AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Choc tome 3 sur 3
EAN : 9782800168067
88 pages
Dupuis (05/04/2019)
3.54/5   24 notes
Résumé :
L'itinéraire d'un enfant gâché : tel est le sous-titre que l'on pourrait trouver à ce triptyque "Les Fantômes de Knightgrave" consacré au passé de Monsieur Choc, le redoutable vilain créé par Rosy et Will. Que sait-on de l'un des plus fameux et des plus terribles méchants de la bande dessinée franco-belge ? Quels événements le conduisirent à fonder le gang de la Main blanche, à se coiffer de cet imprenable heaume, à régner sans partage sur le monde de la criminalité... >Voir plus
Que lire après Choc, tome 3 : Les fantômes de KnightgraveVoir plus
Choc, tome 1 : Les fantômes de Knightgrave par Colman

Choc

Stéphane Colman

3.48★ (263)

3 tomes

Avant, tome 1 : Mumu la bâtarde par Yann

Avant

Yann

2.50★ (25)

1 tomes

Laowai, tome 1 : La guerre de l'opium par Alcante

Laowai

Alcante

4.09★ (122)

3 tomes

Le Spirou de..., tome 1 : Les géants pétrifiés par Schwartz (II)

Le Spirou de...

Olivier Schwartz (II)

3.57★ (4488)

20 tomes

Undertaker, tome 1 : Le mangeur d'or par Dorison

Undertaker

Xavier Dorison

4.34★ (3757)

7 tomes

Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Heaume sweet heaume,
pour rester dans l'ambiance "so british".
Colman et Maltaite ferment la trilogie pré-Tif et Tondu, avec une rare et élégante puissance scénaristique et graphique.
Enfin s'explique la morphine et le heaume, que l'on subodorait dans les deux premiers opus de cette belle trilogie... Et puis cet étrange patronyme de Choc apparu voici bien longtemps dans un hebdomadaire Spirou plus jeune et moins grave.
Choc, au final, aura passé en revue cet horrible conflit mondial entrecoupé d'une paix illusoire de vingt années: 1914-1945... Un triptyque de mort, de sang et d'infernales vengeances qui n' apaisent rien.
Le jeune lecteur de Spirou a grandi, et la trilogie Choc lui a offert une nouvelle lecture à la beauté crépusculaire.
Choc, après-tout, méritait de gagner une épaisseur de "méchant" moins manichéen digne de son heaume unique dans la bande dessinée.
Eric Maltaite, avec Choc, se révèle donc bien le digne et séduisant héritier de Will.
Commenter  J’apprécie          222
Eden poursuit son chemin avec son ami William mais ses démons et son passé ne le laisse pas en paix.
Voici le dernier tome nous expliquant comment Eden est devenu Monsieur Choc, LE méchant de Tif et Tondu. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu l'ancienne bd franco-belge pour apprécier la lecture mais après peut-être que certaines références m'ont du coup échappé.
Pas de grosses surprises pour ce tome qui tente de nous montrer un méchant un peu moins lisse que l'image qu'en donne probablement la bd dont il est tiré. D'un côté il fait un peu pitié avec son passé malheureux, d'une autre il est cruel et impitoyable, mais il sait aussi faire preuve de fidélité et de reconnaissance. Bref un personnage plus complexe et torturé que son seul rôle de méchant.
J'ai trouvé que la construction de l'histoire manquait parfois de clarté mais globalement la trilogie est plutôt de qualité.
Commenter  J’apprécie          130
Fin de la trilogie donc... on suit toujours plusieurs récits en parallèle a différentes époques sans toujours être sûr de suivre l'histoire qui aboutit à la création du personnage de Mr Choc ! En fait rien est certain dans cette histoire aussi rocambolesque que violente.
Mais bien sûr le dessin reste toujours au top, moins crédible dans les scènes de bombardement que dans les rues passantes de Londres ou dans la campagne du Nord de la France.
Un peu déçu quand même en refermant ce livre, mais je ne sais pas à quoi je m'attendais en fait.
Commenter  J’apprécie          80
Moi qui n'ai pas lu Tif et Tondu, je découvre le personnage de Choc avec cette série.
On découvre un méchant, ses relations, ses travers et ses forfaits qui s'expliquent par son passé. le plus souvent pas très joyeux. C'est un personnage complexe et torturé. Vraiment intéressant et bien traité dans cette série. On en oublierait qu'il fait parti des méchants.
Ce troisième et dernier tome est du même style que les deux précédents. Avec des flashs backs. Des fois pas toujours facile à suivre. Tout est bien pensé entre passé et présent. le récit est dynamique. Avec toujours avec de l'action et de la psychologie. C'est très prenant et intéressant. Même si il n'y a pas pas de réelle surprise.
Les dessins fonctionnent très bien avec le récit qui le rend un peu moins noir.
Commenter  J’apprécie          50
J ai été enthousiasmé je l avoue par la reprise du personnage de Will Rost et Tillieux .Les histoires plus matures ,plus cyniques , Choc plus dur sadique presque en tous cas impitoyable , plus désespéré aussi que dans les récits de ma jeunesse .Et puis patatras le dernier opus est convenu, larmoyant par trop prévisible tout se dissous dans la guimauve malgrés une dernière tentative
de rebondissement Africain
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
Bedeo
31 mai 2019
Le résultat est inégal, mais Stéphan Colman et Éric Maltaite effectuent un travail impressionnant et ils parviennent à réactiver les qualités et l’esprit de l’âge d’or de l’école de Marcinelle, sans se repaître dans la nostalgie.
Lire la critique sur le site : Bedeo
LeSoir
23 avril 2019
Super-vilain de l’âge d’or de la bande dessinée belge, Monsieur Choc révèle sa personnalité maudite en devenant le héros de sa propre série.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Sceneario
27 février 2019
Eric Maltaite ne pouvait faire mieux pour rendre hommage à l'œuvre de son père, Will. Un récit étonnant qui prouve que cette série n'est pas qu'un simple dérivé de Tif et Tondu. Cet album peut même être considéré comme un chef d'œuvre de ces six dernières années. Un récit à lire et à relire sans hésiter.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
La presse décrit son habit comme de confection.! Imaginez-vous cette gravure de mode mégalo-narcissique porter autre chose que du sur-mesure?

Et que dire du heaume?!... Grossièrement façonné! Probablement l' œuvre d' un ferronier local, Istanbul en compte des légions.
Commenter  J’apprécie          90
"Mais vous, qui avez acheté ma vie, comment dois-je vous appeler?
- Monsieur Choc.
Commenter  J’apprécie          60
L'argent engendre le pouvoir qui lui-même engendre l'argent. Le crime se recycle et paye toujours, contrairement à ce que croient les naïfs. Il faut de l'or pour être puissant... Et être puissant pour vivre libre !
Commenter  J’apprécie          10
- Vous ne savez rien des raisons qui m'ont conduit à cette extrémité.
- Je n'en connais aucune qui soit valable, hormis celle de devoir manger la cuisine de ma femme.
Commenter  J’apprécie          10
Si tous les gens qui font des erreurs devaient mourir, il n'y aurait plus grand monde sur terre!
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Eric Maltaite (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Maltaite
Hollywoodland 2
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (50) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5163 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}