AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Bibliozonard


Bibliozonard
  01 décembre 2017
L'inflammation est un ensemble de réactions (angoisse, désespoir, paranoïa ?) générées par l'organisme en réponse à une agression subie (perte violente d'un être cher). Celle-ci peut être d'origine extérieure comme une blessure (par ingestion, par mise à feu ?), une infection (relation amoureuse parfaite en apparence), un traumatisme (quand tout s'arrête ?), ou provenir de l'intérieur de l'organisme lui-même comme dans des pathologies auto-immunes (un virus ? un produit miraculeux ?), ou finalement, être l'essence d'un bon roman de 200 pages inquiétant !*

Jean Mourrat a perdu sa femme.
Elle est morte.
Il déborde d'angoisse.
Le lecteur aussi.
Net.
Elle n'était pas celle qu'il croyait.
Les autres non plus.
Précis.
Il doit arranger l'histoire avant de partir avec les enfants.
Mais… il doit d'abord clarifier tout ça ! Vite !


Vous découvrirez la relation importante entre le père et l'enfant, la place du père et son rôle de protéger l'enfant ! Entre l'homme adulte et l'enfant, la perte et le deuil évidemment.
Un style vif et aéré dans une histoire préoccupante, étouffante, d'un « air vierge de densité », et dans un récit qui devient vite terrifiant. Une variante de « Retour à la nuit », le premier livre paru chez 10/18 en 2016, dans la même construction.
C'est court et intense, la déco minimaliste est la marque de fabrique de l'auteur – comme celle d'un certain Michaël Mention d'ailleurs.
Un vrai petit bonheur.




*définition du site « Journal des femmes » : http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/13531-inflammation-definition
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus