AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782743607494
208 pages
Éditeur : Payot et Rivages (25/01/2001)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 21 notes)
Résumé :
En fin de matinée, devant un centre commercial de Levallois, le passager d'un motard abat deux personnes d'une rafale de pistolet mitrailleur. L'une des victimes, Nadine Speck, 19 ans, était une revendeuse de drogue. L'homme qui l'accompagnait, l'inspecteur Romero, travaillait sous les ordres du commissaire Daquin. Repérés par les îlotiers d'une cité d'Argenteuil, les deux tueurs ? des petits délinquants ? sont arrêtés quelques heures après leur crime par les hommes... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
umezzu
  30 janvier 2015
Deuxième enquête du commissaire Daquin, flic homosexuel aux méthodes efficaces à défaut d'être reprises au code de procédure pénal. Un de ses équipiers, l'inspecteur Romero, vient de faire descendre par des tueurs en moto, alors qu'il était avec une revendeuse de drogue. Les tueurs sont retrouvés. Ils ignorent tout de leur donneur d'ordre. Mais rapidement l'enquête s'oriente vers le club de foot local et ses supporters, l'argent qui y circule, les plaisirs des joueurs et les magouilles des agents.
Dominique Manotti excelle à dérouler une intrigue à toute vitesse, par courtes phrases sans fioritures. Ici c'est le milieu malsain autour du sport roi qu'est le foot qui passe à sa moulinette. Écrit en 1998, le livre évidemment renvoyait aux turpitudes de l'OM version Tapie. Est-il aujourd'hui hors-jeu ? Pas si sûr...
Commenter  J’apprécie          60
Goupilpm
  27 septembre 2019
Un homme et une femme sont abattus par deux hommes à moto devant un centre commercial. le gérant de la brasserie appelle immédiatement le commissariat de Levallois. Les policiers constate à leur arrivée que l'homme est un de leurs collègues.
Deux îlotiers en patrouille voient deux hommes en moto regagner leur immeuble à Argenteuil munis d'une mitraillette. Quatre heures plus tard les deux jeunes hommes sont mis hors d'état de nuire par le Raid sans échange de coups de feu. le commissaire Daquin des Stups, supérieur de l'inspecteur abattu parvient malgré les faits à garder la direction de l'enquête assisté d'inspecteurs de le Crim'. Une enquête qui va consister à découvrir le commanditaire.
L'enquête entraîne le lecteur dans l'univers footballistique, la corruption, le dopage mais aussi le blanchiment d'argent sale, le travail au noir. Si évoluer dans ce milieu n'est pas inintéressant, l'auteure nous en donne une vision par trop caricaturale.
L'enquête avec la fusillade démarre sur un rythme élévé. Un rythme que l'auteure va garder tout au long du récit grâce à des phrases courtes et épurées, pas de longues descriptions qui ne servent à rien, elle va droit au but. On a un peu l'impression à la lecture d'être dans un journal de bord qui décrit tous les faits et geste des policiers et qui donne au récit une excellente dynamique de lecture.
Les personnages du commissaire et de l'équipier de l'homme abattu sont intéressants à suivre mais les autres policiers sont peu mis en valeur. Les autres personnages du monde du football sont plus travaillés, peut être un peu trop car l'auteure insiste trop sur la corruption et le coté noir des choses, elle pousse trop leurs actes et leurs défauts. Des personnages qui dans leur ensemble font trop clichés : des îlotiers qui sont accoudés au comptoir pendant leur ronde, un commissaire tout propre sur lui mais homosexuel ,...
En dehors des clichés l'histoire parvient du fait du rythme à happer le lecteur même si l'histoire écrite il y a un peu plus de vingt ans explique un peu cette vision caricaturale.

Lien : http://imaginaire-chronique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MissAlfie
  14 octobre 2010
[...]Autant dire que pour les réfractaires au ballon rond, ce roman policier risque vite d'être rébarbatif, d'autant qu'il faut reconnaître que les clichés sont un peu trop nombreux dans ce polar pourtant bien ficelé.
L'enquête démarre rapidement puisque le livre s'ouvre sur la fusillade et les deux victimes. La narration est hachée, les phrases sont courtes, parfois sans pronom, et offrent un rythme à l'histoire dès les premières pages. Je l'avais déjà constaté dans le corps noir, mais il est clair que Dominique Manotti ne s'encombre pas d'inutile dans ses livres : pas de description qui ne servent à rien, juste des mots qui vont droit au but et traduisent la tension qui règne chez ces flics qui viennent de perdre l'un des leurs. [...]
Au delà de l'enquête, c'est le monde du football et la corruption qui peut y régner que Manotti décrit, mais d'une manière que j'ai trouvé un peu trop caricaturale : on n'y parle que gros sous, dopage et corruption... Une vision qui alimentera ceux qui considèrent que le foot est un sport inintéressant où l'on paye trop les joueurs mais qui oublieront le plaisir d'être supporter comme le décrit si bien Nick Hornby... Ceci dit, n'oublions pas que ce bouquin est sorti en 1998, à peine 3 ans après la condamnation de Bernard Tapie dans l'affaire OM-VA, affaire de corruption qui n'est pas sans rappeler l'un des épisodes du roman... On ne pourra pas non plus s'empêcher de faire le parallèle entre le président Reynaud et le suscité Bernard Tapie... Et je ne parle pas du joueur argentin dopé à la cocaïne...
En dehors de ces clichés, l'histoire est intéressante, bien menée, même si un peu convenue... Il y a 12 ans, elle devait sans doute être un peu plus dans l'air du temps !
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
HerveSard
  02 février 2011
Un flic et une jeune toxicomane abattus au fusil mitrailleur dans une rue de Levallois par 2 voyous minables. Pas de chance pour eux : ils se font repérer alors qu'ils regagnent leur HLM en criant victoire. C'est le point de départ d'une enquête menée à toute vitesse par le commissaire Daquin, flic homosexuel aux allures de rugbyman, qui va nous plonger dans le milieu du foot professionnel, du trafic de drogue, du dopage, du blanchiment d'argent, j'en passe sûrement... Pas de quoi s'ennuyer !
Excellent roman qui décrit avec minutie les rouages de l'enquête et les pratiques des milieux corrompus. La narration, au présent, renforce le rythme soutenu et le plaisir de lecture.
Lien : http://hervesard.blogspot.co..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MissAlfieMissAlfie   14 octobre 2010
Daquin se lève, saisit le cou de Larribi d'une seule main, les doigts sur la carotide, et le soulève de quelques centimètres, avec la chaise. Menotté, incapable de faire un geste, tétanisé, les yeux agrandis, Larribi sent monter la perte de conscience. Daquin le lâche, il se tasse sur lui-même, reprend son souffle par petits coups, recommence à claquer des dents. Avec le froid, une sensation de vide dans les poumons, et la claire conscience, enfin, d'être complètement coincé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissAlfieMissAlfie   14 octobre 2010
Toutes les conversations, maintenant, portent sur les péripéties du match."Il y avait pénalty. Si dans ce cas-là il n'y a pas pénalty, c'est qu'il n'y en a jamais... Hernandez, il a un sens inné du but. Mais c'est le foot de rue. Il joue toujours perso..." Entre amateurs éclairés, les clivages sociaux s'estompent et des relations nouvelles s'esquissent.
Commenter  J’apprécie          10
MissAlfieMissAlfie   14 octobre 2010
Reynaud, blanc, sans voix, secoué de tics, cherche à se dégager, Daquin le maintient un instant, puis le lâche en souriant. Danjou prend Reynaud par le bras, l'entraîne vers la porte des tribunes, en lui parlant à voix basse. De façon assez violente, semble-t-il.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Dominique Manotti (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Manotti
"Raconter, c'est résister", cette formule de Luis Sepulveda, Dominique Manotti l'a faite sienne. Historienne, romancière, elle revient dans son nouveau roman sur une série de crimes commis en particulier à Marseille, en 1973, contre des immigrés maghrébins. Passé colonial mal digéré, déni des violences policières et du racisme, son livre, passionnant, résonne étrangement avec l'actualité.
"Marseille 73" de Dominique Manotti, éd. Les Arènes, collection Equinox. UNE ÉMISSION ANIMÉE PAR Michel Abescat Christine Ferniot RÉALISATION Pierrick Allain TÉLÉRAMA - JUIN 2020
autres livres classés : sportVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
845 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre