AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253934608
384 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (03/06/2020)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.46/5 (sur 406 notes)
Résumé :
Quatre couples d'amis dans la quarantaine décident de s'octroyer des vacances sans enfants dans une villa de rêve.
Mais l'ambiance qui se voulait insouciante et idyllique ne tarde pas à se charger d'électricité. La faute aux caractères (et petites névroses) de chacun, aux modes de vie différents, à l'usure et la routine qui guettent les amoureux quand s'invite le quotidien, et à des parents qui ont oublié ce qu'était leur vie lorsqu'ils ne l'étaient pas encor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (142) Voir plus Ajouter une critique
Ladybirdy
  02 juillet 2019
« Après un homard et un kangourou, des libellules... pour clore cette (fausse) trilogie animalière... Point de drame cette fois... juste de l'ordinaire... La vie comme elle est, avec ses petits travers, tantôt rude, tantôt légère, la vie comme elle est, douce-amère. »
Les mots de remerciements de Laure Manel ont trouvé un bel écho à la fin de ma lecture. Pas de drame mais juste de l'ordinaire. La vie en somme.
Ils sont trois couples d'amis qui se connaissent pour la plupart très bien, pour certain un peu moins. Trois couples qui ont décidé de s'octroyer des vacances sans les enfants. Only for adults.
Claire et Jérôme, le couple qui dure, qui s'aime à la perfection, l'exemple même de la réussite à deux. Caroline et Sébastien, un couple tout nouveau depuis six mois. C'est tout feu tout flamme. Emilie et Vincent, le couple endormi dans leur petite routine. Emilie espère par ses vacances redonner la flamme à son couple. Puis arrivera par la suite Valentine, l'amie De Claire, fraîchement célibataire.
Les libellules s'envolent direction l'Ardèche, elles amènent avec elles les cigales, les criquets, et une vague idée du bonheur conjugal, avec ses sables névrotiques, ses bateaux au port, ses soleils teintés d'orage . Ceux qui ne partent pas en vacances se régaleront avec ce roman où le farniente prime. Les orteils dans la piscine, un livre à la main, le bonheur. Mais cela n'aurait donné aucune histoire si l'auteure ne croquait pas avec délice les travers de ces couples. Sans être caricatural, elle dissèque de nombreux thèmes sur le couple: la crise de la quarantaine, la confiance aveugle, les non-dits, les problèmes de communication, la cohabitation entre famille recomposée, et j'en passe...
On sourit avec ces vacanciers, on pleure quand ça va mal, on cherche avec eux pourquoi ça coince. On n'évite pas les crises, on les surmonte. Laure Manel se montre perspicace sans jamais tomber dans l'irrévérencieux. Un roman de vancances qui tombe à pic moi qui cherchais une lecture légère à me mettre sous la dent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8412
iris29
  27 janvier 2020
Le titre était si joli et j'adore les libellules, alors je me suis dit :pourquoi pas ...
Quatre couples d'amis partent en vacances en Ardèche, ils seront rejoints par Valentine, célibataire, en cours de séjour. Quatre couples avec leurs problèmes, leurs caractères, leurs névroses, mais sans les enfants.
C'est la première fois , qu'ils en font l'expérience, à l'initiative de Sybil qui n'est "que" belle-mère et qui en a ras la coupe de devoir se coltiner, année après année, les mouflets de ses amis.
Ce qui devait être de formidables instants de liberté , vont se transformer en crises diverses et variées, la faute à Valentine , la célib' un peu trop jolie...
Raconté comme ça, ça donne envie. On se dit qu'on va passer un moment jubilatoire, rire, se retrouver un peu dans les personnages ou retrouver des amis.
Oui, mais non !
Même si l'ensemble est sympathique et que le décor est magnifique, l'écriture est plate, terre à terre et le rire n'est pas au rendez vous.
Les auteures anglaises avec le même scénario, en auraient fait un petit bijou, là on est dans l'entre-deux. Sous l'appellation feel-good, on met un peu n'importe quoi, ce roman n'est ni vraiment psychologique (pas assez poignant ou émouvant), pas assez de suspens, pas assez d'humour. A force d'osciller entre plusieurs optiques, il en devient mou et gentillet...
Alors que certains sont franchement casse- c..., tout le monde est bien "élevé", aucun coup de sang, coup d'éclat, grosse colère. Valentine accepte gentiment la sanction...
Emily fait une "grosse bêtise" et tout le monde est bienveillant... Elle est insupportable en " sortie" , et tout le monde accepte son mauvais caractère.
Sybil est autoritaire et ne se prend aucune réflexion, à part celles de son conjoint qui l'adore.
Les personnages sont stéréoptypès , ainsi l'infirmière évolue en vacances telle Mrs Propre (!), avec une bouteille de vinaigre blanc et nettoie tout sur son passage ! le prof fait son conférencier en ballade et étale sa culture, la mère de famille qui a eu tant de mal à avoir des enfants, pète un câble sur ses kilos jamais perdus et sa sexualité en berne, la libraire a toujours trois livres en cours, la commerçante chef d'entreprise, veut régenter son monde, l'instit' se veut "grand sage" et distribue des conseils, au secours ...
Plus de subtilités serait appréciable...
Le comportement d'Emilie ( à claquer !) ne reçoit que compassion, bienveillance et douceur...
Alors, oui, ça se lit, sans prise de tête, mais sans élèvation non plus... L'ensemble est gentillet, et manque cruellement de piquant, et de force pour moi. Je ne me suis pas reconnue dans un des personnages , ni mes amis, ni les vacances que l'on a pu partager ensemble. Ce doit être parce que , nous avions les enfants, oui, ce doit sûrement être pour ça ...
Un roman sympathique , positif, bienveillant, mais pas inoubliable...
Challenge Multi défis 2020

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          506
sylviedoc
  09 janvier 2021
Premier roman de Laure Manel que je lis, après avoir vu passer nombre de critiques assez variées quand aux appréciations sur ses différents livres. J'étais donc curieuse de me faire ma propre opinion.
J'en ressors mitigée... J'ai certes passé un bon moment, mais franchement rien de transcendant, ces quatre couples ne me laisseront pas un souvenir impérissable. D'ailleurs, pour qui a déjà tenté les vacances en commun avec des amis, il n'y aura sans doute pas de grosses surprises, chacun sait qu'au bout de quelques jours les travers des uns et des autres vont ressortir et provoquer exaspération et petites (ou grosses) tensions ! Déjà pour deux couples ce n'est pas évident, alors quatre, plus une jolie célibataire qui débarque comme un cheveu sur la soupe, je vous laisse imaginer !
Justement, je les ai presque trouvé trop calmes et tolérants les uns avec les autres dans l'ensemble, moi je pense que j'aurai bouilli dès le premier soir, entre celle qui critique la salade qu'une autre a préparé exprès pour elle, celle qui roule des pelles non-stop à son nouveau mec, ou celle qui veut tout régenter et avoir la meilleure chambre de la location puisque c'est elle qui l'a trouvée. J'ai même trouvé les bonshommes plus agréables à vivre que leurs conjointes, il ne fichent pas grand-chose certes, mais au moins ils ne passent pas leur temps à chicaner.
Les enfants ne sont pas de la partie, cette année on les a confié aux ex, aux grands-parents, ou comme Sybil on n'en a pas. Mais ils sont quand même omniprésents, les parents culpabilisent sans arrêt alors que ce sont eux qui ont pris la décision de profiter de leurs vacances sans rejetons. Ce point m'a un peu agacée, on parle d'ados ou d'enfants d'au moins 7 ans, pas de tout-petits.
L'arrivée de Valentine, la célibataire de fraîche date, canon et sympa, va provoquer des réactions en chaîne jusqu'à (enfin) l'explosion, mais même là, à part elle qui s'en prend plein la tronche alors que... il y a finalement assez peu de réactions vraiment vives par rapport aux "bêtises" de certain(e)s. Je les ai trouvé tièdes quand je m'imaginais à leur place.
La narration est au présent, ce qui rend le texte plus vivant, mais le rythme est parfois un peu haché, trop proche de l'oral. A mon avis ce roman doit être conçu pour être écouté plus que lu. Si je renouvelle l'expérience avec l'une des autres productions de Laure Manel, je crois que je tenterai une version audio, j'apprécierai sans doute davantage.
