AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le fléau des Dieux tome 1 sur 6

Aleksa Gajic (Illustrateur)Denis Bajram (Antécédent bibliographique)
EAN : 9782845650985
48 pages
Soleil (01/02/2008)
3.78/5   47 notes
Résumé :
Après 10 siècles de paix, l’Orbis romain est confronté à une horde de barbares venue des confins de l’empire galactique.

Les Huns ont semé la terreur et la mort dans tout le système d’Aquincum, au nom d’une déesse sanguinaire. Rua, leur chef, a ensuite obligé le jeune empereur à capituler. Il a également obtenu de lui la souveraineté sur Aquincum. Enfin, douze jeunes patriciens lui ont été livrés pour être sacrifiés en l’honneur de Kerka-la-magnifiqu... >Voir plus
Que lire après Le fléau des Dieux, tome 1 : Morituri te salutantVoir plus
Krän, tome 1 : Les runes de Gartagueul par Hérenguel

Krän

Eric Hérenguel

3.91★ (450)

11 tomes

Anachron, tome 1 : Le retour de la bête par Cailleteau

Anachron

Thierry Cailleteau

2.94★ (229)

6 tomes

Yiu, tome 1 : Aux enfers par Jim

Yiu

Jim

4.00★ (178)

7 tomes

Morgana, tome 1 par Alberti

Morgana

Mario Alberti

3.38★ (101)

4 tomes

Paradis perdu, tome 1 : L'Enfer par Ange

Paradis perdu

Ange

3.46★ (232)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Nous avons là une BD d'une sidérante maîtrise visuelle avec un scénario hors du commun!!! Et dire que je trouvais au début ridicule cette idée de transposer le combat des Huns commandés par Attila contre les Romains dans un futur lointain galactique... Que s'est 'il passé ?

Cette BD qui s'appuie sur des faits réels participe d'autant à son originalité et au fort sentiment de trouble que son dénouement engendre. Une magistrale réussite accentuée par la maîtrise des images que l'auteur plie à son double désir de contemplation et de foisonnement.

Par ailleurs, chaque tome semble avoir sa propre terminologie tout en apportant une pierre à l'édifice central. Les personnages évoluent au fil des tomes ce qui les rend de plus en plus intéressants.

Seul bémol: l'action semble concentrée uniquement sur ces personnages ce qui laisse peu de place au reste. Une immersion à la Bourgeon ou Léo pour expliquer cet univers aurait été apprécié.

Cependant, l'auteur remplit les cases avec le panache d'une visionnaire déployant ainsi des trésors de technique pour mieux libérer son imaginaire. Culte, assurément !

Note Dessin: 4.75/5 - Note Scénario: 4.25/5 - Note Globale: 4.5/5
Commenter  J’apprécie          100
Ce premier tome me réserve une bonne surprise car après avoir lu "le dernier troyen" du même auteure, à savoir Valérie Mangin, j'y retrouve la même ambiance. Mais cette fois ci c'est dans le monde de l'empire des Huns qu'elle nous convie. Et plus précisément la période d'accession au trône du plus célèbre d'entre eux, Attila. On y retrouve donc ce monde sanguinaire et barbare, fait de conquêtes et de guerres sanglantes. Tout tourne autour du sang; d'ailleurs le ton est donné dès le début, ce sera une histoire sanglante. Mais il faut voir au delà des apparences et des évidences. Valérie Mangin ne se contente pas de répéter l'histoire en la transposant dans la galaxie, elle nous conte l'avènement d'Attila, comment il arrive au pouvoir, par des jeux politiques, des opportunités religieuses et des enjeux personnels marqués. Attila n'est pas simplement un barbare conquérant sans cervelle. de la cervelle, il en a à revendre et ce premier tome nous montre comment.
J'aime beaucoup le graphisme de cette bd; les dessins d'Aleksa Gajic aux teintes pratiquement monochromes conviennent parfaitement à l'histoire et créé l'ambiance toute particulière à ce type de récit. J'aime particulièrement l'opposition presque systématiquement de pages entièrement dénuées de dialogues qui en disent autant sinon plus que de pages où les planches sont pleines de dialogues.
Commenter  J’apprécie          30
Voilà une bande dessinée complète en 6 tomes.

Les dessins sont à la fois fins et lourds. Les traits des personnages sont fins, l'ensemble des couleurs donnent une certaine lourdeur au récit : soit le poids des dieux sur la vie des romains. Mais, ces couleurs sont très agréables à l'oeil. Il y a beaucoup de texte mais les dialogues sont nécessaires au récit.

L'Histoire est a ranger dans la catégorie Uchronie. C'est une uchronie intergalactique transposant l'histoire romaine terrienne dans un univers intergalactique. Les trois premiers tomes relatent avec une certaine violence les combats entre les huns et les romains. A une différence majeure près : une jeune romaine devient l'incarnation de Kerka, grande déesse hun.

Le quatrième tome nous livre un combat intergalactique mémorable et une grande surprise à la toute fin du tome.

Les cinquièmes et sixièmes tomes relatent les relations de haines, notamment, entre les dieux de l'Olympe. Les dessins et les couleurs y sont grandioses. Les auteurs nous montrent des dieux passant leur temps soit à se prélasser dans leur royaume soit à se battre les uns contre les autres au détriment des humains. La toute fin de cette série nous ramène un peu plus aux légendes romaines telles que nous les connaissons.

En conclusion : Bonne BD de space opera à lire avec tous les tomes en main.

Commenter  J’apprécie          30
J'avais acheté cette BD il y a longtemps (à sa sortie en fait, ça ne me rajeunit pas). J'avais arrêté après deux tomes et je ne savais plus du tout pourquoi.
Et bien, je pense que, avec le recul, j'aurais pris la même décision.
il y a des choses que j'ai aimée. le dessin est remarquable, très fin et servi par une très belle mise en couleur.
Je suis moins convaincue par le scénario, étant restée très hermétique (assez étonnamment) à cette transposition spatio-temporelle du personnage d'Attila.
Commenter  J’apprécie          60
Tout comme le chant des sirènes sur les marins, cette couverture de toute beauté et ce titre de série alléchant ont eu raison de moi.

Et il est vrai que même si le dessin de ce premier tome comporte encore quelques imperfections au niveau des visages et des expressions, le découpage et la colorisation magnifiques rendent ce tome graphiquement très réussi.

Au niveau du scénario, partant du principe que l'histoire se répète, les auteurs ont eu la bonne idée de transposer l'histoire de la confrontation des Huns et des Romains dans un futur lointain au sein d'une guerre spatiale. du coup, on se retrouve avec une histoire qui a des airs de déjà-vu, mais dans un univers très original.

On retrouve des personnages bien typés, avec entre autre un Attila dont rien que le nom dégage déjà une force incroyable. Des personnages qui dans un contexte de trahisons et de traîtrises se livrent une lutte sans merci pour le pouvoir.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Quel plus terrible fléau que l'injustice qui a les armes à la main ?
Commenter  J’apprécie          70
Au commencement, tous les peuples prospéraient dans la guerre mais, lassés de leurs cris, les dieux les unifièrent.
Seule Kerka, déesse du chaos, n'accepta pas le terrible silence de la paix. Elle vint parmi nos pères et se fit adorer!
Elle les lava avec son propre sang et apprit la langue des dieux à ceux qui devinrent ses prêtres.
Depuis, nous faisons la guerre comme elle nous l'a ordonné.
Nous répandons le sang de nos ennemis et nous répandons notre propre sang.
Commenter  J’apprécie          00
p.7.
Ton fils a raison, Rua ! Tu n'as de royal que le titre !
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Valérie Mangin (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valérie Mangin
Alix 42  Alix Senator 14
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (120) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages du livre Alix Senator

Qui est le personnage principal de l'histoire ?

Alix
Héraklion
Enak
Kachta

7 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Alix Senator, tome 13 : L'antre du Minotaure de Valérie ManginCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..