AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782359050318
264 pages
Éditeur : Ecriture (01/08/2011)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Fondés sur des faits réels, ce roman met en scène la liaison du peintre Manet et d’Eva Gonzalès. Présentée en 1869, la jeune fille devient une familière de l’atelier, l’amante du peintre et aussi son élève la plus douée. En 1872, elle attend un enfant du peintre et doit disparaître pour taire le scandale. Elle meurt en 1883, six jours après le décès de Manet.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MonCharivariLitteraire
  13 août 2018
Très beau roman.
ce roman m'a touché. On pourrait le présenter comme un livre portant l'histoire d'amour de Manet et Eva Gonzales mais, il est tellement plus que cela/ c'est une immersion dans un milieu où la peinture est le personnage principal, où les arts sont à l'honneur et non conçu comme un plaisir que seulement quelques uns peuvent s'offrir.
Le fifre est aussi l'histoire d'une famille, celle de l'auteur, celle d'Eva Gonzales et aussi celle de sa jeune soeur Jeanne, elle aussi peintre, qui m'a beaucoup plus touchée que son ainée. Deux soeurs, deux peintres, deux profils qui se mélangent et surtout deux vies entrelacées, trop peut être.
Un beau roman, une belle histoire.
Commenter  J’apprécie          10
thisou08
  21 mars 2017
Aimant l'impressionnisme et Manet, c'est avec un plaisir certain que j'ai lu ce livre.
J'ai d'ailleurs rencontré l'auteur à une séance de dédicaces à la bibliothèque de Saint-Priest.
Est-il un descendant de Manet ?
La question reste posée...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ElisanneElisanne   30 octobre 2011
Une grande toile attire mon attention. Une grande toile de 2 X 1,38m. Je m’approche lentement. Une femme assise devant une toile, une femme peintre. C’est déjà un fait insolite : un peintre qui peint une femme peintre. Un autoportrait, peut-être ?
J’approche un peu plus… la jeune femme est assise sur une chaise en bois, bras nus, manches courtes et bouffantes. Sa robe à la jupe très ample remplit le bas du tableau…
L’auteur du tableau a saisi la beauté de cette jeune femme, les traits délicats de son visage, sa longue chevelure noire, le regard rêveur de ses grands yeux…
L’intention me semble claire : le peintre rend hommage à une jeune artiste encore sous l’emprise de l’inspiration.
Ce tableau semble un chant d’amour. Il proclame, avec une certaine insolence, une passion brûlante entre le peintre et son modèle.
Je lis le titre de l’œuvre : Portrait d’Eva Gonzalès.
Et le nom de l’auteur : Edouard Manet «
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   13 août 2018



c'est Manet qui a inventé la juxtaposition de taches colorées et la suppression des fondus en peinture. Nous avons discuté ensemble de la dilection de Delacroix pour les demi teintes. Et bien que fait Edouard? il supprime les demi-teintes et le clairs obscur traditionnel, il nous donne des contrastes parfois violents certes... et c'est cela qui faut hurler les séniles du salon....
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   13 août 2018
au début de sa carrière il copiait avec ferveur et talent notre Velasquez. Son buveur d'absinthe lui doit tout. Quand au déjeuner sur l'herbe ... vous le savez aussi bien que moi , ce tableau est issu en droite ligne du concert champêtre de Giorgione peint à l'orée du XVIème siècle.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   13 août 2018
-et le fifre
- encore un tableau charmant refusé par le salon en 1866. Style trop novateur, peut être: ce fond plat, ce gamin sorti de nulle part, et ces larges taches de couleur qui frappent comme un cri de liberté.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   13 août 2018
c'est au Louvre qu'il découvrit Velasquez, les coups de pinceaux brutaux, le traitement violent de la couleur et les contrastes dramatiques de l'espagnol.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Eduardo Manet (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eduardo Manet
Les Matins - Cuba et le Pakistan une nouvelle géostratégie .http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-pakistan-l%E2%80%99attaque-de-peshawar-peut-elle-unifier-la-lutte-contre-les-talibans-20 Eduardo Manet, écrivain et cinéaste d'origine cubaine Valérie Khan Dirige au Pakistan l'ONG Acid Survivors Foundation (ASF). Christophe Jaffrelot Directeur de recherches au CNRS Spécialiste de l'Inde et du Pakistan Georges Lefeuvre (par téléphone) Diplomate, anthropologue Spécialiste du Pakistan et de l'Afghanistan
autres livres classés : impressionnismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Découvrons Eduardo Manet en nous amusant !

Je le jure, ce n'est pas en lisant le concert baroque de mon ami Alejo Carpentier que j'ai eu l'idée de composer une rhapsodie ...?..., non je ne suis pas un pâle imitateur...

indienne
héroïque
cubaine
chilienne

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Eduardo ManetCréer un quiz sur ce livre