AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Antoine Cazé (Traducteur)
EAN : 9782267021462
530 pages
Christian Bourgois Editeur (10/02/2011)
4.19/5   13 notes
Résumé :
Un jeune catholique d’origine irlandaise raconte comment il a rencontré le vieil Itsik Malpesh, juif russo-moldave, autoproclamé plus grand poète yiddish vivant, et traduit son autobiographie. Au début du XXe siècle, en se réfugiant à Odessa, Malpesh espérait rencontrer Sasha Bimko, la fille du boucher, qui était venu en aide à sa mère, le jour de sa naissance.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
litolff
  23 janvier 2012
Un livre incroyable, qui vous happe dès les premières phrases !
Les chansons pour la fille du boucher, ce sont les poésies que, sa vie durant, le petit Itsik Malpesh écrit pour sa muse, Sasha Bimko qui, selon la légende familiale, l'a sauvé à sa naissance. Histoire d'amour donc ? Oui, mais c'est aussi l'itinéraire d'un homme, l'histoire de tout un peuple trimballé au cours du XXe siècle au gré des guerres et des pogroms, c'est aussi l'histoire d'une langue en voie de disparition, c'est une histoire imbriquée dans l'Histoire, celle du yiddish et celle des Juifs, de l'amour d'une juive pour un goy, de l'amour d'une langue…
C'est son amour pour Klara qui conduira un jeune étudiant qui a appris le yiddish par hasard à rencontrer Itsik Malpesh et à devenir son traducteur et le narrateur de ce récit à deux voix : à 90 ans, Malpesh lui confie ses carnets qui racontent l'histoire de son errance à travers le siècle et celle de tout un peuple.
De la Bessarabie tsariste aux rives de l'Hudson, du ghetto d'Odessa à l'Israël moderne, on suit ainsi les traces d'Itsik, petit juif trimballé au gré des pogroms de Russie et des marchands de chair à canon, confronté à l'antisémitisme montant et à la Révolution naissante, expédié à New York où il n'aura de cesse d'écrire des poésies pour retrouver Sasha Bimko, l'amour de sa vie qu'il n'a rencontré que le jour de sa naissance !
Sous couvert d'un humour décapant, Peter Manseau raconte la tragédie d'un peuple, le déclin d'une langue et le destin de la culture ashkénaze étouffée par la mondialisation.
Flamboyant, romanesque, rocambolesque à souhait, un premier roman à ne pas rater !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
indira95
  15 septembre 2013
Savant délire doublé d'une belle réflexion sur la culture Yiddish, voilà ce que nous offre l'Américain Peter Manseau avec son roman Chanson pour la fille du boucher. Il s'agit d'une intelligente et joyeuse lecture (ce qui n'est pas si commun) qui m'a enchantée tout du long, qui se lit et se savoure comme une épopée fantasque.
Un jeune thésard américain un peu paumé, dont le métier consiste à récupérer et cataloguer toutes les manifestations littéraires de la langue Yiddish à travers le monde, devient malgré lui le traducteur des mémoires d'Itsik Malpesh, vieillard de 90 ans qui se réclame être le plus grand poète yiddish encore vivant. Chargé de transmettre son témoignage pour la postérité, il rend compte de l'histoire d'Itsik, entrecoupé de ses propres réflexions sur le rôle et l'impact de la traduction, suivant l'adage qui veut que « Traduire c'est trahir ». le tout est saupoudré de ses remarques sur la véracité des souvenirs et propos d'Itsik Malpesh, qui donnent une vraie dimension comique au roman. L'histoire d'Itsik Malpesh est en soi un conte, une épopée chevaleresque, je dirais même un roman courtois. Promis dès le début à une mort certaine, le jeune Itsik sera malgré lui ballotté à travers la Russie antisémite du début du XXe. Échappant au pogrom, il traverse l'Europe avec une seule idée en tête qui guidera ses pas : retrouver la fille du boucher, celle qui lui sauva la vie alors qu'il venait à peine de naître. Obsédé par cette marotte, il n'aura de cesse de célébrer cette chimère par ses poèmes, là où le guident ses pas (jusqu'aux USA) et le hasard des rencontres. Chanson pour la fille du boucher de Peter Manseau est un roman touchant, drôle et décalé. Je suis littéralement sortie de cette lecture avec le sourire aux lèvres et l'impression d'avoir voyagé et accompagné Itsik Malpesh tout au long de ses pérégrinations. Les personnages sont profondément attachants, imparfaits dans leur quête d'absolu et dans leurs illusions. Réflexion sur la pérennité d'une culture Yiddish en perdition et sur le pouvoir des mots et de l'imaginaire, c'est aussi une belle histoire d'amour.
Une véritable découverte que ce roman ; j'espère en découvrir d'autres de Peter Manseau qui pour l'anecdote est le fruit de l'amour d'un prêtre et d'une nonne ayant renoncé à leur voeux !
Lien : http://livreetcompagnie.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
AnneNY
  23 avril 2015
On traverse l'Histoire de la Russie à Baltimore. On suit Itsik poète à la recherche de la jeune fille qui l'a sauvé le jour sa naissance. Qu'est ce qui nous détermine, qu'est ce qui nous identifie ? Comment peut on se (re)construire dans un (nouveau) monde...? Et tant d'autres questions nous interpellent à travers la lecture de ce très beau roman.
Commenter  J’apprécie          20
miriam
  16 août 2014
lecture facile, agréable et soulevant des questions intéressantes.
question de l'identité. Peut on traduite du yiddish sans être juif? Pourquoi pas?
Roman à deux voix, l'autobiographie d' Itzik Malpesh, né à Kitchinev, ayant vécu la Première Guerre mondiale et la révolution à Odessa, émigre dans les années 20 à New York. l'autre partition est celle du traducteur, séminariste irlandais qui a perdu la foi, et qui trouve un travail par sa connaissance de l'hébreu.
question de la traduction, là il ne se débrouille pas si bien, les "poèmes" du poète yiddish ne sont pas très convaincants (peut être étaient-ils simplement mauvais?
Melting pot américain. La culture juive et le yiddish font-ils maintenant partie de la culture new-yorkaise si bien qu'il dépasse le cercle de la communauté?
Saga s'étendant sur tout les 20ème siècle.
Tiens! un américain qui critique le sionisme!
sympathique entreprise, et pourtant cela ne fonctionne pas vraiment. Il manque je ne sais quoi de naturel, de naïf, de sincère.
Lien : http://miriampanigel.blog.le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
litolfflitolff   23 janvier 2012
Fais de ta langue ta patrie, Itsik. Fais en aussi ta maîtresse. Je te le promets, si tu agis de la sorte, tu ne seras jamais loin de ton foyer, tu n’auras jamais le cœur brisé. Tu te lèveras tous les matins en sachant que le monde t’appartient, peu importe le coin de la planète où tu te réveilles.
Commenter  J’apprécie          90
litolfflitolff   03 mai 2012
Tu sais qu'à Jérusalem, on insère des prières dans un grand mur pour attirer l'attention de Dieu ? A New York, tu ouvres un mur et tu en retires un sandwich.
Commenter  J’apprécie          90
litolfflitolff   03 août 2012
Chaque conversation que nous autres Juifs tenons en yiddish ou en russe repousse le jour où nous parlerons tous la langue sacrée en Terre Promise.
Commenter  J’apprécie          60
litolfflitolff   17 janvier 2012
La route est longue de Kichinev à Baltimore. Séparant le lieu où débuta ma vie de celui où elle s'achèvera sans doute, l'océan de l'histoire a fait rouler des vagues qui ont toujours menacé de m'entraîner par le fond. Comment ai-je survécu ? J'ai flotté sur un radeau de mots.
Commenter  J’apprécie          10
litolfflitolff   17 janvier 2012
La botte d'un Cosaque lui écrasant la nuque, un péquenaud moldave se débattrait encore pour demander quel est le Juif qui l'a assommé.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Peter Manseau (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Manseau
Chansons pour la fille du boucher
autres livres classés : odessaVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1649 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre