AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070140954
Éditeur : Gallimard (23/05/2013)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le premier volume des Souvenirs a révélé combien l'immense poète Ossip Mandelstam trouve naturellement sa place, à côté des Chalamov, Soljenitsyne, Grossman ou Pasternak, au rang de ceux qui illustrent la résistance de l'esprit au terrorisme d'État – stalinien, en l'occurrence. Sa femme Nadejda y décrivait les quatre dernières années de la vie du poète, ses deux arrestations et son destin posthume.
Dans ce présent volume, elle revient en arrière, raconte les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
stekasteka   10 février 2017
Mandelstam était contraint de courir les salles de rédaction. Tout le monde s'efforçait à qui mieux mieux de l'éclairer pour qu'il ne retarde pas aussi monstrueusement sur l'époque. Un jour, il m'apprit une nouvelle toute fraîche : "Il paraît que nous vivons dans une superstructure ! ..." Quelqu'un avait pris soin de lui apprendre le rapport existant entre la base et la superstructure. Dans cette superstructure, la vie était abominablement dégoutante, et nous voyions tous deux comment les liens s'affaiblissaient entre les hommes. On ne peut même pas dire qu'ils s'étaient affaiblis; ils s'étaient plutôt effrités, et ce fut l'art de la conversation qui disparut en premier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
stekasteka   12 février 2017
Je suis une veuve qui n'a pas enterré son mari, et je rends mes derniers devoirs au mort qui porte un numéro matricule au pied en pensant à lui et en le pleurant, mais sans larmes, car nous appartenons à la génération qui ne connait pas les larmes. Je m'attends à chaque instant à ce qu'on vienne chez moi pour me confisquer mes notes. Je ne les donnerai pas de mon plein gré. On ne pourra les emmener qu'avec moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
stekasteka   15 février 2017
L'homme ne parvient à sa maturité que dans la période où il commence à prendre conscience qu'il est responsable de tout ce qui se passe dans le monde.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : terrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox