AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791023608335
Éditeur : Publishroom (12/04/2018)

Note moyenne : 4.82/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Lorsque tous vous désignent coupable, comment assurer sa défense ?Moral turpitude, nom : terme anglophone désignant un acte ou un comportement qui viole gravement le sentiment ou la norme acceptée de la communauté. En droit pénal américain, désigne les délits financiers. Une banque internationale anonyme ? « La Banque » ? prend le contrôle d'une entreprise marseillaise de haute technologie, persuadée d'avoir mis la main sur une pépite. Celle-ci a décroché en Libye, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Nadine13
  09 novembre 2019
Moral turpitude
Serge Mandaret
330 pages
Sorti le 12/04/2018
L'auteur est venu au salon "Sang pour sang thriller" pour me rencontrer et aussi pour me proposer de lire son roman.
Véronique Walter, la quarantaine est cadre depuis 15 ans dans une banque. Elle se donne corps et âme à son travail en espérant une promotion qui tarde à venir. Et du jour au lendemain, on lui confie un poste à haute responsabilité. Véronique accepte de suite, trop contente d'avoir une telle proposition. En décrochant un contrat lucratif en Lybie pendant le règne de Kadhafi, Véronique est aux anges, mais quand le régime s'effondre, tout change.... Et là....
La police financière perquisitionne au domicile de Véronique et elle est mise en garde à vue. Tout la désigne comme coupable de détournement.....
Véronique, a-t-elle servi de détonateur ? Comment va-t-elle s'en sortir ?
Est-elle coupable ?
Jusqu'où cela va la mener ?
Quand, j'ai lu la 4ème de couverture, je me suis dit, un roman sur les magouilles financières, ça ne va pas être très palpitant ! de plus, je n'y connais rien en finance...
Eh bien, je me suis régalé. C'est un véritable tuner-pages. Et cela, grâce à une très belle écriture, d'une fluidité incroyable qui nous plonge dans une histoire superbement ficelée, avec des rebondissements et des personnages criants de vérité. de très très bonnes explications sur le système des finances, on voit que l'auteur connaît son sujet sur le bout des doigts. Et quel plaisir de suivre pas à pas, Véronique, et de voir qu'elle ne lâche rien, qu'elle se défend bec et ongles. Une femme comme je les aime, avec un caractère bien trempé, qui fait tout pour faire éclater la vérité ! Quand tout est contre vous, que tout ceux qui vous ont soutenu, disparaissent.. Et bien vous devez vous débrouiller toute seule. Ce monde de la finance est vraiment, à part il est fait de vautours qui volent autour de vous en attendant une erreur de votre part et là....
Un excellent roman que je vous conseille de découvrir, vous serez agréablement surpris...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cristal20
  27 août 2018
Le monde de la finance est sans pitié.
C'est ce que nous découvrons à travers ce roman sous la plume agréable de Serge Mandaret.
Véronique Walter, directrice adjointe du contrôle de gestion de la banque où elle travaille depuis 15 ans se voit proposer un poste des plus attrayants. Sa promotion, due à ses qualités, ses ambitions certaines et son caractère bien affirmé, font d'elle la parfaite candidate pour le nouveau rôle que lui offre son supérieur.
Mais, comme partout ailleurs, tant que la barque ne tangue pas, tout va bien. Dès qu'elle est embarquée dans les remous illégaux, le trafic d'argent et la corruption, tout le monde prend son gilet de sauvetage et sauve sa peau.
C'est ce que va devoir faire Véronique, prise pour l'unique responsable de tout le fiasco qui se trame autour d'elle.
Un excellent roman où l'on découvre un monde machiavélique et manipulateur, jusque dans les hautes sphères de l'état. La face cachée du monde de la finance, ficelée d'embûches pour l'héroïne qui n'aura de cesse de clamer son innocence.
J'ai été surprise par la fin. J'avais tout envisagé sauf celle-ci.
Au final, un très beau moment de lecture où j'ai appris beaucoup de choses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fabie13600
  05 mai 2018
Quand, par le biais de SimplementPro, Publishroom m'a soumis cette histoire et en lisant sa présentation cela a attisé ma curiosité et je n'ai pas pu résister à l'envie de découvrir ce premier roman.
En plus il fait référence à ma ville, Marseille, donc ni une ni deux je me suis lancée dans cette lecture avec intérêt et je dois dire que dans l'ensemble, ça a été pas mal du tout !
Nous découvrons donc Véronique, une quadra dynamique, bosseuse, dévouée qui travaille au sein de « La Banque » à un poste prenant et à responsabilité.
Elle mène une vie plutôt tranquille et réglée jusqu'au jour où un des cadres de la société va lui faire une proposition alléchante en devenant un cadre dirigeant d'un fonds d'investissement et en y prenant les rênes. C'est une opportunité et surtout une fin en soi donc motivée comme jamais elle accepte avec au coin de la tête quelques questionnements.
Mais que se cache réellement derrière cette proposition ?
Entre magouilles, corruptions, trafic d'influence et faux semblants, Véronique va se retrouver au coeur d'une affaire qui la dépasse mais grâce à sa pugnacité, sa détermination et son caractère bien trempé, elle va se battre, ne pas renoncer et surtout ne pas baisser les bras en dépit de ses adversaires très retors.
J'ai beaucoup aimé ce personnage même si parfois elle m'a semblé un peu naïve ou trop sûre d'elle. Elle est droite, travailleuse et ne doit sa réussite professionnelle qu'aux fruits d'un labeur acharné. Même quand il lui tombe dessus certaines tuiles, elle n'en perd pas sa verve et garde la tête froide plus hardie que jamais.
L'auteur nous emporte dans un maelström d'évènements où la réussite personnelle, le manque de moralité, les accointances de gens bien placés sont le faire-valoir de certains « élus ». Et comment certains peuvent détourner des situations, des règles ou carrément la loi sans être inquiétés et manipuler le système pour sauver leurs fesses en trouvant un bouc émissaire. On voit là toute la turpide à tous les niveaux : entreprise, presse, système judiciaire,…
J'ai pris beaucoup de plaisir, au travers du développement, à retrouver Marseille, m'y balader, sentir son ambiance et ses paysages.
L'écriture est assez fluide, détaillée. L'intrigue est bien réalisée et nouée pour nous concocter un final bien trouvé.
J'avoue tout de même mettre un peu perdue avec les termes financiers et ce monde qui m'est totalement inconnu mais l'auteur a su me récupérer avec quelques rebondissements.
Voilà donc un roman qui a changé de mes lectures habituelles, plutôt agréable, bien réalisé et avec une histoire qui tient la route.
Lien : https://levoyagelivresquedef..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PattyGauhar
  15 novembre 2018
J'avais beaucoup d'à-priori sur mes propres capacités à suivre et à démêler une intrigue financière, étant plutôt rebutée par la finance. Mais très vite, j'ai accroché à l'intrigue, parfaitement ficelée et très clairement explicitée, découvrant avec intérêt le mécanisme de l'abus de bien sociaux et du trafic d'influence, les alliances secrètes et les rivalités, leur porosité avec le monde politique. L'exposé et le déroulement de l'intrigue, le dénouement, marquent par leur construction très travaillée, implacable et d'une efficacité redoutable, qui sait nous accrocher et nous surprendre. Ce roman m'aura réconciliée avec le sujet, il m'aura appris certains procédés relatifs à ce milieu y compris ceux qui frayent avec les méthodes des voyous dont Jean-Pierre Moulin est l'un des représentants. le personnage de Véronique qui apparaît au début du roman naïf et innocent s'endurcit, elle devient une femme de caractère, une femme affirmée et volontaire. Plongée dans un dénouement à rebondissement auquel le lecteur ne s'attend pas, Véronique n'en a pas tout à fait fini avec cette affaire libyenne. C'est sur une fin ouverte que se clôt ce roman étonnant, à la fois instructif et divertissant. J'en recommande vivement la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nathaliebrunal
  15 novembre 2018
Moral turpitude est un roman sur les affres de la finance, monde sans pitié qui m'était totalement inconnu. J'avoue que ce n'est pas mon genre de prédilection mais malgré tout, j'ai pris plaisir à suivre Véronique dans ses démêlés judiciaires. C'est une héroïne attachante avec du caractère et qui ne se laisse pas faire.
Je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer grâce aux rebondissements amenés par l'auteur. Les explications sur les termes financiers et judiciaires m'ont permis en tant que novice de comprendre la trame du roman. L'écriture est fluide, les personnages sont plus vrais que nature et je n'ai eu aucune difficulté à entrer dans l'histoire.
Le monde de la finance apparaît manipulateur. Les hauts placés n'hésitent pas à trouver le "fusible" qui endossera le rôle de "pigeon" et qui sera puni à leur place.
Une fin inattendue mais qui permet d'envisager un avenir florissant pour Véronique qui l'a grandement mérité.
Un bon roman que je recommande aux passionnés de finances et de malversations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   04 novembre 2019
Heureusement, Véronique connaissait plusieurs avocats pénalistes de qualité, qu’elle avait pu jauger tout au long de sa carrière professionnelle. Elle choisit un avocat indépendant, le préférant à un associé d’un grand cabinet international. Elle pensait qu’il serait plus disponible, et surtout que le risque d’un conflit d’intérêts serait bien moindre. Elle se décida pour maître René Perrin, dont elle avait pu apprécier l’habileté et le savoir-faire dans des affaires sensibles, délicates et embrouillées comme s’annonçait la sienne. Avant de l’appeler, elle prit quelques instants pour essayer de tirer au clair ce qu’elle venait d’entendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : financeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1787 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..