AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782490352319
83 pages
Ogmios éditions (01/05/2021)
3.6/5   10 notes
Résumé :
Deux meurtres tout aussi horribles qu'insolubles ont frappé l'abbaye de Lérins. Le genre d'histoire qui tient la presse en haleine et couvre la police de honte. L'inspecteur Laugier, véritable héros du 36, a été envoyé en renfort. Quand il débarque sur l'île de Saint Honorat, il ne se doute pas qu'il devra faire face à l'affaire la plus étrange de sa carrière. Confronté à la superstition des moines et à un meurtrier insaisissable, Laugier verra de vieux démons resur... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
L'inspecteur Laugier, vedette du quai des orfèvres, est dépêché dans une île abritant un monastère qui est le théatre de crimes violents.
Pendant les deux tiers de cette novella (une soixantaine de pages), je me suis demandé où Pascal Malosse voulait nous emmener.
L'enquête avancait peu, alors que de nouveaux meurtres étaient commis, Laugier, "as" de la police s'avérait peu efficace, d'autant que sa personnalité-peu reluisante- se précisait.
C'est bien à la toute fin du récit, que l'on voit où l'auteur voulait en venir et, tout prend sens...
Le format court ne permet pas de développer les personnages secondaires, ni, à vrai dire l'intrigue policière qui reste longtemps très conventionnelle ce qui est un peu frustrant.
Mais, quand arrive le dénouement, l'on comprend qu'un format roman ne se justifiait pas non plus et, au final la longueur du texte s'avère adéquate.
Ce format novella, court roman, ou longue nouvelle se prête bien à des récits de suspense, on peut lire d'une traite et ainsi rester dans l'ambiance du récit sans interruption.
Commenter  J’apprécie          410
J'ai de suite été immergé dans cette atmosphère étrange où l'on sent qu'il y a quelque chose, mais que l'on n'arrive pas à définir ce que c'est.
Deux meurtres tout aussi horribles qu'insolubles ont frappé l'abbaye de Lérins. le genre d'histoire qui tient la presse en haleine et couvre la police de honte. L'inspecteur Laugier, véritable héros du 36, a été envoyé en renfort.
Quand il débarque sur l'île de Saint Honorat, il ne se doute pas qu'il devra faire face à l'affaire la plus étrange de sa carrière.
Confronté à la superstition des moines et à un meurtrier insaisissable, Laugier verra de vieux démons resurgir. Ainsi mis à l'épreuve, arrivera t-il à préserver son âme ?
Pascal Malosse nous propose de plonger au coeur de l'enquête en compagnie de l'inspecteur Laugier, flic reconnu de la brigade criminelle, qui va devoir tenter d'élucider deux meurtres sur l'île isolée de Saint Honorat, refuge d'un monastère. le point de départ de ce roman est assez facile mais dès les premières pages on se prend au jeu du cynisme du personnage, de son agressivité latente. Il n'a pas envie d'être là, veut résoudre la situation au plus tôt et se débarrasser du paquet. Mais rien ne va se passer comme prévu et les meurtres vont continuer malgré ses efforts, jusqu'à un dénouement qui me laisse dubitatif. le final proposé par l'auteur est juste impeccable, même s'il arrive de manière peut-être un peu trop abrupte à mon goût.
Laugier est un de ces personnages que l'on ne s'attend pas forcément à croiser dans un roman fantastique mais plutôt dans un bon polar à l'ancienne. Il a tout du mec que l'on va adorer détester, mais sans savoir à quel point. Et si finalement le sujet de ce roman n'était pas l'enquête mais l'enquêteur ?
L'Île aux moines est une bonne nouvelle, bien écrite, avec des personnages forts et un scénario prenant. On joue le jeu de l'enquête aux côtés de Laugier et on en est pas déçu arrivés à la conclusion.
Commenter  J’apprécie          20
J'ai énormément apprécié cette lecture.

Pour dire, je l'ai lu en une journée, et je l'ai fini un peu avant d'aller me coucher et je peux vous dire que je n'étais pas sereine, c'est presque si je n'ai pas rêvé de moines 🙂

Le style d'écriture de l'auteur m'a permis de rentrer dans l'histoire dès les premières pages, mais aussi de vouloir connaître ce qu'il se passe réellement ! J'ai de suite été immergé dans cette atmosphère étrange où l'on sent qu'il y a quelque chose, mais que l'on n'arrive pas à définir ce que c'est. de plus, ce que j'ai aussi beaucoup apprécié, c'est que la fin est totalement inédite et originale, je ne m'attendais pas à ça, et je ne suis absolument pas déçue.

Laugier est un personnage assez caricatural du « flic » : il n'a pas de temps à perdre, une bonne réputation, un caractère bien à lui, mais aussi des démons. Et malgré cela, j'ai adoré le suivre et essayer de comprendre. et voir où ses pistes le mènent et comment il enquête. Après, le récit est trop court pour que l'on puisse « s'attacher » à lui.

Et même si le récit est court, le récit est très bien ficelé : pas trop de descriptions, du suspens, de l'actions, tout pour être un très bon livre finalement.

Je vous conseille cette nouvelle. 🙂
Lien : https://hellobook323.wordpre..
Commenter  J’apprécie          40


autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (14) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3587 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *}