AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Philippe Bouquet (Traducteur)
EAN : 9782021034943
1040 pages
Éditeur : Seuil (04/11/2010)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Meurtriers sans visage, 1991 en Suède, 1994 en France (chez Bourgois) Un matin de janvier 1990, un couple de vieux paysans bien tranquilles est découvert sauvagement assassiné chez lui.

Le mot "étranger" que la femme a seulement la force de balbutier, déclenche des événements violents, dont un meurtre raciste en plein jour et un incendie volontaire.

Les Chiens de Riga, 1992 en Suède, 2003 au Seuil Février 1991.

Un canot p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
MurielT
  22 décembre 2013
J'ai lu le premier opus de l'intégrale de Wallander entre décembre 2011 et début 2013 et après après avoir vu les épisodes correspondants du feuilleton avec Kenneth Branagh.
Ce sont des romans assez durs. La violence y est toujours présente mais l'inspecteur Wallander est vraiment très attachant et on souffre avec lui pendant tout le roman.
C'est le roman "la lionne blanche" qui m'a le plus impressionné, je connaissais l'apartheid mais je n'avais jamais imaginé que ce pouvait être si horrible.
Henning Mankell est un auteur de tout premier ordre.
A lire sans retenu
Commenter  J’apprécie          40
Jules
  13 septembre 2011
MEURTRIERS SANS VISAGE:
Voilà, j'ai fait le grand saut et j'ai rejoint la planète Kurt Wallander!!! Avec ce premier roman du premier tome de l'opus d'Henning Mankell, la Suède carte postale de mon imagination s'est un peu assombrie. Basta le pays tout propre, tout beau, tout gentil où il fait bon de vivre (et de magasiner chez un certain géant abordable et pratique!). Lorsqu'on habite une ville tranquille et qu'un meurtre se produit, j'aurais tendance à dire que ce meurtre n'est jamais gratuit: gangs de rue, drogues, etc. Et lorsque c'est un couple de personnes âgées qui se fait assassiner, il me semble que c'est partout du pareil au même, elles sont vulnérables et sans défense, elles font de bonnes proies et on en veut à leur argent. Mankell a bien joué ses cartes sans être prévisible dans cette enquête. Je ne me suis douté de rien jusqu'à la fin!
En ce qui concerne ma première rencontre avec l'enquêteur Wallander, il m'a semblé plus sympathique et sociable qu'un certain Erlendur islandais... Un peu plus jeune, sa récente séparation se digère mal et il est très maladroit avec les femmes. Contrairement à l'autre célèbre enquêteur, au moins lui, il retente sa chance avant que des siècles ne se soient écoulés... J'aimerais soulever un point, pourquoi est-ce qu'un Suédois a si peur de la neige? Les habitants de se pays devraient y être plutôt habitués, non? À plusieurs moments, j'ai eu l'impression que c'était la panique totale en plein hiver lorsque la menace de flocons se faisait sentir. Autre fait à noter, ce livre a été écrit il y a 20 ans, avant la frénésie du téléphone portable. Vous savez l'époque où pouvait encore disparaître sans être rejoignable en tout temps? J'ai trouvé ce détail relaxant!!! Seuls les téléphones de bord des voitures de police pouvaient venir perturber cette tranquillité et encore là, pas très souvent car la ligne était mauvaise.
C'est donc un bon début pour ce fameux enquêteur et moi. Heureusement, car chaque opus contient trois romans et j'ai déjà le deuxième tome dans la PAL!!!

Lien : http://booki-net.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lemarbre
  28 janvier 2018
Lorsque j'ai pris ce recueil de roman à la bibliothèque, je ne savais pas ce que je faisais! Je trouvais le format trop gros! Par contre, après les premières pages du roman ''Les chiens de Riga'' j'étais conquis! J'ai dévoré les trois oeuvres de ce recueil pour, ensuite, me lancer dans le second recueil, c'est vraiment à lire.
Bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   08 novembre 2018
"Un procureur doit être obstiné. Sinon, que deviendrait la justice de ce pays ?
- C'est une question que pourrait également poser le dernier des membres de la police judiciaire, dit-il. Il y eut un temps où je pensais que la police était là pour assurer la sécurité des personnes et des biens de tous, sans distinction. Et je le pense toujours, en fait. Mais j'ai également vu la justice se dégrader. J'ai vu plus ou moins encourager des jeunes ayant commis des délits à continuer. Personne n'intervient. Personne ne se soucie de ce que deviennent les victimes d'une violence qui ne fait que croître. Ca va mal en pis. Je suis peut-être conservateur. Mais je n'en démords pas. Je dois dire qu'il y a des fois où je comprends que les gens prennent eux-mêmes les choses en main.
- Tu irais peut-être même jusqu'à comprendre que des cerveaux un peu fragiles tuent un réfugié innocent ?
- Oui et non. L'insécurité ne fait qu'augmenter, dans ce pays. Les gens ont peur. Surtout à la campagne, comme dans cette région. Tu ne vas pas tarder à t'apercevoir qu'il y a un grand héros, en ce moment, par ici. Un homme qu'on approuve en secret, derrières les rideaux tirés. Celui qui a pris l'initiative d'un référendum communal interdisant aux réfugiés de venir s'installer dans la localité de Sjöbo.
- Qu'est-ce qui se passerait si on se plaçait au-dessus des lois votées par le Parlement ? Nous avons une certaine politique, sur le chapitre des réfugiés, et il importe de l'appliquer.
- C'est faux. C'est au contraire l'absence d'une véritable politique, sur ce point, qui est à l'origine de ce chaos. En ce moment, nous vivons dans un pays où n'importe qui peut pénétrer n'importe où, n'importe quand, de n'importe quelle façon et pour n'importe quelle raison. Il n'y a plus de contrôles aux frontières. Les douanes sont paralysées. Il existe tout un tas de petits aérodromes non surveillés sur lesquels on débarque chaque nuit des immigrants en situation irrégulière ainsi que de la drogue.
Il sentait qu'il commençait à s'emporter. Le meurtre de ce Somalien était un crime qui était loin de revêtir un seul aspect.
- Rune Bergman doit naturellement se voir appliquer la peine la plus sévère possible. Mais le service de l'Immigration et le gouvernement doivent également assumer leur part de responsabilités.
- Cesse de dire des bêtises.
- Vraiment ? Alors laisse-moi te dire qu'en ce moment il y a des gens qui ont appartenu aux services de sécurité fascistes de Roumanie qui commencent à demander l'asile ici. Tu es d'avis qu'il faut le leur accorder ?
- Le principe du droit d'asile ne doit pas être remis en question.
- Vraiment ? Jamais ? Même quand il n'est pas justifié ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   08 janvier 2019
l a oublié quelque chose, il le sait avec certitude en se réveillant. Il a rêvé de quelque chose au cours de la nuit. Il faut qu'il se souvienne de quelque chose.

Il tente de se rappeler. mais le sommeil ressemble à un trou noir. Un puits qui ne révèle rien de ce qu'il contient.

Je n'ai pourtant pas rêvé des taureaux, se dit-il. Dans ce cas-là, je serais en sueur, comme si j'avais eu pendant la nuit un accès de fièvre se traduisant par des douleurs. Cette nuit, les taureaux m'ont laissé en paix.

Il reste couché dans l'obscurité, sans bouger, et tend l'oreille. La respiration de sa femme est si faible, à côté de lui, qu'il la perçoit à peine.

Un matin, je la retrouverai morte près de moi sans que je m'en sois aperçu, se dit-il. Ou bien l'inverse. Il faudra bien que l'un de nous meure avant l'autre. Un jour, l'aube impliquera que l'un des deux est désormais seul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CielvariableCielvariable   08 janvier 2019
La réunion traîna en longueur. Tout le monde fut d’accord pour considérer que ce qu’avait dit Lars Herdin constituait un élément de toute première importance. Ils disposaient maintenant d’une direction dans laquelle mener leurs investigations. On passa ensuite de nouveau en revue tout ce qui était ressorti des conversations avec les gens de Lenarp ainsi qu’avec ceux qui avaient appelé la police au téléphone ou bien avaient répondu au questionnaire envoyé par la poste. Il fut en particulier fait état d’une voiture ayant traversé à toute allure un village situé à quelques kilomètres seulement de Lenarp, tard dans la nuit du dimanche. Un chauffeur de camion partant pour Göteborg à trois heures du matin l’avait croisée dans un virage assez serré et avait bien failli entrer en collision avec elle. Après avoir entendu parler du double meurtre, le chauffeur avait repensé à cet incident et avait appelé la police. Sans oser être très affirmatif et après avoir passé en revue toute une série de photos de voitures, il avait cru reconnaître une Nissan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MurielTMurielT   03 août 2015
Meurtriers sans visage

Jadis, nous nous aimions, se dit-il. Mais il écarte aussitôt cette pensée. Aimer, c'est un trop grand mot. Il n'est pas fait pour des gens comme nous. Quelqu'un qui a été paysan pendant quarante ans, toujours plié en deux sur cette lourde argile de Scanie, n'utilise pas le mot "amour" pour parler de sa femme. Dans notre vie, l'amour a toujours été quelque chose de bien différent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CielvariableCielvariable   08 janvier 2019
Wallander sortit dans le petit matin glacial. Le vent avait forci et il gagna sa voiture penché en avant. À vrai dire, il aurait dû rester sur place pour prêter main-forte aux policiers arrivés en vue de procéder aux constatations d’usage. Mais il se sentait trop mal, avait trop froid et n’avait nulle envie de rester là plus longtemps qu’il n’était strictement nécessaire. D’ailleurs, il avait vu par la fenêtre que c’était Rydberg qui était arrivé dans la voiture d’intervention. Cela voulait dire que l’équipe technique ne quitterait pas l’endroit avant d’avoir retourné et examiné chaque motte de terre sur les lieux du crime. Rydberg, qui approchait de l’âge de la retraite, était un policier épris de son métier. Même s’il pouvait parfois paraître un peu pédant et flegmatique, c’était une garantie de sérieux quant aux constatations sur place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Henning Mankell (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henning Mankell
Rafale de propositions de lectures estivales. Des séries déjà classiques et d'autres très récentes. En particulier celle du norvégien Jørn Lier Horst, nouvelle gâchette du polar scandinave, héritier d'Henning Mankell. le dernier épisode des enquêtes de son héros, William Wisting, inspecteur au commissariat de Larvik, au sud d'Oslo, a le charme entêtant des suspenses à infusion lente. "Le disparu de Larvik" de Jørn Lier Horst, traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier, "Série noire", Gallimard.
Une émission animée par Michel Abescat et Christine Ferniot. Réalisation : Pierrick Allain
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Henning Mankell et Kurt Wallander

Deux hommes sont retrouvés morts sur un canot, exécutés d'une balle dans le cœur. Les corps sont identifiés : des criminels lettons d'origine russe liés à la mafia.

Meurtriers sans visage (1994)
Les Chiens de Riga (2003)
La Lionne blanche (2004)
L'Homme qui souriait (2005)
Le Guerrier solitaire (1999)
La Cinquième Femme (2000)
Les Morts de la Saint-Jean (2001)
La Muraille invisible (2002)
Avant le gel (2005)
L'Homme inquiet (2010)

10 questions
212 lecteurs ont répondu
Thème : Henning MankellCréer un quiz sur ce livre