AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lilibookncook


lilibookncook
  15 février 2019
A la vue de mon éternelle PAL que je nomme affectueusement Tour de Pise, j'étais venue à la médiathèque avec la ferme intention de ne pas emprunter pendant quelques semaines. La sortie était proche et me tendait les bras, mais il m'a fallu d'un regard vers la table des nouveautés pour que mon oeil s'enflamme... Pourquoi ? Neveu d'Oscar Wilde, boxeur, poète et dada imprimés sur la très belle couverture m'ont littéralement attiré ! Mais qui est donc cet Arthur Cravan dont j'ignorais l'existence ? Géant de deux mètres, Fabian Lloyd de son vrai nom, est un personnage à lui tout seul. Poète-boxeur comme il aime le rappeler, il a traversé avec fracas et désinvolture un début de XXe siècle propice à l'art. Dilettante et provocateur, j'ai découverte au fil des planches un homme certes agaçant, mais surtout complexe et contradictoire, au charme et à l'humour ravageur. Complétée par des extraits de la revue Maintenant pure création du boxeur, ou encore de notes et de lettres, cette bande dessinée propose au gré de douces couleurs une immersion dans la vie du premier dada. Alors, prêt à en découdre avec le scandaleux artiste ?

Né en 1887 sous le nom de Fabian Lloyd, cet Anglais de plus de deux mètres (!), petit-fils du chancelier de la reine, neveu d'Oscar Wilde, poète, boxeur, charmeur, marin et j'en passe, à plus d'une corde à son arc, mais cultive surtout et depuis toujours l'art de la provocation.

En mettant en images ce drôle de personnage, Jack Manini rend toute son originalité à cet artiste aux poings serrés. Imbu de lui-même, mais surtout complexe, le dandy a contribué aux milieux artistiques de son siècle tout en soufflant un vent de scandales à chacune de ces apparitions ou publications. Exécrant les peintres et maniant la joute verbale comme les poings il fonde en 1912 la revue Maintenant, dans laquelle unique journaliste, il s'amuse à critiquer avec humour les artistes picturaux de son temps, exposer ses poèmes ou encore dresser des portraits.

A la fois agacée et amusée par l'homme aux éternelles chaussettes dépareillées, je ne sais pas s'y j'ai su l'apprécier ou non. Une chose est sûr, il a contribué, parfois sans le savoir, à la vie artistique de l'époque et surtout au courant dada dont il est précurseur.

Divisée en plusieurs parties rythmant les grandes étapes de sa vie artistique, sportive comme amoureuse, cette BD plaisante et agréable à l'oeil, m'a également séduite par ses couleurs aux accents rétro et ses tracés légers. Un seul regret s'est invité lors de la fermeture, un manque d'informations concernant sa production artistique ou encore le rôle exact qu'il a pu jouer auprès d'autres artistes.

Jack Manini, signe donc une bande dessinée intéressante sur un homme fascinant et insaisissable dont la vie est un roman à part entière. D'ailleurs, le scénariste l'avoue lui-même en préambule : "Un aventurier à la fois physique et cérébral. Bref, j'étais face à un véritable personnage romanesque dont il n'était nul besoin d'inventer la vie. Il suffisait de la raconter. Pas si simple..."

Et maintenant place au dessert ! Comme vous le savez, j'associe toujours mes lectures à une gourmandise. Quelle sera-t-elle aujourd'hui ? Il me fallait quelque chose de percutant face à ce mastodonte à la poésie acerbe, j'ai donc choisi le trifle à la myrtille et limoncello. Riche, colorée et un peu alcoolisée, cette douceur est non seulement original de par son aspect, mais aussi par son goût. Miam !
Lien : http://bookncook.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          192



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (18)voir plus