AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226181008
Éditeur : Albin Michel (24/10/2007)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Au cœur de la campagne auvergnate, au début des années 1950. La jeune Estelle se prépare au certificat d'études et éprouve ses premiers émois dans les bras d'Augustin. Mais le souvenir de la guerre n'a pas quitté les esprits, et le silence pèse sur les grands-parents de la jeune fille. On murmure que ceux-ci ne seraient pas étrangers à la disparition, il y a des années, d'un magot de la Rési... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
meknes56
  20 août 2019
Antonin Malroux, avec son style flamboyant fait revivre le monde rural de sa jeunesse. Ceux qui, comme moi, aiment les romans du terroir ne peuvent être que séduits.
Commenter  J’apprécie          10
Mamiechou21
  10 août 2014
Romanesque mais bien
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
meknes56meknes56   20 août 2019
Depuis toujours, les jeunes gens des trois hameaux se retrouvaient au calvaire, s’attendant les uns les autres pour traverser ensemble le chemin noir, qu’il plût, que la tempête fît rage ou que la neige leur compliquât la vie. Un rendez-vous immuable auquel ne manquaient que les malades. Superstition ? Peur d’affronter seul les vieilles légendes, les personnages qui montaient de la voix du conteur au cours des veillées d’hiver ? Peut-être, toujours est-il qu’au cours du temps, l’habitude était prise.
Il y avait ceux de Fontranes : la famille Mazeuille : Augustin et sa sœur cadette Sorceline, 14 et 12 ans. Un garçon sensible et rêveur, contrairement à sa sœur, turbulente et coléreuse, le regard pointu. Pierre et Rose Mazeuille, les parents, peinaient à subsister dans leurs cinq hectares avec leurs quatre vaches, quelques porcs et volailles. Les enfants, bien souvent appelés à la rescousse, ne rechignaient pas et laissaient là leurs jeux. « La ferme te reviendra un jour, disait Pierre à son fils. Et tu y auras tant mis ton travail que tu l’aimeras comme moi, même si nous trimons comme des diables. »
Augustin se taisait, il ne comprenait pas comment on pouvait aimer ce qui donnait tant de mal…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
meknes56meknes56   20 août 2019
Avec une sorte de malaise, Tino songeait qu’il ramenait sa fille au pays, mais cette fois, il voulait le croire de toutes ses forces, dans la sécurité, dans la confiance.
Il vit ses parents se précipiter vers eux, et avec un serrement de cœur nota qu’ils avaient encore blanchi.
– Mon grand ! murmura Victoire en le serrant dans ses bras. (Puis elle se tourna vers Estelle :) Mon Dieu, tu as encore embelli…
Timide sur l’instant, Estelle embrassa ses grands-parents.
– Je suis si heureuse de te voir, dit Victoire en la serrant contre elle. On pourra profiter enfin l’une de l’autre, pas vrai ?
Le grand-père la dévorait du regard mais savait se contenir. Il embrassa son fils, lorgnant du coin de l’œil la silhouette de l’aïeule, Mamiette, qui sur le pas de la porte semblait une gardienne immobile. D’un sourire maigre, obligé, elle accueillait son arrière-petite-fille…
À peine était-elle descendue de l’auto, que la jeune fille marquait déjà les lieux de sa présence, une fée n’aurait pas distillé sensation plus étrange. Son image de fillette fragile, sa blondeur, son regard clair, et cette manière de marcher, ces pieds qui paraissaient ne pas toucher le sol… Marcel réprima un sourire ému.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Antonin Malroux (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antonin Malroux
A l'occasion du salon Lire à Limoges 2019, Antonin Malroux nous présente son nouveau roman "Le c?ur de mon père" Interview de Georges-Patrick Gleize
autres livres classés : roman du terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
268 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre