AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782342023022
Mon Petit Editeur (29/04/2014)
4.07/5   7 notes
Résumé :
Denis habite Bagneux, une ville de la banlieue sud de Paris, et travaille au pied de Montmartre, dans une agence bancaire. À bientôt trente ans, sa vie n'a été jusque-là que très banale. Un soir, en rentrant chez lui, il assiste, dans le train, à une dispute singulière opposant deux filles d'une cité de Bagneux à un jeune homme de leur connaissance, habitant un pavillon bourgeois de la ville voisine. Denis ne comprend pas les raisons du conflit mais, d'un naturel im... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
kateginger63
  16 avril 2018
Du rififi dans la banlieue
*
Je remercie tout particulièrement l'auteur Philippe Mangion pour l'envoi de son roman. J'avais envie de lire justement un roman sociologique (vous savez, comme dans les histoires de Zola) mais sur une époque plus récente.
Alors, oui, me direz vous, est-ce qu'on suit divers personnages qui sont décortiqués, mis sous le microscope et analysés de telle manière qu'on puisse s'y transférer? Eh bien oui!
Une sorte de roman psychologique, chronique sociale, huis-clos et pour parfaire le tout, un roman choral.
Chaque personnage (même le plus modeste) a un rôle dans cette aventure.
Denis, l'anti-héros, en est le fil conducteur. Et il est tellement bien décrit qu'on pourrait presque ressentir ce qu'il éprouve. Certaines personnes sont un peu caricaturales certes , mais nécessaires dans la trame de l'histoire (la junkie, la mamma du Maghreb, le pêcheur bourru, la soixante-huitarde...).
Le lieu (ici une banlieue "chaude" de Paris) est propice à des situations impliquant des quiproquos, de l'action, de la forte réactivité.
Le texte est bien maîtrisé. C'est de la psychologie fine ici. L'auteur nous a ciselé tout cela avec bienveillance : au début, cette intrigue paraissait sombre et chaotique mais au final, on nous amène de la joie, de l'espoir et du changement (un deuxieme tome est déjà publié).
Un bon drama , "joués par des bons acteurs", un texte pudique et bien équilibré (pas un mot de trop). J'ai vraiment apprécié cette analyse de "l'humain" dans un milieu "clos" . Et je lirais bien la suite (bien curieuse de voir comment chacun a évolué)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
VisTonLivre
  02 avril 2018
Quelle belle surprise que ce livre! Je l'ai dévoré en 24h.. Ce roman n'est pas du tout un pollar suite à une disparition, il est carrément une tranche de vie et pour couronner le tout: d'un anti-héros absolu!
🔹️
Denis manque cruellement de confiance en lui, au point d'être qu'une âme effacée.. un jour une altercation dont il est témoin, puis une disparition... vont tellement l'intriguer qu'il va donner un second souffle à sa vie monotone. La curiosité va lui donner envie de comprendre et retrouver la trace du disparu, sans savoir a quel point cela va le changer et bouleverser sa vie. (Ainsi que celles de beaucoup d'autres)
🔹️
Il y a beaucoup de personnages qui rentrent en scène dans cette histoire, qui vont être acteurs du déroulement de la situation. On va tous les suivre car ils ont tous un role. Ce que j'ai le plus adoré dans ce roman, les personnages. Ils sont hyper attachants. de classes sociales differentes, environnements familiaux différents, vécus parfois totalement opposés... on les decouvre tous de façon intime, et on prend plaisir à les voir évoluer.
🔹️
Ce livre est bien plus qu'une intrigue, il est bourré de psychologie fine, de personnages cherchant a avancer dans leur vie personnelle, il est aussi emotionnellement parlant rempli de recherche d'amour. C'est limite un hymne à l'espoir, au changement, à des jours meilleurs. Et cela va commencer par un travail sur soi même pour chacun d'eux.
🔹️
En opposé, le cadre est une cité, avec ses codes, ses vices, et sa difficulté à trouver un équilibre. le cocktail est original, ce n'est pas surjoué dans le melodrame banlieusard mais concret sans en rajouter.
🔹️
L'histoire est tellement remplie, qu'au debut vous suivez Denis... mais au final vous êtes rentré dans l'intimité de 15 personnes que vous avez aimé.
🔹️
Alors si vous souhaitez lire une tranche de vie intense, dans un environnement singulier, qui vous happe litteralement, avec ce livre vous serez servi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fabledheartless
  09 mai 2018
Même si c'est avec enthousiasme que j'avais accepté ce service presse, j'avais quand même quelques petites appréhensions : une dispute, une disparition, une tentative de résolution... J'espérais que le roman ne flirte pas trop avec le genre noir (thriller ou policier) qui n'est vraiment pas mon préféré. le verdict tombe rapidement dès les premières pages tournées ; La Résolution n'est pas un roman d'investigation, c'est un roman social, un roman d'expérimentation. Et tout ce que je veux dire maintenant, d'entrée de jeu, c'est que c'est un chouette roman. Lancée dans la lecture une nuit d'insomnie, la lecture s'en est trouvée vaporeuse, rajoutant à la situation un brin de mysticisme qui fait que je n'ai pas simplement affectionné cette lecture, mais que je l'ai adorée.
Véritable roman à tiroir, le croisement des intrigues et des personnages est absolument succulent. Au départ impossible à imaginer, le rapprochement des différentes personnalités est à la fois bien ficelé, adorable et haletant. le fil narratif s'enchevêtre dans le fil psychologique et le dénouement fini par se dédoubler lui même. L'histoire abouti sur la résolution, donnant tout son crédit au livre, mais abouti d'un même coup à l'accomplissement personnel des personnages. Finalement, la quête est double et l'enjeu n'est pas simplement d'émettre des hypothèses au sujet d'une disparition. L'imagination du personnage laisse peu à peu place aux interactions sociales. Les personnalités se multiplient, et avec elles les passés et les histoires. Si certains incarnent des figures presque caricaturales de la banlieue, leur réunion forme un je ne sais quoi de véritable plus que de vraisemblable. Chacun est tellement vrai, approché avec une précision si fine qu'il a très vite fait de s'accorder la sympathie du lecteur. La banlieue, elle, cadre du roman, aurait pu contribuer à tourner le roman en satire sociale. Il n'en est rien, l'ensemble est d'une justesse tout simplement géniale.
Le style de l'auteur n'est pas en reste et va jusqu'à servir les péripéties de ses personnages. Direct et incisif, la prose n'en demeure pas moins belle à bien des égards. Plusieurs passages sont saisissants tant ils trouvent un échos plus vaste, plus global que celui du roman même. J'aurais tendance à penser que La Résolution n'est pas qu'un roman mais presque une introspection sur la vie, ses aléas et ses résolutions. le livre pousse fatalement à la remise en question et repousse méthodiquement toute idée de fatalité ; rien n'est jamais joué et la plus petite action peut entrainer la plus belle des solutions. L'enchainement de courts chapitres, eux‑mêmes composés de courts paragraphes appuient le rythme de l'intrigue et manifestent en quelque sorte le sentiment d'urgence de toute disparition. Ajoutez à cette composition des passages très oralisés, des échanges de mails ou de textos et vous obtenez non plus un roman, mais une coupure de vie.
Lien : http://www.bookpearl.fr/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Xynthia
  03 mai 2018
Tout d'abord, je précise que l'action de ce roman se situe entre 1998 et 1999.
Denis, âgé de vingt-huit ans, travaille dans une agence de la Société générale avec Aline sa collègue quinquagénaire, chargée de la clientèle, avec laquelle il s'entend très bien.
Denis est très critique et d'une curiosité insatiable, il examine les promeneurs et les voyageurs dans leur quotidien. Il en imagine les récits et prends même des notes sur eux.
Un jour, dans le RER Denis est témoin d'insultes de la part de deux jeunes filles envers un jeune homme qui se laisse humilier sans rien dire. Il constate qu'elles descendent à la gare de Cachan-Pont-Royal et le jeune homme à la gare de Bourg-la-Reine comme lui. Depuis, il ne cesse de penser à ce qu'il a vu et d'en rechercher les causes.
Quelques semaines plus tard, il trouve une affiche d'une personne disparue avec la photo du jeune du RER, il est tellement ému qu'il s'évanouit. Il décide de mener son enquête. Avant il se fondait dans la masse maintenant il devra faire front à la foule et se manifester pour prospecter afin de découvrir le fin mot de l'histoire.
Ainsi, dans le but de s'infiltrer dans le quartier, Denis décide de contacter Hélène, une ancienne connaissance, afin de proposer ses services pour les élections régionales mais sans dévoiler ses véritables intentions. Il retrouve ainsi ses camarades du parti et contre toute attente, il reconnaît l'une des jeunes filles, elle s'appelle Aline. Va-t-il lui avouer la vraie raison de sa présence ?
Quelles conséquences et quels bouleversements les protagonistes vont-ils subir suite aux recherches ? Faut-il se fier aux apparences ? Quelles révélations inattendues lui réserve cette enquête ? Denis ira-t-il au bout de ses investigations ?
L'auteur, Philippe Mangion, décrit minutieusement les personnages et leurs portraits psychologiques avec une plume vive et fine. L'intrigue est travaillée et ce roman porte le message d'inspirer une vie plus solidaire et plus respectueuse des autres dans notre société. Un bon livre à découvrir !
Lien : http://larubriquedolivia.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ginou76
  02 avril 2018
Denis est un jeune banquier qui vit à Bagneux dans le 92. Un soir, alors qu'il rentre chez lui en RER, il se retrouve face à trois jeunes : deux filles de cité et un garçon plutôt aisé. Alors que l'une des jeunes filles insulte violemment le jeune homme, celui-ci reste muet et encaisse les brimades. Quelques jours plus tard, en voulant recharger sa carte orange, Denis voit une affiche sur laquelle s'étalent les visages de personnes disparues. Il reconnait le garçon du RER. Les questions se bousculent dans la tête de Denis. Qui est ce garçon ? Pourquoi a t'il disparu ?
Philippe Mangion emmène son lecteur au coeur d'une cité de banlieue parisienne où se croisent des familles d'immigrés, des petits dealers, des anciens. Il dresse ici un portrait très réaliste des habitants des quartiers défavorisés : trafic de drogue, corruption, violence verbale mais aussi physique. Cependant cette description n'est pas aussi sombre que l'on pourrait le croire. Là bas, il y a également des gens heureux et soucieux de leur avenir. Des ateliers d'aide aux devoirs se créent pour tenter de limiter des écarts entre les bons et les moins bons élèves. Les femmes se regroupent pour participer à des activités communes. Les élus municipaux investissent dans le quartier.
L'auteur nous fait également voyager. Il nous invite en Suisse mais aussi en Bretagne, à Rennes et à Belle Ile (le choix de cette île n'est surement pas dû au hasard). Il nous démontre qu'un individu n'est pas foncièrement mauvais, que sorti de son « ghetto »et avec un peu d'amour, il peut devenir quelqu'un de bien.
J'ai aimé le style de l'auteur. La succession de courts chapitres donne beaucoup de rythme au roman. Ici pas de superflu, l'auteur va droit au but et nous décrit avec beaucoup de précision les personnages et leur caractère. Denis est l'un des héros du roman, mais il n'est pas un super héros. Il est banal, ordinaire, n'a aucune qualité particulière, mais Philippe Mangion nous donne envie de suivre son aventure et de comprendre ce qui est arrivé à ce jeune homme dans le RER entre Paris et Bourg la Reine.
Un roman agréable à lire dans lequel l'auteur nous prouve que certains éléments peuvent modifier notre destinée. Pour écrire avec autant de réalisme, Philippe Mangion a surement dû s'immerger dans cette cité.
Lien : https://audetourdunlivreblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
XynthiaXynthia   03 mai 2018
Monsieur Paul, tous les habitants des quartiers connaissaient ce nom, mais Denis n'avait jamais rencontré quelqu'un qui l'avait vu vraiment. C'était comme une rumeur, les gens en parlaient surtout pour se vanter, raconter leur vie dangereuse dans un quartier tenu par la mafia dont le sommet de la hiérarchie était occupé par ce monsieur Paul, parrain plus virtuel que réel.
Commenter  J’apprécie          20
XynthiaXynthia   09 mars 2018
Décidément, l'initiative altruiste de Denis avait des conséquences inattendues. Le groupe de ses proches entrait en résonance chaotique. On ne pouvait plus prédire quand, comment et dans quel nouvel état il retrouverait sa stabilité.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : banlieueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2337 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre