AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070135942
Éditeur : Gallimard (09/11/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Lorsqu'on croit tout connaître d'un auteur, il manque encore sa vie intime, dont les lettres apportent la trace. On trouvera ici un autre Malraux, simple, drôle, ami fidèle, tantôt lyrique, tantôt farfelu. Et puis , un réseau d'amis qui s'appelaient André Gide, Roger Martin du Gard, Raymond Aron, Max Jacob, Louis Guilloux. Et la présence de l'histoire, quand il s'agit du général de Gaulle et d'Indira Gandhi. On entre ainsi, à travers ces lettres pour la première foi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
jmlire92jmlire92   03 février 2017
Cher Ami,

Faites toutes sortes d'amitiés à Bourotte si cette lettre vous atteint à temps ; et ne manquez pas de faire remarquer à cet (sic) andouille que quand je lui demande une photo de Çiva debout, ce n'est pas une raison pour qu'il m'en envoie une du même personnage assis.

J'attends avec une impatience confiante les cigarettes, le café, et le petit chat égyptien qui ne manquera pas de déchirer tous les rideaux et faciliter, par ces moyens directs et magiques l'incendie rapide de la maison. Madeleine s'inquiète déjà de ne ce qu'il ne pourra se reproduire qu'avec des chattes locales ! Mais les femmes sont généralement obsédées par l'avenir.

Je continue à rêver vaguement d'aller faire un tour dans des pays sur vôtre bateau avant qu'il ne se décide à couler. J'ai l'illusion de terminer la Psychologie de l'Art et l'illusion beaucoup plus délirante que les éditeurs seront capables de le sortir rapidement. Enfin vous en connaîtrez la publication par expérience , puisque vous le recevrez.

Bien amicalement.

( lettre à André Girard, commissaire de bord du courrier français pour le Japon La Marseillaise)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
jmlire92jmlire92   02 février 2017
On peut exprimer ses idées dans l'abstrait ( directement) ou par parabole. Dans le second cas - Dostoïevski, Stendhal, Gide - et peut-être Shakespeare - la fiction est informée du dedans au lieu de l'être du dehors, et les personnages naissent les uns des autres, comme s'ils n'étaient destinés qu'à incarner des états successifs de la philosophie de l'auteur. On pourrait parler d'une "philosophie" qui s'exprime en exposant son domaine au lieu d'édifier son système. et le récit, alors, n'est plus tout à fait un récit, de même que Hamlet n'est pas tout à fait un drame.. (lettre à un critique)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
jmlire92jmlire92   02 février 2017
Je ne crois pas que ce soit de vous montrer nu que vous avez peur : c'est de vous montrer tragique. Là-dessus, il y aurait trop de choses à dire. Mais en gros, il me semble que chacun de nous protège l'illusion qu'il a de sa grandeur, mais qu'il ne peut devenir grand qu'en risquant de perdre surtout cette illusion (ou cette réalité)" ( correspondance avec Louis Guilloux)
Commenter  J’apprécie          40
jmlire92jmlire92   02 février 2017
Il y a les écrivains qui font (ce qui n'est pas nécessairement méprisable) et ceux qui sont. Ceux-ci n'ont pas d'autre action possible que de fixer des lambeaux d'eux-mêmes ; ça donne quelquefois les Karamazoff. Mais leur problème n'est pas celui de leurs rêves, c'est celui de leur douleur, dans la mesure où elle est injustifiable et sans espoir - de leur tragédie. Ils sont les accusateurs du monde, mais à travers eux-mêmes, c'est là que ça se complique, parce que c'est là, je crois, qu'est la question."

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de André Malraux (189) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Malraux
E.Couly reçoit Bénédicte Vergez-Chaignon au Panthéon pour sa biographie de Jean Moulin: "Jean Moulin l'affranchi" aux Éditions Flammarion. Chez Jean Moulin, la grandeur allait de soi, écrit André Malraux vingt ans après sa disparition. Vingt-cinq jours clés, vingt-cinq journées particulières ont façonné le destin du grand résistant, dont la vie fut tragiquement écourtée à 44 ans. Une vie magnifiée par la passion et l?amour de la liberté. Mais aussi par le devoir. Né en 1899 à Béziers dans une famille unie et très attachée aux valeurs humanistes, Jean Moulin s?engage à servir la république à travers ses fonctions dans l?administration. Tour à tour sous-préfet, préfet, puis attaché ministériel, il agrémente ses loisirs de sa passion pour l?art, affûte son talent de dessinateur dans les colonnes des grands journaux. Il aime la vie parisienne ; les nuits des années folles au c?ur de la capitale font son enchantement. Est-ce auprès des artistes qu?il a appris à regarder le monde? Avant l?Espagne et le Front populaire, le 6 février 1934 lui ouvre les yeux sur l?histoire en marche. L?historienne Bénédicte Vergez-Chaignon éclaire les «grandes heures» de ce parcours où l?on découvre un homme pétri d?enthousiasme, amoureux, un grand sportif passionné de voitures, d?avions, de ski, que son goût certain pour le bonheur et une haute conception de ce que devait être la France ont encouragé à défendre ses valeurs, à résister ? naturellement.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

André Malraux

Quel roman d’André Malraux obtient le prix Goncourt ?

«La Métamorphose des dieux»
«L’Espoir»
«La condition humaine»

11 questions
82 lecteurs ont répondu
Thème : André MalrauxCréer un quiz sur ce livre