AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2358730572
Éditeur : Le Bruit du Temps (23/10/2013)

Note moyenne : 4.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Ce livre de souvenirs sur Anna Akhmatova, récemment retrouvé et totalement inédit en français, a été écrit par Nadejda entre les deux tomes des mémoires que nous connaissons, tout de suite après la mort d’Akhmatova en 1966. Nadejda nous livre un portrait de son amie vue à travers le prisme de l'affection. Les anecdotes, les détails, les conversations font surgir devant nous une personne humaine et vivante, une Akhmatova à l'esprit acéré et à l'humour corrosif, avec ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

critiques presse (2)
Actualitte   08 janvier 2014
L'écriture très concrète, très physique de Nadejda Mandelstam dit beaucoup sur le temps et les individus. Elle rend ces grands poètes Russes vivants, elle ne parle plus d'icônes, mais de personnes.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Telerama   04 décembre 2013
Elle était tout ensemble une grande dame et une enfant frivole, « une colombe et une prédatrice, l'amie la plus jalouse et la plus partiale de toutes celles que j'ai connues », note Nadejda Mandelstam, au coeur de ce tendre et vivant récit-portrait.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
nadejdanadejda   28 octobre 2013
La vieillesse ne regarde plus la vie droit dans les yeux, elle se soustrait aux larmes et au repentir. Mais juste avant, au seuil de la vieillesse, quand on n'a pas encore perdu l'acuité de la vision et la force de son jugement, il faut se retourner sur le chemin parcouru, et peut-être que l'on réussira alors à en percevoir le sens --- ce sens qui, dans notre jeunesse et même dans notre âge mûr, brillait comme une infime lueur au milieu des ténèbres, nous échappant presque dans le tumulte des événements quotidiens. Et il y a encore un autre malheur : une fois que la vie est vécue, tout est irrémédiable, on ne peut plus se servir de son expérience. Si l'on avait compris sa tâche dès le début, dès les premiers pas, on aurait évité les dérapages et les faux pas. Et transmettre son expérience à d'autres aussi est impossible, car chacun a son propre destin à accomplir, et l'expérience d'autrui ne sert à rien : "Et chacun, comme l'hirondelle avant l'orage, dessine avec son âme un vol indescriptible...(Mandelstam 1910)" p 99-100
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
nadejdanadejda   23 octobre 2013
Avant-propos
Anna Akhmatova
novembre 1961, à l'hôpital, Nous sommes quatre...

... et j'ai renoncé ici à toute chose,
Renoncé à tous les biens terrestres.
L'esprit, le gardien de ces lieux,
N'est qu'une branche de bois mort.

Dans cette vie nous sommes tous en visite,
Vivre, c'est juste une habitude,
Je crois entendre dans l'espace aérien
Deux voix qui s'interpellent.

Deux ? Mais voici près du mur côté est,
Dans de robustes buissons de framboises,
Une branche de sureau sombre et fraîche --
C'est une lettre de Marina.

Les deux voix sont celles de Ossip Mandelstam et Boris Pasternak
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
nadejdanadejda   27 octobre 2013
Anna Akhmatova redoutait plus que tout les gens qui ne connaissent pas la peur. dans les conditions de vie qui sont les nôtres, ce sont les plus dangereux. Quelqu'un qui n'a pas connu la peur est dépourvu de résistance. Si une personne de ce genre tombe entre leurs pattes, elle peut, par bêtise, causer la perte de toute sa famille, de ses amis et d'inconnus. p 32
Commenter  J’apprécie          110
stekasteka   03 décembre 2014
Chacun peut déchiffrer l'expérience de sa propre vie, mais rares sont ceux qui veulent le faire.
Commenter  J’apprécie          130
MacabeaMacabea   06 novembre 2017
J'ai été frappée par l'intonation déchirante de cette petite poétesse[sylvia plath] qui s'est suicidée quelque part en Angleterre: elle avait compris qu'il faut payer de sa peau chaque miette de joie.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : littérature russeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature russe

Lequel de ses écrivains est mort lors d'un duel ?

Tolstoï
Pouchkine
Dostoïevski

10 questions
289 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russeCréer un quiz sur ce livre