AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253016802
Éditeur : Le Livre de Poche (01/12/1976)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Longtemps mal connue, mystérieuse, repliée sur elle-même, la Chine a vu, non sans hostilité du reste, arriver les « diables étrangers » qui cherchaient à commercer avec elle ou à la convertir. A la suite des marchands, des curieux et des missionnaires se sont infiltrées les idées d'Occident.
Qu'apporte aux Chinois lettrés imprégnés d'une culture et d'une sagesse millénaires la culture européenne si jeune par rapport à la leur ? Quelle tentation leur offre-t-e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Acerola13
  23 novembre 2018
Je me suis plongée avec délice dans cette correspondance entre un jeune intellectuel européen et un jeune mandarin chinois, rêvée par Malraux qui les fait dialoguer et échanger sur les différences culturelles entre ces deux entités que sont l'Occident et la Chine, abordant des sujets qui semblent se confirmer aujourd'hui.
Une lecture particulièrement édifiante et fine.
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JcequejelisJcequejelis   10 novembre 2012
Que dirai-je de ceux des hommes de votre race ? Je les étudie ; je m'applique à échapper aux livres. Je sais que nos traducteurs, en choisissant, pour nous faire connaître les moeurs de l'Europe en même temps que sa littérature, Balzac, Flaubert, les naturalistes français, les premiers romans de Goethe, Tolstoï, Dostôïevski, en analysant le talent de Baudelaire, ont montré de la sagesse et un grand soin, mais que ce sont des chrétiens d'exception, et presque insensés, que ceux qui crient et pleurent de douleur, d'Emma Boavary aux frères Karamazov.

647 - [Le Livre de poche n° 3283, p. 24]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
leonceleonce   05 avril 2019
On peut aimer que le sens du mot art soit tenter de donner conscience à des hommes de la grandeur qu'ils ignorent en eux.
Commenter  J’apprécie          80
leonceleonce   06 juin 2018
"O plaines stériles de Samarcande, où la présence d'un nom, et deux minarets noirs dressés contre un ciel pur, créent le plus haut sentiment tragique ".
Commenter  J’apprécie          20
DanieljeanDanieljean   01 août 2018
Connaître le monde n'est pas en faire un système, non plus que connaître l'amour n'est l'analyser. C'est en prendre une conscience intense.
Commenter  J’apprécie          20
leonceleonce   16 mai 2019
"Je crois entendre la voix des statues antiques s'élever du bronze noir "
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de André Malraux (184) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Malraux
"Les israéliens ne continuent pas les israélites; ils les métamorphosent.". Mati Ben-Avraham cite le perspicace André Malraux pour résumer le phénomène sioniste. Un extrait de la passionnante conférence donnée à la Librairie en compagnie de Jacques Bendelac . Retrouvez leurs ouvrages sur le site de Vice Versa Jérusalem : https://www.viceversalib.com/le-choix-des-libraires/
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : dialoguesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

André Malraux

Quel roman d’André Malraux obtient le prix Goncourt ?

«La Métamorphose des dieux»
«L’Espoir»
«La condition humaine»

11 questions
74 lecteurs ont répondu
Thème : André MalrauxCréer un quiz sur ce livre