Ma critique peut laisser penser que je n'ai pas aimé, c'est vrai que j'ai surtout souligné les aspects qui m'ont un peu irritée, mais à vrai dire le positif l'emporte quand même, cette lecture sans enquête ni cadavres m'a délassée et parfois fait sourire, ce qui est toujours bon à prendre actuellement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3920
Elodieuniverse
  14 avril 2019
La vie en communauté n'est pas toujours simple, même si l'on est amis de longue date. Malgré la complicité, les souvenirs et les rigolades, les tensions sont palpables. Chacun est différent, a ses propres soucis, se pose des questions. le soleil est au rendez-vous chez cette chouette bande de copains mais l'orage gronde et est prêt à éclater. La deuxième partie est d'ailleurs pleine de rebondissements et de révélations. Laure Manel nous raconte avec simplicité et humanité une histoire de vie, leurs vies, une histoire d'amitié, d'amour et de couples. Vous allez forcément vous retrouver dans un de ces personnages ou même dans plusieurs. C'est un livre qui sent bon le soleil et j'ai adoré parcourir les paysages ardéchois lors de leurs petites excursions. Bref, c'est un plaisir d'avoir passé un moment avec cette joyeuse bande d'amis. (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          340
stokely
  12 septembre 2019
Une lecture détente sur fond de vacances ou plusieurs couples décident de louer une villa et cette année sans enfant afin que leur séjour soit moins mouvementé.
Mais c'est sans compter le caractère volcanique de certaines comme Sybil, de la parité homme-femme sur les tâches ménagères, sur la différence de durée des couples certains sont des tout jeune couple et d'autres ont plus de vécus.
Pas facile de mixer tout ce petit monde d'autant plus que Claire a décider d'inviter Valentine une jeune femme plutôt séduisante qui vient de rompre avec l'homme avec qui elle vivait.
La plume de Laure Manel se lit toujours aussi bien et l'on s'y retrouve tous et toutes dans ces sujets et ces valeurs d'amitié, de couples, de vacances, d'amour, si la lecture m'a paru à certains moments un peu longuette au final j'ai tourné la dernière page à regret en laissant tout ce petit monde reprendre son train train quotidien en rentrant de vacances.
Une lecture qui parlera à tout le monde et qui se lit sans prise de tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
LadybirdyLadybirdy   02 juillet 2019
C’est facile de juger a priori. C’est comme les grandes leçons sur l’éducation donnée par ceux qui n’ont pas encore d’enfants. C’est drôle comme le discours change, après… On fait ce qu’on peut, comme on peut, avec ce qu’on a !
Commenter  J’apprécie          345
LadybirdyLadybirdy   02 juillet 2019
Je crois qu’au fond les célibataires font peur aux couples… Comme s’ils étaient porteurs d’une maladie contagieuse. C’est vrai que ça les renvoie à leur finitude… Personne n’a envie de se confronter à la fin potentielle de son couple.
Commenter  J’apprécie          260
LadybirdyLadybirdy   02 juillet 2019
Son sujet fétiche ? Donald Trump et les Américains. Il ne se lasse pas de décortiquer les (mé)faits, gestes et paroles du « plus grand idiot que des humains aient porté démocratiquement aussi haut».
Commenter  J’apprécie          180
leslivresmapassionleslivresmapassion   31 août 2019
…...L'Ardèche redevient calme et offre à tous une belle récompense : le pont d'Arc se dresse fièrement devant eux, comme s'il se targuait d'être devenu le plus authentique symbole de la région. Par un miracle de la géologie et sous l'impact des changements climatiques, l'Ardèche a détourné le méandre originel pour creuser cette arche grandiose et filer tout droit sous ce pont de pierre créé par Mère Nature et habillé d'une végétation étonnamment luxuriante sur ces parois rocheuses. ….c'est la star des gorges, la Joconde de l'Ardèche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   04 avril 2019
Les histoires de filles, cela commence dès la maternelle. [...] Dès la moyenne section (voire encore plus tôt), certaines petites filles se chicanent. T'es plus ma copine / Elle a dit que j'étais moche / Elles ne veulent pas jouer avec moi... Ça grandit en élémentaire, ça s'amplifie au collège... ça s'aplanit au lycée... ou pas.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Laure Manel (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laure Manel
Extrait de "Le sourire des fées" de Laure Manel lu par Lara Suyeux. Parution CD et numérique le 14 octobre 2020.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/le-sourire-des-fees-9791035403522
autres livres classés : ardècheVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La délicatesse du homard

Où se déroulent les événements de l'histoire ?

Dans un hôtel
Dans un centre équestre
Dans une ferme
Dans un château

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : La délicatesse du homard de Laure ManelCréer un quiz sur ce livre