AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203149620
Éditeur : Casterman (29/05/2017)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Julie, chercheuse au CNRS, a proposé à Lisa, autrice de BD, de la suivre dans son enquête sur "les enfants et la présidentielle". Elles ont rencontré les élèves d'une école primaire de Seine-Saint-Denis, et restituent avec humour - et sans démagogie - leurs manières "bien à eux" de vivre cette élection. Une relecture décalée, féroce et très drôle du plus grand rendez-vous politique français.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Ziliz
  06 septembre 2017
Le titre initialement prévu, annoncé en fin des précédents ouvrages Sociorama, était plus sobre. C'est bien parce que je suis devenue fan de cette série que j'ai passé outre ce 'zizi' racoleur, rougeaud & turgescent (même si ce genre d'humour ne me fait pas toujours reculer)...
De février à avril 2017, la sociologue Julie Pagis et l'illustratrice Lisa Mandel sont allées ensemble dans une école primaire de Seine-St-Denis (alias 9-3) pour interroger et écouter deux classes (CE1 et CM2), sur l'élection présidentielle à venir. Il y avait de la matière pour faire réagir des enfants sur ce sujet, l'actualité politique a été chargée, la campagne aussi spectaculaire que navrante et ridicule.
Ils sont vraiment rigolos, ces gamins de huit à douze ans ! Ils répètent ce qu'ils entendent à la maison, dans la rue, à la TV, ils font leurs amalgames, créent leurs raccourcis pour piger des discours plus ou moins complexes et une situation qui les dépasse. Comme nous, quoi - sauf qu'ils sont plus sincères, et plus manichéens (grande mansuétude utopique vs égoïsme assorti d'une discipline de fer).
On peut déplorer quelques longueurs, les jeux de rôle pour faire débattre les élèves m'ont semblé superflus.
Les passages où Julie Pagès explique ses méthodes (absence de l'enseignant pour que l'élève ne se sente pas jugé, notamment), et décrypte les comportements et réflexions sont en revanche bienvenus et d'autant plus passionnants si l'on s'intéresse à la discipline.
• Exemple :
« Les enfants sont-ils de gros fachos ?
On a demandé à des enfants de 7 ans comment ils verraient la France idéale.
-> « Plein de police. Des caméras partout ! La cigarette interdite. De la propreté. On tue les voleurs ! C'est quoi cette coiffure ? Les barrettes c'est pas fait pour les chiens ! Je peux te chanter l'hymne nazi que j'ai appris à la récré ? »
On serait donc tenté de répondre OUI. Et on en vient même à se demander si cet autoritarisme ne serait pas BIOLOGIQUE ! Genre : tous les enfants auraient un 'penchant' réactionnaire. Mais gardons-nous des conclusions hâtives... [...] Les enfants sont perpétuellement l'objet de pratiques autoritaires [ -> On ne coupe pas la parole à un adulte. Hop, en pyjama ! On ne répond pas ! Lave-toi les dents. ne mets pas de l'eau partout !! Les pantoufles ! Mets pas tes doigts dans ton nez ! Tiens-toi droit ! ]. Il ne faut donc pas s'étonner que nos chers bambins soient tentés de recycler les schémas répressifs auxquels ils sont soumis, à la terre entière... »
(p. 72 > 76)
Intéressant et amusant !
A lire, comme la plupart des autres ouvrages de la série 'Sociorama'.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Bazart
  30 août 2017
On en a parlé cet été lors de la présentation de l'album Les nouvelles de la Jungle : la collection Sociorama, associant sociologie et BD est une collection imaginée par Lisa Mandel et Yasmine Bouagga.
Dans cette même collection on a lu aussi Prézizidentielle.qui sonde les élections présidentielles vues par deux classes (CE1 et CM2) d'une école primaire de Seine Saint-Denis.
Julie Pagis, sociologue du politique et chercheuse au CNRS, a proposé à Lisa Mandel de la suivre dans son enquête sur « les enfants et la présidentielle ». Elles ont rencontré les élèves de CE1 et CM2 d'une école primaire de Seine-Saint-Denis, et restituent avec humour - et sans démagogie - leurs manières « bien à eux » de vivre cette élection.
La réflexion des gamins parait parfois très candide, pour ne pas dire souvent complètement à coté de la plaque, mais on assiste quand même à certaines fulgurances notamment dans les réparties fulgurantes qu'ils s'échangent entre eux.
Par ailleurs, et c'est aussi ce qui fait le sel de cet album: Juliette Pagis n'hésite pas à revenir sur certains propos entendus quelques planches avant et en faire une analyse sociologique pour le coup passionnante..
Bref, une manière lègèere et maligne de se Replonger dans ces éléctions présidentielles qui ont tant capturé l'attention ces derniers mois ..
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
orbe
  16 juillet 2017
Deux chercheuses ont suivi les élections présidentielles avec une classe de CE1 et une classe de CM2. En petits groupes et sans le regard des adultes, elles ont longuement écouté s'exprimer les enfants avant de produire cette bande dessinée pleine de vie.
De février et des primaires à la proclamation du vainqueur, nous suivons l'évolution de l'avis des jeunes.
On y parle beaucoup de Marine le Pen, qui est belle mais raciste d'après eux, mais aussi de l'affaire Fillon. Les candidats sont tout d'abord vus d'après leur physique avant d'aborder leurs programmes en version simplifiée.
Les enquêtrices ont rendu vivant leur recherche en proposant des activités variés. Ainsi les enfants ont pu faire se confronter les personnages avec des duels pour lesquels certains ont du prendre la peau du politique.
Elles ont aussi beaucoup axé leur démarche sur le dessin afin d'aider à libérer leur parole.
C'est souvent frais et drôle mais l'intérêt principal est de voir l'évolution des idées et les décryptages que nous offrent les auteurs notamment sur nos modalités de jugement.
Car il s'agit avant tout de dévoiler les manières dont les enfants (et les adultes ?) pensent.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Noctenbule
  03 février 2019
Cet album qui est le deuxième hors-série « Terrain » de la collection « Sociorama » se montre pertinent et intéressant. La construction de la vision du monde qui nous entoure débute assez  jeune. Il est assez intéressant de montrer l'influence de ce qui est appris consciemment et inconsciemment. Echanger et discuter avec les enfants semblent assez important pour développer leur esprit critique et les inciter à devenir curieux pour comprendre ce qui les entoure. le dessin de Lisa Mandel porte avec énergie le dynamisme des enfants avec leur impertinence. Un trait vif qui nous plonge au plus près des rencontres avec les enfants sans oublier les pépites verbales et leurs dessins pleins d'innocence.
Le travail chercheuse/dessinatrice montre que la bande dessinée est un support idéal pour la vulgarisation scientifique. « Prézizidentielle » se montre très intéressant qui se dévore d'une traite qui pousse à se poser des questions. Merci.
Lien : http://22h05ruedesdames.com/..
Commenter  J’apprécie          60
chocoladdict
  25 juillet 2017
Le titre PréZiZidentielle montre les élections présidentielles vues par deux classes (CE1 et CM2) d'une école primaire de Seine Saint-Denis. En dehors de la perspicacité des enfants quant au vainqueur des élections, on note une manière bien à eux de vivre ce moment, assez décalée. A plusieurs reprises, Julie Pagis, sociologue en CNRS, qui a discuté avec les élèves de mars à mai 2017 revient sur leurs propos en proposant une grille d'analyse sociologique. Cela m'a rappelé pourquoi j'aimais tant les sciences sociales lorsque j'étais étudiante.
Lien : http://www.chocoladdict.fr/2..
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (5)
ActuaBD   07 août 2017
Une sociologue qui parle politique avec des écoliers, un spectacle irremplaçable. Avec en prime des références décalées et un langage fleuri. Derrière les rires rafraîchissants, un état de notre société, avec ses failles et ses peurs...
Lire la critique sur le site : ActuaBD
LaCroix   28 juillet 2017
Une sociologue et une auteure de bande dessinée ont passé trois mois dans une école pour travailler avec les enfants sur l’élection présidentielle. Une bande dessinée drôle et vivifiante.
Lire la critique sur le site : LaCroix
Bibliobs   05 juillet 2017
Les gamins se mettent même dans la peau des politiques pour un irrésistible débat, qui voit Jacques Cheminade triompher de Philippe Poutou grâce à la question des retraites. « Ma mamie elle a 63 ans et elle travaille encore ! » Imparable.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LaLibreBelgique   02 juillet 2017
Un ouvrage salvateur, à la fois désopilant et édifiant.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Sceneario   01 juillet 2017
Certes c'est pertinent, mais une fois qu'on a saisi le processus et les diverses réactions qui reviennent sans cesse on se dit qu'on a fait le tour.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ZilizZiliz   27 août 2017
- Vous avez entendu que Mélenchon, on l'accuse d'être communiste...
- C'est quoi ?
- JE SAIS ! Un communiste, c'est... Tout le monde doit partager, on va dire. On va tous gagner la même chose.
- Arrête de faire ton intéressant, là.
- Ça veut dire que si quelqu'un a 100 euros, il partagera pour que tout le monde ait 10 euros !
- QUOI ? C'est nul !
- C'est ki ki a dit ça ?
- Ça veut dire que l'argent que mon père il gagne, il doit le partager avec les autres ?
- Et si on n'a pas envie de partager ?
- Si les gens ils travaillent pas, pourquoi on va leur donner de l'argent ?
- C'est vrai ! Mon père il travaille dur. Il gagne beaucoup (il est plombier). Pourquoi il devrait partager avec les autres ?
- Moi je préfère le capitalisme. Dans le capitalisme, t'es radin. C'est bien.
(p. 127-128)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
ZilizZiliz   25 août 2017
[ élèves de primaire ]
- Si vous aviez Macron en face de vous, vous lui diriez quoi ?
- Bonjour, Emmanuel Macron, si j’ai un truc à te dire : change de meuf.
- Ouais, elle est trop vieille.
- Il a le droit d’être amoureux ! C’est sa vie !
- Ben oui hein !
- Mais oui ! Elle l’aime ! « L’amour n’a pas d’âge ».
- Oui mais l’autre fois t’as dit : « C’est comme si on se mariait avec son maître ».
- Ta gueule : l’amour n’a pas d’âge !
(p. 164)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
ZilizZiliz   09 septembre 2017
- Si j'étais présidente, je sortirais tous les racistes de France. [...]
- Comment tu vas sortir les racistes de France ?
- Ben je demanderai à la police de m'aider, on trouvera tous les racistes de France.
- Et comment on les reconnaîtra ?
- Ben c'est simple ! On va dire : « Est-ce que vous aimez les musulmans ou pas ? - NON ! - Ah ben ça veut dire que vous êtes raciste ! Dehors la France ! »
(p. 44 > 46)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Lisa Mandel (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lisa Mandel
Dans L?Arabe du futur, Riad Sattouf met en récit son enfance entre la France, la Libye et la Syrie. Cette narration dessine, au sens propre, la vie quotidienne dans ces pays et fait apparaître en filigrane l?impact des petits et grands événements politiques. Les auteurs s'aventurent en journalisme ou encore multiplient les collaborations avec les universitaires. Tout un courant de bande dessinée se veut le reflet et témoignage d?un réel...
Avec : Amélie Mougey, Benoît Collombat, Etienne Davodeau, Lisa Mandel
Retrouvez notre dossier "Riad Sattouf, l'écriture dessinée" sur Balises : https://balises.bpi.fr/bande-dessinee/riad-sattouf
Suivre la bibliothèque SITE ? http://www.bpi.fr/bpi BALISES ? http://balises.bpi.fr FACEBOOK ? https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER ? https://twitter.com/bpi_pompidou
+ Lire la suite
autres livres classés : candidatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr