AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de labibliothequedesreves


labibliothequedesreves
  26 juillet 2020
Énorme coup de coeur !

J'avais la Mélancolie du Kangourou dans ma pal depuis des lustres, alors quand la suite est sortie, ça a été l'occasion de la découvrir. Les deux tomes peuvent se lire séparément mais je vous invite fortement à lire les deux, pour mieux comprendre l'histoire.
.
Dans ce premier tome, nous suivons l'histoire dramatique d'Antoine, qui a perdu sa femme au moment de l'accouchement de leur fille. A peine née, Lou est orpheline et hérite d'un père accro au travail et traumatisé de la situation. Il engage alors Rose, pour s'occuper de Lou. Peu à peu, Rose va prendre une grande place dans leur vie...
.
Laure Manel a le don de raconter des épisodes de vie avec beaucoup de justesse et de délicatesse. Elle nous montre la vie dans ses beaux et ses mauvais moments avec des thèmes forts comme le deuil, la reconstruction, la fin de vie, le fait d'être en accord avec soi même. On ne lit pas ses romans, on les vit, on les ressent. J'ai été très touchée par La Mélancolie du Kangourou et par le Sourire des Fées : j'ai versé des larmes et j'ai ri. Mon coeur s'est serré de tendresse et de tristesse. J'admets avoir une petite préférence pour le premier, mais le second m'a bouleversée après un début légèrement lent.
.
Je me suis beaucoup beaucoup attachée à Antoine, Lou et Rose. J'ai eu du mal à les quitter et je pense que mon coeur de lectrice ne les oubliera jamais. Ils m'ont appris que malgré la dureté de la vie, on peut toujours avoir un espoir. L'espoir de se relever et de vivre en accord avec sa conscience.
.
Je vous invite fortement à découvrir ce roman, aussi magnifique que bouleversant, qui vous marquera à jamais.

Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          51



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus