AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732445053
Éditeur : Editions de la Martinière (14/10/2010)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 45 notes)
Résumé :

Nelson Mandela dit qu'il faut écrire tous les jours de sa vie. Voici pour la première fois le recueil de ses propres notes et correspondances. La publication mondiale des Conversations avec moi-même, de Nelson Mandela, est un évènement historique. Ce document inédit nous livre la face inconnue, personnelle, de l'un des plus grands héros du 20ème siècle. Madiba - comme l'appellent ses compatriotes - nous ouvre ses carnets tenus pendant les années de la lu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
mcd30
  01 août 2017
Lire ce livre c'est découvrir l'homme derrière le personnage publique ,c'est aussi comprendre ce qui l'a motivé à sacrifier sa vie ,sa famille ,sa liberté pour son pays . C'est aussi connaitre ses doutes ,ses déceptions ,ses souffrances
physiques et morales et malgré tout cela le voir continuer . Envers et contre tout , Mandela a su rester fidèle à ses convictions et à ce qu'il était .Un homme comme il n'y en a que trop peu. Un bel exemple à suivre. Un livre à lire absolument pour y voir son humanité et apprendre qu'il avait des préoccupations communes aux nôtres dans certains cas . Un homme exceptionnel mais pas un surhomme .
Commenter  J’apprécie          242
Madamedub
  03 mars 2011
L'autobiographie de Nelson Mandela, Un long chemin vers la liberté, est déjà un ouvrage classique et connu du grand public. Ici, l'auteur nous livre tout autre chose : il s'agit d'un ensemble de prises de notes, d'extraits de son journal intime, de lettres écrites à ses proches, dont une grande partie avait été censurée par l'administration de la prison où Mandela a séjourné plus de vingt années.
La première chose qui frappe à la lecture de ces documents, c'est la grande tranquillité qui s'en dégage. On ne se leurrera pas sur le choix éditorial qui doit sûrement être derrière, mais néanmoins qu'elle force! Quelle patience! Et quel pacifisme!
Voilà la grande leçon de Nelson Mandela, c'est la résistance tranquille, même en prison, même enfermé, l'homme a su résister, s'opposer, et finalement triompher (au bout de quelle endurance!!) de l'injustice.
Car finalement, ce n'est point la pugnacité, ou la revanche, qui animèrent Mandela, mais le désir profond et viscéral de vivre dans un monde juste et équitable. Aussi, on ne lit nulle trace de colère (laquelle serait pourtant légitime) ou d'abattement, jusqu'aux textes les plus anciens qui témoignent de cette certitude que le combat continuait, finalement, même dans les heures de sa vie les plus sombres, les plus immobiles (on apprend que certaines années il n'avait droit qu'à deux visites par semestres).
Mais Mandela n'est pas un utopiste pour autant. A sa sortie de prison, il acceptera de devenir le candidat de son parti aux élections d'Afrique du Sud pour un mandat. Homme de la réalité, du concret et de l'efficacité, il avait renoncé au combat pacifique pour s'engager avec l'ANC en sabotant des installations militaires avant son incarcération. Son long séjour en prison n'est donc pas une parenthèse dans son parcours, mais un acte même de lutte engagée.
On est au début impressionné (ou un peu perdu selon la connaissance que l'on a de l'histoire peu commune de Nelson Mandela) par la présentation de l'ouvrage en véritable "patchwork" littéraire, mélangeant les styles, les documents, et les supports...Mais finalement c'est cette originalité qui finit par plaire et par prendre au jeu le lecteur qui se familiarise vite à ce narrateur sensible, fin et si résistant.

Lien : http://www.madamedub.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kate0307
  01 mai 2012
Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion de lire la biographie de MARTIN LUTHER KING JR...car en lisant les bouquin d'affiler vous verrez que celui de NELSON MANDELA le rejoint et celui de Barack Obama le conclu....en faisant une analyse des trios bouquin j'ai moi même constater que ses trois hommes...se ressemble beaucoup dans leurs actions et écriture....Chacun a sa source d'inspiration qui rejoint l'autre....Personnellement...je pense que ses trois gentleman...son LE TRIO MAGIQUE....
Commenter  J’apprécie          61
CHRISREUNION
  03 novembre 2013
Je pensais découvrir un peu plus l'homme derrière le leader, derrière cet ensemble de textes, d'entretiens, de notes, d'extraits de son journal.
En définitive, j'y ai trouvé peu d'éléments qui révèlent sa dimension extraordinaire. C'est un homme normal, parfois même naïf (cf ses commentaires à l'occasion de ses rencontres de chefs d'état, Nations Unies, etc).
Normal et tout à la fois extraordinaire dans sa détermination pour la libération de son peuple.
Il convent probablement de lire son récit 'Un long Chemin vers la liberté" pour mieux l'appréhender, ce que je n'ai pas fait.
Commenter  J’apprécie          10
den04
  26 janvier 2014
une immense leçon de vie
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
LeMonde   25 novembre 2011
L'ouvrage semble dominé par la volonté expresse de priver le lecteur du plaisir escompté. Nulle épopée, nulle tragédie, nulle tirade, nulle éloquence, mais un matériau brut, comme le marbre d'une statue, qui n'en serait qu'à l'état d'ébauche
Lire la critique sur le site : LeMonde
LeFigaro   01 novembre 2011
Impossible de ne pas être ému par ces pages : toutes disent quelque chose, même quand ce sont des extraits ou des brouillons de quatre ou cinq lignes. La vie en prison, l'interdiction de chanter, les souffrances et les humiliations
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
kate0307kate0307   01 mai 2012
Quand un problème a une solution il n'est pas nécessaire de s'inquiéter même quand un problème n'a pas de solution s'inquiéter ne sert a rien...Dalai Lama
Commenter  J’apprécie          2190
CHRISREUNIONCHRISREUNION   02 novembre 2013
Le nouveau monde ne sera pas construit par ceux qui restent à l'écart les bras croisés, mais par ceux qui sont dans l'arène, les vêtements réduits en haillons par la tempête et le corps mutilé par les évènements. L'honneur appartient à ceux qui jamais ne s'éloignent de la vérité, même dans l'obscurité et la difficulté, ceux qui essayent toujours et qui ne se laissent pas décourager par les insultes, l'humiliation ou même la défaite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          740
zorazurzorazur   20 décembre 2011
Seuls les hommes politiques qui gardent les bras croisés sont à l'abri des erreurs. Les erreurs sont inhérentes à l'action politique. Celui qui est au centre d'une lutte politique, qui doit répondre à des problèmes pratiques pressants sans avoir le temps de la réflexion et alors qu'aucun précédent ne peut le guider, celui-là est amené à faire de nombreuses erreurs. Mais avec le temps et pour peu qu'il soit disposé à examiner son travail avec un oeil critique, il finit par acquérir l'expérience nécessaire, par devenir assez prévoyant pour éviter les embûches ordinaires et maintenir le cap dans le tumulte des évènements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
mcd30mcd30   04 juillet 2018
Les armes spirituelles peuvent être efficaces, leur impact est souvent difficile à apprécier, sauf à la lumière de l'expérience. En un sens, elles transforment le prisonnier en homme libre, le roturier en monarque, la boue en or. Pour le dire crûment, ce ne sont que ma chair et mes os qui sont coincés derrière ces murs épais.
Sinon je conserve mes opinions cosmopolites ; mes pensées sont aussi libres que le vol du faucon.
Ce qui encre mes rêves, c'est la sagesse collective de l'humanité. Je suis plus que jamais convaincu que l'équité sociale est la seule voie vers le bonheur humain...

P. 194
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Lea25Lea25   22 septembre 2013
La plupart des hommes accomplis sont sujets à une certaine forme de vanité. Au cours de leur vie, il arrive un moment où ils se laissent aller à l'égotisme et se vantent en public de leur exceptionnelle réussite. Il existe un doux euphémisme pour l'autosatisfaction: on nomme cela une autobiographie, et l'auteur y insiste souvent sur les défauts des autres pour souligner combien ses propres réussites sont dignes d'éloges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Videos de Nelson Mandela (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nelson Mandela
Poème : Invictus ( William Ernest Henley )
autres livres classés : apartheidVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
731 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre