AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Francis Grembert (Traducteur)William Boyd (Préfacier, etc.)
EAN : 9782752900272
352 pages
Phébus (01/10/2004)
3.41/5   23 notes
Résumé :
Un simple soldat (anglais) dans la Première Guerre mondiale..

Un grand livre oublié - publié pour la première fois en Angleterre en 1929 -, longtemps censuré, récemment réédité à Londres avec une préface enthousiaste de William Boyd...
Frederic Manning (1882-1935) ne demeure aujourd'hui qu'à travers ce seul livre (jamais traduit en français), considéré naguère par certains (au premier rang desquels Lawrence d'Arabie) comme l'un des plus grands ... >Voir plus
Que lire après Nous étions des hommesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bourne, 2me classe, se retrouve sur le front de la Somme en 1916. Bourne, engagé volontaire, n'a pas voulu devenir officier malgré son instruction. Jusqu'à la mort, il refusera les galons qui lui sont proposés et qui lui apporteraient plus de confort et de sécurité, il veut rester avec ses compagnons, ses frères, avec la troupe.
Nous partageons la vie de ces hommes entre le front, la 1re ligne et les périodes de repos à l'arriére. Nous partageons les marches souvent forcées de ces hommes chargés d'un paquetage "réglementaire" dont ils ne comprennent pas toute l'utilité, nous partageons leurs "repas" souvent spartiates mais "heureusement" noyés dans l'alcool qui fait oublier tant de choses. Surtout, nous partageons la camaraderie entre ces hommes.
Je viens de relire "les Croix de Guerre" de Maurice Genevoix.
Le livre de Mannings est de la même famille, on retrouve cet camaraderie, ce langage grossier d'hommes perdus.
"Plus jamais cela" avaient ils dit.........
J'ai beaucoup aimé cette lecture
Commenter  J’apprécie          20
à ce jour de mes 80 ans, le plus beau livre qu'il m'a été 'donné' de lire
fascinant éclairage de la vie à son extrême, surréaliste,
en pointillé , poétique tendre et horrible, une finesse d'écriture jamais atteinte en littérature ,
c'est prodigieux pour un premier et dernier livre :
il a TOUT dit. Amen!
je devrais éviter de le relire, tant les impression m'ont
bouleversé, le premier choc est le plus pur.
Commenter  J’apprécie          10
L'auteur n'est certainement pas un homme.....de lettres.
Pas terminé
Commenter  J’apprécie          44

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
p233. c'est ce qu'on appelle, dans l'armée britannique, la chaine des responsabilités : toute erreur commise par les officiers supérieurs finit toujours par retomber sur le dos des hommes du rang.
Commenter  J’apprécie          100
p217. on sait tous qu'il y aura des pertes, on ne peut pas prendre une tranchée sans qu'il y ait de la casse; mais il y a une sacrée différence entre le fait de dire que les pertes sont inévitables et de penser qu'elles sont nécessaire - et, partant de là, de considérer qu'elles ne comptent pas.
Commenter  J’apprécie          30
p115. un des prix à payer pour l'infaillibilité est qu'elle ne peut pas remédier à ses erreurs parce qu'il lui est impossible de les admettre.
Commenter  J’apprécie          50
p3026. on oubliait que les soldats étaient des maris, ou des pères, ou des fils; on ne voyait que la masse anonyme qu'ils formaient.
Commenter  J’apprécie          50
p290. nous voyons la-bas le commencement du jour, mais je crois que nous n'en verrons jamais la fin.....de ceux qui meurent dans une bataille, il en est bien peu, je le crains, qui meurent bien. SHAKESPEARE, Henri v
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus

Lecteurs (125) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1773 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}