AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782745940926
48 pages
Éditeur : Milan (18/03/2010)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Avant, au pays des éléphants, ils s’appelaient tous Bertrand. C’était un sacré bazar : pour distribuer le courrier, pour les cadeaux de Noël, pour les rendez-vous chez le médecin...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
milamirage
  07 septembre 2012
Au pays des éléphants, il y a longtemps, très longtemps, tous les éléphants, aussi bien les filles que les garçons, s'appelaient Bertrand... C'était compliqué pour le facteur, et pour le Père-Noël aussi... A l'école, ce n'était pas mieux quand la maîtresse appelait Bertrand au tableau... Ni d'ailleurs en plein match de foot quand l'arbitre décidait que Bertrand devait sortir du terrain... Vous en conviendrez avec moi, cela ne pouvait plus durer ! A force de chercher en vain une solution, les sept grands savants, tous nommés Bertrand, furent envoyés d'urgence se reposer au pays des zinzins... Mais quand et comment cette situation va-t-elle enfin prendre fin ?
Mon avis : Cet album au format à l'italienne est à rapprocher de " Nom d'un champignon " que je vous présentais il y a quelques jours puisqu'il est du même auteur-illustrateur mais il est destiné à des enfants un peu plus grands. Il utilise le ton de la fantaisie et de l'humour pour nous parler de l'identité. En partant d'une situation aussi improbable que saugrenue, l'auteur nous décrit les problèmes liés à l'uniformité dans le pays des éléphants, bien comparable au notre puisque ces mignons pachydermes reçoivent du courrier, attendent le Père-Noël, vont à l'école, subissent des visites médicales ou jouent au foot. Je ne vous raconte même pas ce qui se passe quand une petite éléphante chante
" Bertrand, je t'aime ! ". Les solutions envisagées par les savants sont toutes plus abracadabrantesques les unes que les autres. Les illustrations qui renforcent l'humour du texte, sont composées de papiers découpés et collés avec des détails soignés : les éléphants sont habillés, portent bijoux, barrettes, lunettes, voir même moustache... Leurs yeux, des ovales blancs avec des ovales noirs plus petits à l'intérieur n'en sont pas moins très expressifs. Je pense qu'en classe de maternelle, cet album serait idéal pour un atelier de travaux manuels " L'éléphant à la manière d'Édouard Manceau".
Public : à partir de trois - quatre ans.
Si vous voulez vous rendre sur le site de l'auteur et illustrateur, Édouard Manceau, il vous faudra patienter un peu puisqu'il est en construction à l'adresse suivante :
http://www.edouardmanceau.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Ziliz
  06 novembre 2014
Imaginez si tous les éléphants s'appelaient Bertrand, ou si tout le monde s'appelait Raymonde. Ou, moins vieillot, si tous les gens s'appelaient Nathan. Eh bien ça ne serait pas facile à vivre : comment s'y retrouveraient le facteur, la maîtresse, le Père-Noël ? Quel bazar !
Comme dans son album "Tous Pareils", Edouard Manceau fait l'éloge de la différence avec beaucoup d'humour. Là aussi, les illustrations sont faites de papiers découpés très colorés, les animaux ont des bouilles sympathiques et des yeux expressifs. L'histoire fait réfléchir sur les notions de conformisme et d'identité. le petit lecteur/auditeur peut aussi s'amuser à trouver les inconvénients des solutions proposées et en soumettre d'autres. Cette lecture peut également être l'occasion de revenir sur le choix de son prénom (lui/elle qui rêve sans doute de s'appeler comme tel ou telle camarade...).
Mais cette lecture est aussi et surtout l'occasion de bien rigoler, Edouard Manceau glisse la juste dose de petits détails qui déclenchent invariablement l'hilarité : « le quatrième savant proposa de donner un surnom à chaque Bertrand. Ça marchait plutôt bien ! Mais Neuneuil, Grandadais, Gropopo et Petizizi étaient très en colère... [...] le sixième savant essaya de donner aux éléphants le nom de leur plat préféré. Mais il faut bien admettre que monsieur Saucisse ou madame Boudin, c'était franchement ridicule. »
Dès trois ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
milamirage
  09 septembre 2012
Complément de critique, participation au prix des incorruptibles :
Au pays des éléphants, il y a longtemps, très longtemps, tous les éléphants s'appelaient Bertrand... C'était compliqué pour le facteur, et pour le Père-Noël aussi...A l'école, ce n'était pas mieux quand la maîtresse appelait Bertrand au tableau... Ni d'ailleurs en plein match de foot quand l'arbitre décidait que Bertrand devait sortir du terrain... Vous en conviendrez avec moi, cela ne pouvait plus durer ! A force de chercher en vain une solution, les sept grands savants, tous nommés Bertrand, furent envoyés d'urgence se reposer au pays des zinzins... Mais quand et comment cette situation va-t-elle prendre fin ?
Informations supplémentaires : Cet album a été sélectionné lors de la 21ème édition du prix des incorruptibles qui se déroulait lors de l'année scolaire 2011-2012.
Pour être Incorruptibles, les jeunes lecteurs s'engagent à :
* lire les ouvrages qui ont été sélectionnés
* se forger une opinion personnelle sur chacun des livres
* voter pour leur livre préféré.
Ils participent au sein de leur classe ou de leur club de lecture, dans leur établissement, leur bibliothèque ou leur centre de loisirs et sont répartis en 7 niveaux de lecture : Maternelle, CP, CE1, CE2/CM1, CM2/6ème, 5ème/4ème et 3ème/2nde.
" Si tous les éléphants s'appelaient Bertrand… " est un album qui faisait parti des ouvrages destiné aux enfants de maternelle, aux côtés de:
* " Lucie est partie " de Sébastian Loth
* " Les 4 saisons de loup " de Philippe Jalbert
* " Akiko la courageuse " d'Antoine Guilloppé
* " Allez, au lit, maman! " d'Amy Krouse Rosenthal et Leuyen Pham
* " Un grand monstre ne pleure pas" de Kalle Güettler, Rakel Helmsdal et Aslaug Jónsdóttir
Le lauréat : " Si tous les éléphants s'appelaient Bertrand… "
Public : à partir de trois - quatre ans.
Si vous voulez vous rendre sur le site de l'auteur et illustrateur, Édouard Manceau, il vous faudra patienter un peu puisqu'il est en construction à l'adresse suivante :
http://www.edouardmanceau.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Jumax
  08 novembre 2012
Comme souvent Edouard Manceau pose des questions capitales avec ses personnages rigolos. Aujourd'hui tous les éléphants s'appellent Bertrand et du coup ça pose problème pour les reconnaître. Heureusement de grands savants se penchent sur la question et de drôles de noms vont défiler...
Un chouette petit album, dans la sélection du prix des incorruptibles 2012.
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          140
Vivrelivre
  02 avril 2015
Jeux de mots et rimes font chanter le texte, font appel à l'imagination des enfants ou à leur quotidien, que les illustrations rendent à merveille pour parler de similitudes et différences!
http://vivrelivre19.over-blog.com/2015/03/tous-pareils-tous-differents-mais-tous-uniques-histoire-albums-poemes-chansons-artistes.html
Lien : http://vivrelivre19.over-blo..
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
milamiragemilamirage   05 septembre 2012
Mais avant, c'était un drôle de bazar car tous
les éléphants, fille ou garçon, s'appelaient Bertrand.
Même les papas, même les mamans.
Une lettre pour Bertrand, un colis pour Bertrand, un paquet
pour Bertrand... Pour le facteur, c'était vraiment compliqué
de distribuer le courrier au pays des éléphants !
Commenter  J’apprécie          80
JumaxJumax   08 novembre 2012
"Un beau matin, messieurs Bertrand, Bertrand, Bertrand, Bertrand, Bertrand, Bertrand et Bertrand, sept grands savants se sont réunis pour trouver une solution à ce problème de prénom."
Commenter  J’apprécie          120
milamiragemilamirage   07 septembre 2012
Le quatrième savant proposa de donner un surnom
à chaque Bertrand. Ça marchait plutôt bien !
Mais Neuneuil, Grandadais, Gropopo et Petizizi
étaient très en colère...
Commenter  J’apprécie          120
milamiragemilamirage   08 septembre 2012
Maintenant, au pays des éléphants, il y a Rose et Lilas,
les jumelles qui aiment les couleurs douces.
Pierre, celui qui sème des petits cailloux.
Aimable, celui qui sourit tout le temps.
Clémentine, celle qui s'habille toujours en orange...
Commenter  J’apprécie          70
JumaxJumax   08 novembre 2012
Mais le plus gros bazar, c'était le jour de la saint Bertrand quand tous les éléphants chantaient "Bonne fête, Bertrand !".
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Edouard Manceau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edouard Manceau

Chronique de Marie Françoise Ten du 9 octobre
Nouvelle sélection de Marie-Françoise Ten, de l'association "Lis avec moi" : "Concerto pour deux marmottes et plein d'enfants..." d'Edouard Manceau et Elise ...
autres livres classés : éléphantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16039 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre