AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ladybirdy


Ladybirdy
  11 juillet 2020
Ah la la, cette suite de la mélancolie du kangourou, je l'attendais avec impatience et beaucoup de prudence, et me voilà bien embêtée en refermant la dernière page. Ai-je aimé ou pas ? Je ne saurai me prononcer. Je n'ai pas oublié combien la mélancolie du kangourou m'avait troublée voire bouleversée.

Ici, on retrouve toute l'équipe. Antoine, Rose et Lou qui a bien grandi. Désormais âgée de 8 ans, les années filent à une vitesse phénoménale dans ce livre. Les années ainsi que les saisons. C'est assez désarçonnant. C'est noël puis c'est l'été. J'ai eu du mal à m'y retrouver. La première partie je l'avoue à contre coeur m'a laissée sceptique. On suit Antoine, Rose et Lou auprès de leurs amis, on s'arrête sur la grand-mère Hermance avec son secret, on part dans une crise de jalousie pour Antoine, on retrouve Lou adolescente et plus revêche. Dans toute cette marmite du tout et rien à la fois, je n'ai plus reconnu la pétillante Rose, je n'ai pas ressenti non plus l'amour dans ce couple. Tout m'a semblé très (trop) banal et lisse, l'ascenseur émotionnel m'a laissé à quai.

Seconde partie, roulement de tambour avec un drame. Ouf ou bof, qu'en dire, je l'ignore encore. Il fallait bien un peu d'action, un peu de larmes parce que tenir une telle routine 300 pages, c'était un pari risqué.

Bref, pour ma part je garde un très beau souvenir de la mélancolie du kangourou plus palpable et immersif que le sourire des fées. Quand il y a une suite pour un livre qu'on a beaucoup aimé, le lecteur peut s'imaginer et rêver la suite à sa guise. Moi, j'ai rêvé que le trio était heureux, le restait et que même sans drame et sans larme, on peut aimer 300 pages de bonheur intense pour peu que les réflexions soient parfumées, que les images embaument et que les fées, on les voit vraiment sourire. C'est cela qui à moi petite coccinelle m'aurait vraiment plu.
Commenter  J’apprécie          7818



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (77)voir plus