AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755650230
Éditeur : Hugo et Compagnie (14/03/2019)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 33 notes)
Résumé :
UNE CHASSE À L'HOMME HALETANTE ET SANS PITIÉ DANS LES PAYSAGES SAUVAGES DE L'ALASKA
Hunter et Crow, deux fugitifs accusés de crimes odieux, décident de se soumettre d'eux-mêmes à l'esprit de la loi en s'isolant au cœur des Brooks Range. Mais les flics locaux et le FBI, dont l'obsession est d'appliquer la loi à la lettre, les laisseront-ils faire ? L'obstination d'un ex-agent du FBI, devenu sérial killer pour l'occasion, déclenche une chasse à l'homme haletant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Holon
  15 avril 2019

Roy Braverman alias Ian Manook avec son roman Crow qui est une suite de Hunter nous fait découvrir l'Alaska une des dernières contrées ou la main de l'homme n'a pas encore tout détruit. Une chasse à l'homme ou le langage des animaux sauvages donne le ton et précipite l'homme a son instinct de survie. L'homme avec lui-même est obligé de négocier chaque pas dans cette nature primitive et nos personnages de l'histoire en tiennent compte. Comme d'habitude l'auteur nous décrit les humains bon et mauvais dans un ensemble d'épreuves comme un révélateur satyrique de la condition humaine. Un très bon polar et cet auteur sait comment raconter une histoire.
Commenter  J’apprécie          180
Maks
  16 avril 2019
Cette suite de "Hunter" sorti l'année dernière est que j'avais adoré est tout aussi haletante en étant très différente dans la construction et dans le rythme général, ici aucun temps mort, de bout en bout ça bouge, et nous nous retrouvons dans une folle course poursuite, une vraie chasse à l'homme en plein coeur des forêts d'Alaska, vraiment à la manière d'un récit d'aventure.
L'accent est beaucoup moins porté sur le coté "tueur en série" et plus sur l'aspect poursuite, ce qui n'est pas pour me déplaire si c'est bien fait, et c'est le cas.
Nous retrouvons certains personnages, notamment ceux du FBI qui sont dans le premier tome, ainsi que "Hunter" lui-même et "Crow", son acolyte qui devrait au vu du titre du livre avoir le premier rôle mais ce n'est absolument pas le cas, ne vous attendez pas à en savoir plus sur "Crow", il apparaît très peu. En plus de cela, il y à quelques petit nouveaux qui n'ont pas à rougir car ils sont bien.
Un autre aspect que j'ai beaucoup apprécié, ce sont les décors, vraiment magnifiques, Roy Braverman sait décrire avec brio les lieux et leurs ambiances et le lecteur est plongé dedans.
Adrénaline, action, aventure, désillusions, effets de surprise et autres retournements de situation sont les mots qui me viennent pour décrire l'ambiance et la direction de l'histoire. le lecteur n'est pas épargné, qu'il soit attaché à un personnage ou à un autre, vous êtes certains d'être déstabilisé à un moment ou à un autre. Si l'ont ajoute à cela une fin extraordinaire et surprenante, je peux dire que j'ai beaucoup aimé, notamment parce que l'auteur a su me donner du neuf avec une suite tout de même digne de ce nom.
Vivement la sortie du troisième et dernier volet l'année prochaine. En attendant, si vous avez aimé "Hunter", n'hésitez pas à vous lancer dans "Crow" et si vous ne connaissez pas et bien lisez "Hunter" tout d'abord pour enchaîner avec cet opus.
Sur le blog :
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Stewartjef
  08 avril 2019
Voyage en Alaska, où la faune règne.
Elle nous observe.
Comme on regarde, avec envie, le menu du restaurant.
Une suite extrêmement bien menée.
On espère le 3e.
Mais avec l'épilogue, c'est à se demander comment il pourrait y avoir une autre fin.
Mais une chose me chicote encore, comment peut-on tirer les cheveux d'un chauve ?
Commenter  J’apprécie          213
Amnezik666
  19 avril 2019
C'est avec grand plaisir que je me replonge dans les profondeurs sauvages de l'Alaska afin de retrouver Hunter et Crow… et quelques autres personnages déjà croisés dans le précédent opus.
Avant d'entrer dans le vif du sujet je répondrai à la question que les lecteurs potentiels peuvent se poser en découvrant ce titre : faut-il avoir lu Hunter avant de lire Crow ? Sans hésitation ma réponse est OUI, cet opus étant quasiment la suite directe du précédent. Qui plus est Hunter vous garanti un grand moment de lecture si vous aimez les histoires qui dépotent et envoient du lourd.
Roy Braverman (aka Ian Manook, ou encore Patrick Manoukian pour l'état civil) nous plonge d'entrée de jeu au coeur de son intrigue et au coeur de l'action. Au fil des chapitres on fait connaissance avec de nouveaux personnages, notamment ceux qui gravitent autour de la ville de Fairbanks (dont la sherif Sarah Malkovich et la ranger Sally Longhorn) et on retrouve certains personnages déjà croisés dans Hunter (dont Delesteros et Collins, virés du FBI après le fiasco de Pilgrim's Rest). J'avoue avoir eu un faible pour le personnage de Mardiros, un chasseur de prime collecteur de dettes arménien qui ne manque ni de ressources, ni d'obstination.
Les chapitres défilent ainsi sans que l'on croise Hunter ou Crow, le premier se manifeste de façon certaine à la fin du chapitre 17 et le second au cours du chapitre 26 (sur un total de 60 chapitres). Rassurez-vous, leur absence n'empêche nullement l'intrigue de se mettre en place et de se développer.
Je ne m'attarderai pas davantage sur les personnages, il faut juste savoir que Fairbanks est un véritable nid à rednecks, de bons vieux péquenots de base amoureux de leurs flingues plus que de leur femme. Roy Braverman force volontairement le trait pour pointer du doigt cette Amérique profonde qui a fait de Donald Trump son président…
Ceux qui ont aimé Hunter retrouveront avec plaisir les mêmes ingrédients, un max d'action, une galerie de personnages qui vaut vraiment le détour, beaucoup de second degré et les inévitables touches d'humour noir. N'allez surtout pas croire que ce second opus n'est pas qu'une resucée du précédent, ça défouraille toujours autant, mais le récit s'articule autour d'axes radicalement différents, donnant par la même plus d'importance et plus de profondeur aux personnages.
Dans ce roman la nature est partie prenante à part entière, que ce soit par les décors, une beauté qui peut cacher bien des pièges mortels, les aléas climatiques (et plus si affinités) ou par sa faune omniprésente.
Un pur moment de divertissement servi par une écriture toujours aussi visuelle, au fil de la lecture on a le sentiment de visualiser le déroulé des événements ; et une fois de plus on en prend plein les mirettes… et on redemande ! Avec Crow, l'auteur confirme son formidable talent de conteur.
Roy Braverman nous avait promis une trilogie, l'ultime opus étant annoncé pour 2020, je suis franchement curieux (et tout aussi impatient) de découvrir quelles surprises il nous réserve…
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
StefEleane
  16 mars 2019
La suite tant attendue de Hunter de Roy Braverman ! Hunter était déjà un roman fort, Crow vole encore au-dessus.
Crow est le roman qui m’a empêché de bosser correctement tant je n’arrivai pas à le laisser en suspent. Si un de mes responsables passe par là, rassurez-vous je n’ai rien à me reprocher, mais j’ai mangé sur le pouce pour lire le plus possible.
Si vous n’avez pas lu Hunter, stoppez ici la lecture de cette chronique et courez chez votre libraire. Revenez uniquement après votre lecture, car vous risquez quelques révélations qui gâcheraient votre lecture. De plus, l’un ne va pas sans l’autre, c’est une suite.
Rappelez-vous, nous avions laissé Hunter et Crow partir ensemble. Ne sachant pas ce qui allait advenir d’eux. En fuite, car l’un est un meurtrier innocenté et l’autre un innocent devenu meurtrier. La suite nous embarque sur leurs traces.
C’est une chasse à l’homme cette histoire ! De vengeance et de cupidité.
De nouveau, le décor du roman est spectaculaire, rude, sauvage. L’Alaska tel que l’on se l’imagine, insurmontable. Roy Braverman nous projette des images exceptionnelles entre ses lignes. Ses chapitres courts nous forcent la main à toujours en savoir plus et l’on devient esclave de notre lecture, mais pour notre plus grand plaisir.
J’ai adoré le trio féminin. Le savant mélange de professionnalisme et de féminité. Et l’humour.
– C’est déjà fait, Madame. Vous l’avez reçue sur l’adresse sécurisée de votre ordinateur.
– Madame, marmonne Malkovich en secouant la tête après avoir raccroché. Tu te rends compte, je lui fais du rentre-dedans à la pelleteuse et pour toute réponse ce petit con me donne du Madame.
– Ce pauvre gamin a peur de se faire bouffer par une cougar, c’est sûr, même si officiellement l’espèce vient d’être déclarée éteinte.
– Tu plaisantes !
– Le mercredi 23 novembre 2016, par un communiqué de l’US Fish and Wildlife Service. Aucune apparition depuis 1930. Out, le cougar !
– Mais comment va-t-on appeler les femmes comme moi alors ? plaisante Malkovich
– Des vieilles ? propose Amber.
Si vous avez aimé Hunter, vous allez adorer Crow 🙂
Lien : https://lesciblesdunelectric..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Amnezik666Amnezik666   15 avril 2019
On a beau être soi-même en train de devenir le dernier des salauds, il n’y a pas de petite vengeance. Surtout envers les cons.
Commenter  J’apprécie          40
Amnezik666Amnezik666   15 avril 2019
C’est pas Brokeback Mountain tous les jours dans le Montana, vous savez. Ici les jardins secrets sont beaucoup plus rares que les connards.
Commenter  J’apprécie          00
analyseanalyse   11 avril 2019
L'homme n'a pas le temps de répondre.Le genou de Malkovich lui con casse l'entrejambe , le vrille de douleur et lui injecte de la bile jusque dans les sinus
Commenter  J’apprécie          10
Lilou08Lilou08   07 avril 2019
Avant de pénétrer dans la forêt, Longhorn Sally explique à Malkovich sa théorie sur les différentes empreintes et lui montre la trace de pneu. Puis elle lui conseille d’armer son fusil et de se tenir prête à balancer les feux de Bengale. Cette fois, elle avance sans hésitation et tire plusieurs fois en l’air dès qu’elle aperçoit le premier loup. Malkovich devine la panique dans les sous-bois. Ils sont une dizaine à déguerpir, mais elle sait bien qu’ils ne vont pas loin. Ils élargissent juste le cercle autour d’elles. Devant, la lampe torche de Sally fouille la forêt et Malkovich suit du regard le faisceau qui débusque d’autres loups et les fait reculer eux aussi. Elle ne voit pas Sally s’arrêter et se cogne contre elle, mais comme elle va pour jurer, les mots se nouent dans sa gorge. En face d’elle, la lumière froide de la torche électrique fait jaillir de l’ombre un corps. Pantelant et déchiqueté. Cloué à un arbre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lilou08Lilou08   07 avril 2019
Elle devine l’ours à son échine aux poils hérissés qui dépasse du remblai. Mauvais karma. Signe d’excitation et d’énervement. Un ours qui tire le corps de la femme pour l’entraîner sous les taillis. Par la tête probablement, son crâne dans l’étau de sa gueule. D’abord l’animal ne sent pas Kathleen, enivré par l’odeur de sa proie, puis il la devine et se dresse soudain sur ses pattes arrière pour la voir. C’est un brun de bonne taille et elle se fige aussitôt. La bête hume l’air et grogne, la gueule grande ouverte, puis retombe sur ses pattes pour enjamber le remblai et venir lui faire face sur la route. Il a les pattes rentrées des ours qui ont le ventre vide, et le balancement autiste de la faim qui les rend voraces.
– Fais pas l’idiot, mon grand, tu as déjà ton repas, non ?
Kathleen recule doucement, mais l’ours avance pas à pas sur elle à mesure qu’elle s’en éloigne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ian Manook (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ian Manook
En Alaska, tout chasseur peut devenir une proie. Et avec son dernier roman, "Crow", tous les lecteurs de polar sont des cibles pour Ian Manook. Une fois touché, impossible de se défaire de ses histoires redoutables. BePolar l'attend de pied ferme avec une rafale de questions...
Découvrez toutes les interviews de Quais du Polar : https://bit.ly/2UAHsed
autres livres classés : chasse à l'hommeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1597 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..