AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020786348
114 pages
Éditeur : Seuil (19/11/2004)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 18 notes)
Résumé :

" Miroir, gentil miroir, dis-moi qui est la plus belle ?- Reine, méchante reine, au château VOUS êtes la plus belle... Mais...- Mais !? Il y a un "mais" ?- Oui, ma reine, il y a un "mais"... "

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LivresdAvril
  14 avril 2020
Après quelques mises en garde et recommandations du type "L'auteur déclinant toute responsabilité en règle générale, merci de vérifier que votre auditoire est en âge d'apprendre certaines vérités que peut-être vous aviez pris grand soin de lui cacher jusque-là." ou encore "Vous êtes sur le point de lire un conte, assurez-vous que : 1-La télévision, la radio et les portables sont éteints. 2- Vous disposez d'un verre d'eau fraîche à portée de main. 3- L'éclairage de la pièce laisse place à l'imagination. 4- Tout le monde a bien été aux toilettes." nous voici partis dans ce drôle de conte dont la mise en page joue sur le côté ancien (enluminures comprises).
Nous suivons les aventures de Cochon-Neige, petit cochon d'un an extrêmement mignon mais pas très malin. Comme son modèle Blanche-Neige, sa beauté va attiser la jalousie de la méchante reine, il (oui, c'est un cochon garçon) va se retrouver chez les sept nains et rencontrer le prince.
Ce qui fait le charme de ce "conte" est évidemment l'humour de la transposition, qui retombe assez bien sur ses pattes, mais surtout les commentaires intempestifs en notes de bas de pages. Les ruptures de ton sont souvent hilarantes, et 74 notes de bas de pages en 86 pages, ça doit être une sorte de record.
L'inconvénient est qu'avec tous ces commentaires on perd un peu le fil, mais comme ce conte n'est qu'une grosse blague, ce n'est pas dramatique.
Ce conte est suivi de "Les origines du miroir magique" qui, comme son nom l'indique raconte l'histoire du fameux miroir de la reine. L'histoire est plus traditionnelle mais vaut tout de même le détour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          85
FungiLumini
  14 avril 2020
Au fil de mes pérégrinations dans les rayons des librairies de seconde main (avant confinement bien sûr :D), je tombe parfois sur des petits trésors, livres étonnants de par leur mise en page, illustrations, concept… Cochon-Neige en fait partie ! Je ne connaissais pas du tout ce petit roman jeunesse, ni son auteur, mais son titre et son aspect (couverture dure, marque-page en tissu, illustrations nombreuses noir et rouge…) m'ont donné envie de lui laisser sa chance. Et puis avouons que découvrir le conte de Blanche-Neige version cochon, c'est plutôt drôle. 😉
On retrouve donc une méchante reine qui demande chaque soir à son miroir (qui ne peut pas mentir) qui est la plus belle du royaume. Seulement, un jour, il lui répond que c'est Cochon-Neige le plus mignon de toute la contrée ! Elle va alors envoyer un chasseur, puis décider de s'occuper elle-même du cochon si mignon…
On retrouve exactement le schéma narratif du conte de « Blanche-Neige », mais avec un petit cochon comme protagoniste, ce qui entraine certaines situations plutôt cocasses (je vous laisse avec l'image du prince qui veut l'épouser xD), surtout que Cochon-Neige n'a qu'un an, n'a jamais quitté sa ferme natale et est donc très naïf dans sa vision du monde qui l'entoure.
On retrouve aussi des références à d'autres contes bien connus dans certains détails de l'histoire, petits clins d'oeil sympathiques. À la fin du roman se trouve également un petit récit sur la création du miroir qui dit toujours la vérité. Je n'avais jamais entendu cette histoire, et je l'ai trouvée très belle !
Pour aider les plus jeunes à comprendre certains mots compliqués, expressions ou futilités de langue, l'auteur met des notes de bas de page, pour la plupart humoristiques. Si j'ai au départ apprécié ces notes, j'ai trouvé qu'elles devenaient trop nombreuses au fil du récit.
De nombreuses illustrations parsèment l'histoire, dans des styles parfois fort différents. Je les ai beaucoup aimées ! Chaque illustration pleine page est accompagnée de la citation du roman que l'image représente. La première lettre de chaque chapitre est illustrée avec une enluminure, ce qui donne un cachet ancien et précieux supplémentaire.
Une réinterprétation du conte de Blanche-Neige version cochon : un texte mignon et drôle, des clins d'oeil culturels, un très bel objet-livre, de quoi passer un bon moment en famille.
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
kobaitchi
  21 février 2020
Une réécriture amusante de l'histoire de Blanche Neige où le rôle de la princesse est tenu par un petit cochon trop mignon.
La méchante reine est vraiment très méchante, mais aussi vraiment belle. Si bien que le jour où son miroir magique lui annonce qu'il y a, dans son Royaume, un être plus mignon qu'elle, elle envoie un chasseur criblé de dettes égorger le mignon petit intrus.
La suite, on la connaît, et l'auteur n'en change pas grand chose, si ce ne sont quelques petits détails de-ci de-là. Et la fin, aussi, un peu.
C'est rigolo, il y a presque plus de remarques de bas de pages que d'histoire à proprement parler, mais c'est aussi ce qui fait le charme de ce petit conte sans prétention.
L'édition est soignée, avec sa couverture en dur et sa jaquette toute rose.
C'est un oui.
Commenter  J’apprécie          30
jainas
  08 mars 2015
Cochon-Neige est un conte comme on les aime : réécriture décapante et génialissime de Blanche Neige, bourré de notes de bas de page plus hilarantes les unes que les autres ainsi que d'anachronismes bienvenus.
En plus de constater que le Prince à d'étranges goûts en matière de partenaires et que les sept nains ne sont pas aussi altruistes que ce que l'on pourrait croire, le lecteur redécouvrira l'extraordinaire destinée d'un petit porcelet aux soies blanches comme neige, aux oreilles rouge comme du sang et à la queue sombres comme de l'ébène et qui est, indubitablement, la plus mignonne créature du royaume. (Et probablement aussi la plus conne, mais hé, on ne peut pas tout avoir :D ).
Commenter  J’apprécie          20
MIOP
  09 février 2012
Vincent Malone use à grands traits de son humour personnel : avertissement en première page du livre, digressions, notes en bas de pages pleines d'humour et délicieusement détournées . Une adaptation impertinente du célèbre conte, qui fera sourire. Les notes en bas de pages ne s'adressent pas seulement aux plus jeunes. Un bon moment d'amusement où on se plait à découvrir les petites inventions langagières de l'auteur et le ton décalé d'un conte bien connu de tous.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LivresdAvrilLivresdAvril   14 avril 2020
Tant pis pour toi, puisque c'est comme ça, je remets la belle pomme rouge et blanche que j'ai empoisonnée... enfin, je veux dire, que j'allais te donner, dans mon panier. Attention, à la trois : Un... Deux... Deux et demi... Deux trois quarts... Deux trois quarts et demi... Deux trois quarts et demi trois quarts et... "
Cochon-Neige avait grande envie de cette belle pomme. Depuis le matin, il n'avait presque rien avalé, à part l'eau de la marmite avec les carottes, les oignons et les vingt-cinq kilos de pommes de terre. (p. 62)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LivresdAvrilLivresdAvril   14 avril 2020
Après s'être enfermé à double tour, Cochon-Neige s'affaira en répétant tout haut les instructions des nains : "Si on frappe ou si on sonne, ne laisse entrer personne, ne répond pas au téléphone sauf si c'est un étranger... Non, c'est pas ça... Si on frappe au téléphone, ne laisse entrer personne, ne répond pas aux étrangers... C'est pas ça non plus... Si on frappe une personne, il faut prendre le téléphone et appeler à l'étranger... Non, c'est pas ça encore, zut alors... Si on frappe, alors... alors... alors..." (p. 51)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kobaitchikobaitchi   21 février 2020
Un gibecière est un sac, de peau ou de toile, dans lequel des imbéciles avec permis de chasse transportent les cadavres des animaux placides qu'ils viennent de bravement fusiller à bout portant pour les rapporter à la maison. Une fois chez eux, ils tirent fièrement le gibier sanglant et horriblement mutilé de leur gibecière pour le présenter à leurs épouses horrifiées qui jettent le tout, gibier, gibecière, fusil et chasseur, directement à la poubelle, puis partent en ville le cœur léger et ne reviennent jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jainasjainas   24 mai 2015
"Miroir, gentil miroir, dis-moi, dis-moi vite qui est la plus belle ?"
Le miroir répondit très franchement :
"Reine, méchante reine, au château VOUS êtes la plus belle, mais..."
Après une courte pause, il reprit :
"Mais... le petit Cochon-Neige, dans sa ferme, est plus mignon que vous !"
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Vincent Malone (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Malone
Vincent Malone - Les préquelles, Histoires avant de bien dormir .Rencontre avec Vincent Malone, auteur de l?ouvrage « Les préquelles, Histoires avant de bien dormir » aux éditions Seuil Jeunesse. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/livres/malone-vincent-pre-histoires-avant-bien-dormir-les-prequelles-9791023503562.html Musique : Alaclaire Ensemble - le vieux train
autres livres classés : blanche neigeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16638 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre