose qui détermine notre valeur, il y a aussi notre intelligence, notre humour, notre imagination, nos émotions, nos intérêts, notre gentillesse, etc." Par ailleurs on attend des femmes qu'elles s'occupent de la maison, qu'elles s'occupent de leur famille (consoler, calmer, encourager), un "TRAVAIL" qui n'est absolument pas reconnu. Résultat: "On n'a jamais l'impression d'être assez bien".
L'auteur fait aussi le tour de toutes les situations de discrimination dont peuvent être victimes les femmes, que ce soit dans le monde professionnel ou personnel (en particulier la violence conjugale). Elle insiste, à raison, sur le harcèlement dans la rue (la femme étant réduite à son physique, certains hommes ne peuvent s'empêcher de commenter celui-ci, qu'il soit à leur goût ou pas) et sur l'inégalité par rapport à la vieillesse (une femme doit toujours paraître jeune tandis qu'un homme grisonnant est jugé séduisant). le discours manque parfois de nuance selon moi, parce qu'il faut bien reconnaître que les choses ont évolué et qu'il y a beaucoup moins de clichés qu'avant, dans les séries et livres pour ados par exemple, et plus d'ouverture d'esprit.
Et c'est bien dans ce sens que va l'auteur: plus de tolérance face à la différence, y compris entre filles. "Tu n'aimes pas son look? C'est un garçon manqué? Elle s'intéresse à d'autres choses que toi? Et alors?!". Si j'ai trouvé les explications sur intersexe, trans et cisgenre peu claires pour ceux.celles qui n'en ont jamais entendu parler, j'ai apprécié le discours encourageant la liberté d'être soi ("Mange à ta faim, habille-toi comme tu veux, fais ce qui te fait plaisir") ainsi que l'amitié et la solidarité entre filles plutôt que la rivalité: "Dans une société sexiste, il est très important de se soutenir entre filles pour mieux résister face aux inégalités".
L'ensemble manque un peu de construction et les arguments se répètent, mais l'album est un bon point de départ à la discussion quand on vient d'un milieu où l'égalité fille-garçon n'est pas si évidente.
Lien : https://www.takalirsa.fr/la-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
CL-ENIMIE
  21 novembre 2019
Une BD qui met l'accent sur les inégalités hommes/femmes et ce qu'il faut faire pour régler ces problèmes.
J'ai beaucoup aimé ce livre. Tout ce que l'autrice nous explique est vrai. Elle parle de pleins d'inégalités, et pas que celles entres hommes et femmes mais aussi, celles entre noir(e)s et blanc(he)s, entre homosexuel(le)s et hétérosexuel(le)s... Mirion Malle (l'autrice), a fait en sorte que l'on ait l'impression qu'elle nous parle directement, ce que j'aime beaucoup, cela rend ses propos réels. Les dessins ne sont pas très beaux mais ils illustrent bien ce qu'elle raconte, donne vie au livre et le rend dynamique. C'est une BD donc, très rapide à lire. Je le conseille à tout le monde, sans exception. Il peut ne pas plaire mais il est intéressant et je pense que ce serait bien que le plus de personnes possibles le lisent.
Julie (3e)

L'autrice nous explique le sexisme et tous les préjugés qui vont avec. Elle explique grâce à des dessins comment faire face aux critiques.
J'ai bien aimé cette BD car il est important d'agir contre le sexisme et que les images qu'elle montre sont plutôt réalistes comparés à la réalité. Par contre les dessins ne sont pas trés approfondis et sont très enfantins. la BD est composée de plusieurs chapitres plus ou moins courts avec des thèmes différents, il n'est pas obligatoire de lire tous les chapitres. Le chapitre sur le genre est plus compliqué que les autres mais reste abordable pour tous.
Saïlyk (4e)

L'histoire parle des droits des hommes et des femmes, que les hommes prennent parfois les femmes pour des objets. Cela parle du sexisme, par exemple : le bleu c'est pour les garçons, le rose c'est pour les filles.
J'ai bien aimé le livre, je le recommande.Les images sont bien illustrées. L'histoire est bien parce que cela nous apprend des choses sur le sexisme mais j'ai trouvé ce livre un peu long et des fois compliqué.
Coralie (6e)

Le livre parle des filles qui racontent qu'elles sont égales avec les garçons et qu'ils (les garçons) ne doivent pas traiter les femmes comme des "esclaves". ‌
Le livre est bien, facile à lire (même si on peut se décourager avec le nombre d'écriture). Il est encourageant de faire comme dans le livre ! Ce n'est pas un livre que l'on peut voir partout. C'est aussi intéressant parce que les hommes voient les femmes comme elles ne le sont pas en réalité.
Clélia (6e)

Ce livre parle des filles qui se font rabaisser par les garçons (les filles n'ont pas de force, ne sont pas musclées...). Cela montre que les garçons disent entre eux que les filles sont faibles alors qu'il y a des filles qui sont plus musclées que les garçons. le livre explique aussi que les garçons et les filles sont au même niveau, "égaux", et que les garçons ne doivent pas traiter les filles comme n'importe quoi, "être tout le temps au service des hommes" (garçons).

Dans le livre, il y a beaucoup d'écriture, il est assez complexe et long.
Ce livre ne m'a pas énormément touché même si le sujet est très intéressant. Je n'ai senti aucune émotion en le lisant. Les dessins ne m'ont pas époustouflé mais ils n'étaient pas non plus horribles. Si la suite sort je ne pense pas la lire et c'est un peu compliqué de savoir quel paragraphe il faut lire en premier, je m'y suis un petit peu perdue.
Virginie (5e)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
25curiEux
  06 avril 2020
« La Ligue des Super Féministes » est une bande dessinée qui montre les clichés liés aux inégalités fille/garçon. En effet elle nous explique par exemple que la beauté physique est très relative et définit ce qu’est l’homophobie, ce qu’est le consentement et bien d’autres thèmes… L’auteur nous parle de tous ces sujets en nous donnant des exemples ou en nous racontant des histoires avec des personnages, ce qui permet de mieux comprendre des notions normalement compliquées : elles deviennent ici plus claires.
Il y a des réflexions sur l’accouchement, la sexualité, le racisme, et des solutions toutes simples comme parler, discuter, être unis, se concerter, ne pas se mettre des bâtons dans les roues et remettre de l’amour au cœur des problèmes.
Je trouve que ce type de bande dessinée permet de nous remettre en question sur des sujets qui ne sont pas faciles. Mais ce qui est vraiment génial avec cette bande dessinée c’est qu’elle apporte quelque chose d’éducatif, afin que beaucoup de personnes, notamment les enfants, puissent mieux comprendre et apprendre les divers problèmes qui hantent notre société et remettent en question la domination masculine.
(Hippolyte)

Dans ce livre, il y a beaucoup de choses à apprendre sur le féminisme : il parle de l'égalité des sexes et de la différence de genre, des représentations, de l'amitié, des relations amoureuses, de la beauté des femmes dans les films... Il parle aussi un court instant du racisme, du capitalisme, de l'homophobie, de la transphobie, du validisme et de la grossophobie.
Je le trouve très intéressant car l'égalité est une cause importante et je trouve que le livre a bien été detaillé.
(Ismaël)

Ce livre se passe au 21e siècle et il parle d'une adolescente qui en a assez des inégalités entre les hommes et les femmes, donc elle se plaint. Deux enfants l'entendent et c'est ensemble qu'il vont parler du féminisme, des inégalités hommes/femmes comme par exemple sur les salaires, et des clichés. A la fin, les deux enfants vont comprendre ce qu'est le féminisme et vont lutter pour !
J'ai beaucoup aimé ce livre, notamment le chapitre sur l'amitié entre les filles et les garçons. Par contre, je trouve que des organes génitaux n'ont pas à être dans un livre qu'un enfant de n'importe quel âge peut avoir dans les mains. Je trouve cela inapproprié même si ce n'est qu'un dessin.
(Elyse)

Je viens de terminer cette BD qui parle du sexisme sous différents angles avec une bonne dose d'humour.
Mirion Malle, née le 7 juillet 1992 en Charente-Maritime, est une dessinatrice de bande dessinée française vivant à Montréal, c'est elle qui l'a écrit. Ce livre a eu beaucoup de succès et l'a fait connaître plus que ses autres oeuvres.
J'ai trouvé qu'il n'y avait pas beaucoup de couleurs, ce qui rend la BD assez monotone à mes yeux. Quand j'ai emprunté ce livre, je m'attendais à une histoire mais c'est en fait une succession de chapitres. Ce qui m'a quand même plu, ce sont les thèmes divers de ce livre.
(Victor)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Darelbabelio
  02 décembre 2019
La ligue des super feministe est une BD qui parle de sexisme ,de genre ,d'amitié entre fille et garçon et d'identité sexuelle .Ce qui m'a plu c'est déjà que l'on brise des tabous et que peut être les futures générations seront plus informées sur le sujet . Personellement ce documentaire m'a aidée à y voir plus clair sur le sujet , à comprendre çe qu'est la bisexualité l'homophobie , le fait d'être transgenre , etc ...
L'auteur a même expliqué le test de Bechdel.
Ce que je n'ai pas aimé : c'était les dessins ; j'ai trouvé que c'était trop enfantin pour un sujet aussi important.
Salma 401
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (5)
BoDoi   24 janvier 2020
Un petit guide indispensable à tous les garçons et les filles, pour les aider (et les adultes avec) à mieux comprendre comment le sexisme, la dictature de la beauté ou les a priori de genres ont investi l’ensemble de la société [...] Le trait cartoon est enlevé et drôle, facile d’accès, idéal pour dédramatiser des sujets parfois sensibles.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo   29 avril 2019
Mirion Malle donne les bonnes réponses aux mauvaises questions concernant le comportement de certains hommes et offre des codes pour affronter les discriminations et le harcèlement, en abordant le sujet de manière vulgarisée et humoristique.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Ricochet   06 mars 2019
La ligue des super féministes est une bouffée d'air frais dans le paysage de la BD jeunesse et on peut conseiller le livre dès 10 ans, aux filles bien sûr, mais aussi aux garçons [...] C'est une BD au ton vif et dynamique, c'est une BD engagée qui permet d'y voir plus clair et de mieux comprendre des sujets essentiels à un âge où les stéréotypes s'ancrent déjà dans les comportements. Car c'est en éduquant, en expliquant que les commentaires et les violences sexistes pourront diminuer. Mirion Malle invite à aiguiser son regard, à être plus critique et tolérant, à coopérer aussi, et ce, dès l'enfance... La lecture de cette BD peut aider à modifier des réflexes ancrés dans les esprits depuis longtemps.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Liberation   14 février 2019
Une BD qui montre aux plus jeunes, dès 8 ans, l'omniprésence du sexisme. Et leur donne les clés pour changer la donne [...] Une BD à mettre donc entre toutes les mains, car si seules les filles s’équipent intellectuellement, elles risquent de ramer autant que leurs aînées pour faire valoir l’égalité.
Lire la critique sur le site : Liberation
Bibliobs   06 janvier 2019
On aurait aimé avoir un ouvrage pareil sur notre table de chevet en grandissant. Ça nous aurait fait gagner un temps fou.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
NievaNieva   24 avril 2019
Il y a plein d'histoires disponibles mais elles sont remplies de clichés !*
*Un cliché est une idée toute faite qui ne correspond pas à la réalité mais qui est si souvent répétée qu'elle finit par sembler vraie.
Par exemple : "Les filles sont fragiles et les garçons sont forts."
Au secours cliché sexiste !!!!!!
Quand un cliché renvoie au sexe de la personne, on dit qu'il est sexiste.
En gros on voit toujours les mêmes personnages : un chevalier, une princesse, un bagarreur, une chanteuse, une top model, un savant...
Et si on creuse un peu plus, on voit encore plus de problèmes encore plus partout !!!
Tout le monde est blanc.
Tout le monde est mince.
Les filles sont rarement là.
Les gars sont toujours les héros (ou presque).
Et ils sont moqués s'ils aiment les trucs "de filles".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
4C4C   11 mars 2020
-On appelle GENRE les rôles sociaux différents attribués aux filles et au garçons »
FILLES = amour , beauté , maman , jalousie , princesse , chaussure , etc …
GARCONS = courage , bagarre , amis , maths , pompier , cool
C’est embêtant car à force de répéter que les garçons sont comme ça les filles comme ci , on finit par croire qu’on nait comme sa
« -Alors que bon… vous vous bien que c’est n’importe quoi … Un bébé nait po déjà fan de maquillage juste parce que c’est une fille »
En gros tu nais et là, la société te dis :
1. Tas un pénis = GARS = ta vie sera comme ça
2. Tas une vulve = FILLE = ta vie sera comme ci
« - mais alors … pourquoi on donne des rôles différents aux filles et aux garçons ?
-excellente question !
- euh ?? c’est vraiment idiot ???!!
- en quoi un organe génital aurait un lien avec ce qu’on aime, qui on est , tout ça ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cdicollegeguisthaucdicollegeguisthau   04 mai 2019
Vous connaissez l'expression "diviser pour mieux régner" ?
Ça veut dire que c'est plus facile d'opprimer et d'exploiter les gens quand ils ou elles sont seul·es et fâché·e·s entre elles·ux que quant ils et elles sont ensemble et résistent à plusieurs.
Commenter  J’apprécie          20
LesGeninLecteursDeGuisthauLesGeninLecteursDeGuisthau   29 avril 2020
La vraie chose importante en amour, c'est de toujours traiter l'autre avec RESPECT et de faire attention à ce qu'elle soit à l'aise et d'accord. Soyez gentil.le avec les autres être humains.
Commenter  J’apprécie          10
MuBoDocMuBoDoc   04 mai 2019
Il y a très longtemps, au 17e siècel, l'académie française, composée uniquement de vieux bonhommes sexistes, a déclaré : "Le masculin l'emporte sur le féminin".
Commenter  J’apprécie          10

Video de Mirion Malle (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mirion Malle
Calendrier de l'Avent booktube féministe : #unlivrefeministeparjour Découvrez ma sélection du 19 au 24 décembre ! Allez ! On file chez notre libraire préféré.e pour faire de jolis cadeaux livresques ♥
autres livres classés : féminismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La ligue des Super Féministes

Qui a écrit ce livre ?

Françoise Sagon
Mirion Malle
Alison Bechdel
Inès de la Fressange

13 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : La ligue des super féministes de Mirion MalleCréer un quiz sur ce livre

.. ..