AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374531767
Éditeur : Les éditions du 38 (30/05/2016)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Rappelé après avoir été viré pour une histoire de fesses (celles de la fille du Doyen), le professeur Brian Fox, Prix Nobel de Physique Théorique, revient sur le campus d'Edgemont. Le Vieux Schnock, connu aussi sous le nom de Doyen, a besoin de sa science en matière de temps, et en vitesse. En une nuit, des ruines sont apparues au nord du campus. Le seul souci, c'est que ce sont celles d'une résidence universitaire? pas encore construite. Et dans quarante-huit heure... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LeslecturesdeKevin
  14 septembre 2016
Merci aux Éditions du 38 de m'avoir permis de découvrir ce recueil composé de 3 nouvelles de science-fiction. J'ai été étonné par celles-ci et j'ai dévoré le recueil en à peine deux petites journées. J'espère que les mots de cette chronique expliqueront clairement ce que j'ai ressenti à travers la lecture de ces récits.
Tout d'abord, je ne peux être qu'étonné par les récits qui nous sont présentés, racontés à travers ce roman. Je ne m'attendais pas du tout à ça. J'avais une vision plutôt restreinte de la science-fiction et dans mon esprit, lorsqu'on parlait de nouvelles de ce genre, j'avais ma propre idée et je n'avais pas imaginé d'autre car pour moi, ces autres formes, ces autres choix étaient inexistants. Je ne vais pas dire de ce qu'il s'agit pour laisser au futur lecteur encore un peu de suspense quant à la découverte de la nature exacte des récits. Cette étonnante découverte a été un réel point positif. En effet, certaines choses peuvent surprendre mais laisser un goût amer au lecteur car elles n'arrivent pas à la hauteur des espérances ou car c'est trop farfelu. Pas ici. Pas pour moi. Ma curiosité a été titillée, mon intérêt s'est accru et j'ai suivi les histoires jusqu'au bout. Je ne pouvais pas louper ce qui avait échappé à mon esprit, à mon imagination. C'est comme être un chasseur et sur les descriptions d'un touriste ou riverain, de dresser le portrait d'un lapin. Armé de notre soif de lecture, nous nous dirigeons vers le lieu de la tanière et une fois arrivé devant la grotte, le terrier cachant ce lapin, nous découvrons un animal qui nous est inconnu. Nous en prenons pour notre grade et curieux, nous ne pouvons que nous approcher de cet animal et de le découvrir, de le comprendre.
Ensuite, le style de l'auteur. Intéressant. Sans prise de tête. Ne vous attendez néanmoins pas à un style bouleversant, vous faisant pleurer des larmes de joie. Nous sommes dans un livre de science-fiction et non un essai nobélisable dont les tournures sont réfléchies, complexes et emmenant la plupart des lecteurs sur de fausses routes. Je parle d'un style vrai, proche du lecteur, guide et ami à la fois, un style qui vous accompagne à travers les mots, vous tenant la main pour vous indiquer le sentier et vous laissant courir sur l'histoire, tout en vous gardant à l'oeil au cas où vous changeriez de voie. La plume de l'auteur est agréable à lire sans nous promettre de nous faire voyager dans les limbes du français, sans prétention. le lecteur comprend aisément les tournures de phrases et le vocabulaire, sans qu'ils soient non plus trop familiers. L'auteur arrive à trouver un juste milieu entre le langage parlé et le langage littéraire. Nous comprenons tout aisément et nous pouvons ainsi nous intéresser à l'essentiel du livre, les histoires. C'est un peu comme un voyage. Quand le moyen de locomotion va trop lentement, on s'ennuie. Quand il va trop vite, on a peur. Dans les deux cas, notre attention est gâchée, détournée par ce facteur. Ici, le langage est bien choisi, ni trop familier, ni trop littéraire et nous sommes en sécurités pour découvrir ces étonnantes nouvelles.
Pour terminer, j'avais un peu peur que l'auteur se répète dans ses trois nouvelles, qu'une seule soit étonnante et que les deux autres soient de pâles copies. C'est bien d'avoir de l'imagination pour un récit mais en avoir pour les trois est bien mieux. Chaque récit était différent, chaque récit était un animal différent qu'il fallait connaître et apprivoiser. Je trouve cette imagination incroyable et j'avais l'impression d'être un enfant devant un spectacle de cirque, toujours ébahi, impressionné par les numéros aussi différents l'un de l'autre mais avec un seul et unique objectif, nous régaler. Trois histoires différentes, trois cadres différents mais un seul et unique thème, la science-fiction. Nous découvrons à chaque fois les recoins oubliés du genre mais ces recoins ont une ombre différente. Chaque numéro de cirque fait un peu peur mais une peur différente. Chaque nouvelle est différente de l'autre tout en nous divertissant.
En conclusion, je vais arrêter mes mots ici, espérant avoir pu vous éclairer sur ces récits avec mon propre ressenti. Un livre juste agréable à lire. Sans prise de tête.

Lien : http://leslecturesdekevin.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
eTemporel
  22 juin 2016
Villes étranges est un petit recueil composé des trois excellentes nouvelles de Chris Mallory éditées aux éditions du 38 : Jours étranges, un texte de science-fiction assez classique où une petite communauté rurale doit faire face à une menace extraterrestre, Les enfants du dôme, dans laquelle on suit la rébellion de deux jeunes gens envers une société sous le contrôle d'une intelligence artificielle qui régule la vie de chaque humain, et aujourd'hui Chaos temporel. Alors bien sûr, si vous avez déjà lu les deux précédentes nouvelles de l'auteur, ce recueil fait un peu redondance. Pour les autres, c'est un vrai petit bijou.
Jours étranges et Les enfants du dôme ayant toutes deux été précédemment chroniquées ici, c'est donc de Chaos temporel que nous allons essentiellement parler. C'est l'histoire d'un physicien prénommé Brian Fox, renvoyé de l'université où il menait ses recherches pour avoir eu une liaison avec la fille du doyen. Jusqu'à ce que ce dernier se voit contraint de le rappeler pour étudier un effrayant phénomène : au nord du campus, les ruines d'une résidence universitaire encore à construire viennent brusquement de se matérialiser. Dès lors, notre scientifique va s'engager dans une véritable course contre un temps complètement détraqué pour comprendre ce qui se passe et surtout trouver comment remédier au problème.
Le principal attrait de cette nouvelle réside probablement dans le caractère de son héros. Fox est un homme d'âge mûr qui ne vit que pour deux choses : ses recherches et les femmes. Il a très mal vécu le fait de s'être injustement fait renvoyer pour avoir couché avec Daisy, la fille du doyen qui n'est pas loin d'avoir la moitié de son âge et dont, une fois n'est pas coutume, il était réellement tombé amoureux. Si bien qu'il vit l'appel au secours de ce dernier comme une revanche personnelle. Il se met en lumière à la moindre occasion et manie les répliques acerbes avec entrain, éclipsant en cela tous les autres personnages, que ce soit Daisy, son père ou encore la Présidente des Etats-Unis qui a l'air de s'être perdue au milieu de tout ça.
Le récit tourne entièrement autour de lui, il n'en est pas seulement le héros, il est le récit. Car le pourquoi du comment de l'apparition de ces ruines et la manière dont il va rétablir la situation apparaissent finalement comme bien secondaires. Ce qui permet d'ailleurs à l'auteur de ne pas s'enliser dans des histoires de voyage dans le temps et de paradoxe temporel, ni de nous noyer sous des termes scientifiques incompréhensibles par le commun des mortels. C'est un texte plein d'humour, à recommander pour les novices, à l'image de ce recueil très éclectique qui présente trois facettes bien différentes de la science-fiction. Une lecture tout à fait adaptée aux vacances d'été, en somme alors n'hésitez plus, évasion garantie !
Lien : http://etemporel.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Prose-Cafe
  19 août 2016
Par Yannick de ProseCafé
Rappelé après avoir été viré pour une histoire de fesses (celles de la fille du Doyen), le professeur Brian Fox, Prix Nobel de Physique Théorique, revient sur le campus d'Edgemont. le Vieux Schnock, connu aussi sous le nom de Doyen, a besoin de sa science en matière de temps, et en vitesse. En une nuit, des ruines sont apparues au nord du campus. le seul souci, c'est que ce sont celles d'une résidence universitaire? pas encore construite. Et dans quarante-huit heures, la Présidente des États-Unis débarque pour une petite sauterie. Fox va devoir faire appel à tous ses neurones pour résoudre ce léger problème de délitement du temps. Mais il se veut rassurant : au pire, cette petite brèche dans l'espace-temps engloutira la Terre et peut-être le système solaire, mais pas plus.

Merci à la maison d'éditions de m'avoir proposé ce recueil de nouvelles. Les Editions du 38 m'avait déjà proposé Jours étranges (Mon avis ->ici
Commenter  J’apprécie          00
SophieSonge
  04 juin 2017
Trois nouvelles, trois villes spectatrices de phénomènes inattendus, inquiétants et inexpliqués... Et si vous vous laissiez guider ?

Ces trois nouvelles, fruit d'une invention débordante et débridée nous projettent dans une fabuleuse aventure.
Obsessions, peurs, fantasmes, on sort des sentiers battus, on visite des terres inconnues. Voyage dans le temps, aliens, robotique, on y évoque des thèmes qui font travailler notre imaginaire.
L'écriture est ludique, instinctive, spontanée. Les scènes sont spectaculaires, cinématographiques et on se laisse volontairement porter par l'action. Les personnages sont souvent drôles, attachants voire stéréotypés, mais on adore.
Des histoires différentes, mais qui se recoupent finalement. On est inquiet, amusé, on s'interroge. L'auteur nous régale de cette fiction reconnue par tous, inspirée, imaginée, espérée.
Parce qu'il y a des histoires qu'on s'est tous un peu raconté : on ouvre un oeil dans le kaléidoscope et les paysages se multiplient...
Lien : http://www.sophiesonge.com/a..
Commenter  J’apprécie          10
EgideOfBooks
  01 mai 2017
Merci à l'édition du 38 pour son SP que j'ai aimé d'ailleurs.

Villes étranges est une anthologie comportant 3 nouvelles.

« Chaos temporel »

Brian Fox est un scientifique qui a été viré suite à une liaison qui n'a pas été appréciée par le directeur. Mais quelque temps après, celui-ci est contacté par ce même directeur pour relater des faits qu'il n'en comprend pas. C'est là que va commencer une aventure contre la montre et comprendre pourquoi le passé est dans le présent.

C'est la nouvelle que j'ai le moins apprécié des trois. Mais elle se lit vite, je n'ai pas vu le temps passé. Elle est très bien écrite et on s'attache vite aux personnages. le fait de voir des ruines du futur, sur le coup, je me suis dit « C'est quoi ce truc ?! » mais au...

Lien : https://egideofbooks.blogspo..
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : campusVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1651 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre