AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092499711
Éditeur : Editions du Long Bec (02/05/2018)

Note moyenne : 4.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Deux boxeurs que tout oppose vont s'affronter dans un combat qui changera leurs vies pour toujours. Dans un coin du ring, Rafa, originaire des bas quartiers et amateur de plaisirs nocturnes. Dans l'autre coin, Hector, un jeune homme venant d'un milieu social aisé, mais en conflit permanent avec son père.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
SZRAMOWO
  08 mai 2018
Magnifique roman graphique, El Boxeador est proposé par les Editions du Long Bec dans un format à l'italienne et dans un maquettage hallucinant de beauté.
L'album compte 206 pages graphiques qui racontent deux histoires.
Rafa le fils d'un toréador est boxeur. Son surnom War Machine. Son défaut, il n'écoute pas son coach l'ancien champion et ami de son père, Laurent Law Duvall : « C'est une question de discipline. Tu ne pourras t'entraîner correctement que si tu gères bien ton temps. » « Alors bordel, n'y vas pas tête baissée et utilise ton jeu de jambes. »
Hélas, Rafa n'écoute pas. Il n'a peur de rien.
Hector, lui, « C'est pas un collègue…c'est un bourge qui n'est pas à sa place dans notre club… ». Jugement péremptoire de Yassif qui entraîne Hector, un fils des beaux quartiers que les circonstances ont amenées aux portes du Delorean Boxing Club.
Deux histoires pour un album qui se lit à l'endroit et à l'envers : Côté pile. 103 pages pour Rafa. On retourne l'album et côté face 103 pages pour Hector. La planche du milieu, une double page, illustre la rencontre Rafa Hector. Ça saigne !
Les planches, comme les combats, sont éclatées par un trait lourd, qui manie habilement le rouge et le noir, et donc aussi le blanc par défaut, utilisant la soufflette pour asperger de rouge en le débordant, un cadre au travers duquel passe la trajectoire d'un poing vengeur.
Dans cette histoire il est question d'ascenseur social, de lutte des classes, de dealers cherchant à s'en sortir, de femmes faciles et fatales, de drames familiaux, de pères tyranniques, de mères exploitées, d'honneur perdu, de trahison et d'abandon.
Histoires parallèles de deux enfants qui ont vécu à l'ombre de pères auréolés de gloire qui n'ont vu dans leurs fils qu'un moyen de poursuivre leurs rêves de gloire.
Un beau cadeau des éditions le Long Bec et de Babelio suite à la dernière masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
secondo
  13 mai 2018
Un grand merci à MASSE CRITIQUE et aux Editions du Long Bec pour cet ouvrage : Ce Boxeador nous envoie un Jab direct sur la pommette, on se retrouve dans les cordes et on jette l'éponge de l'à priori négatif sur la boxe !
POUR KI : Aficionado de la boxe, mais pas que. Toi qui n'y connais rien et même si tu es allergique à ce monde là, crois moi tu seras ravi de connaître "The Jab, The Cross and The Position" dans les gants de 2 boxeurs divergents
POUR KOI : Pour l'esthétisme percutant de la BD en rouge/noir/blanc et pour le format mi-album/mi-ring, d'un côté du livre HECTOR beau gosse bourgeois, et de l'autre côté RAFA, ex taulard fauché.
POUR KAN : Chez soi exclusivement pour ne pas abîmer l'objet cra l'ultra sophistication de la BD mérite toutes les attentions.
C'est l'histoire d'un combat entre deux boxeurs radicalement opposés mais qui se rejoignent sur un point : l'image du père et son rôle bénéfique ou destructeur.
C'est l'histoire de celui qui affronte sa peur et toutes ses autres peurs pour monter sur le ring et en prendre (ou pas) plein la gueule.
C'est aussi une histoire sur la masculinité, sur ce qui fait l'homme bien loin des poncifs sur la virilité.
Que le match commence :
D'un côté, le jeune et stylé Hector, avec une coiffure improbable, sous influence d'un père trop puissant, qui doit se faire cogner pour arriver à se comprendre et de l'autre, the Warmachine, le baraqué Rafa à la vie dissolue qui cherche sa propre limite dans les coups.
Et tout autour le monde de la boxe, avec des entraîneurs bien abîmés, des personnages secondaires, Yassif, Béa, Vicky, tout en nuances et en révélation et de l'argent et des intérêts bien éloignés du sport qu'est la boxe.
Grace à un dessin un peu vintage, un peu realiste, on entend clairement crier les spectateurs avides dans les gradins, on entend les coups qui claquent, sans résonnance, qui déchirent les arcades sourcillières et font jaillir le sang, bien rouge sur les visages déformés des boxeurs.
Enfin pour comprendre le titre, il faut connaître l'histoire de RAFA. Je n'en dirai pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de le découvrir par soi même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nahe
  29 mai 2018
Rafa et Hector vont s'affronter sur le ring : le premier est fils de torero, une véritable tête brulée, l'autre est le fils d'un champion olympique, venu à la boxe par hasard. Pour l'un et l'autre, le défi qu'ils s'apprêtent à relever va bien au-delà des cordes.
Avant même de l'ouvrir, ce roman graphique marque par sa présentation soignée : jeu des couleurs tout en opposition, format à l'italienne, découpage original... L'album, en plus d'opposer deux boxeurs, se présente en deux parties et met en scène, selon le côté où l'ouvre, un de ces boxeurs sous le crayon d'un des dessinateurs: Rubén del Rincón pour Rafa et Manolo Carot pour Hector. Un trait bon enfant pour le premier, l'autre plus marqué et nerveux pour le second mais toujours ce jeu entre rouge et noir, une ambiance qui fascine.
Le trait est puissant, nerveux : les couleurs éclatent, tout en opposition, rappelant le sang et la violence. Les cases s'emboîtent, changent de sens de lecture, alternent les techniques, une couleur cède le pas à l'autre.
Le résultat est captivant, tout oppose Rafa et Hector, si ce n'est leur envie d'en découdre et le poids qu'occupe le père dans leurs choix. Origine sociale, choix de vie, préparation...
Une superbe bande dessinée autour de la boxe et de rêves perdus!

Lien : https://nahe-lit.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   08 mai 2018
Bon retour dans mon humble demeure, mon gars ! Mais ne te fais pas d'illusion. Va falloir gagner du pognon fissa, parce que sinon, tu ne feras pas de vieux os ici. Ha ! Ha !
Commenter  J’apprécie          60
secondosecondo   15 mai 2018
Il faut savoir raccrocher au bon moment...
Décider de s'adapter, d'évoluer : c'est à ça que la peur doit servir.
Commenter  J’apprécie          10
secondosecondo   13 mai 2018
...un homme qui ne craint rien n'a aucune chance d'anticiper les conséquences de ses actes.
Commenter  J’apprécie          10
SZRAMOWOSZRAMOWO   08 mai 2018
Je mange dans un restaurant où j'aide à remplir les frigos...Alors est-ce que je suis capable de suivre vos entraînements la nuit ?
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : boxeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
836 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre