AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9781092499033
105 pages
Du Long Bec (17/09/2013)
3.38/5   13 notes
Résumé :
Strasbourg, un après-midi de septembre...
Depuis qu'elle a été virée par les laboratoires Lenz, Rachel n'a qu'une seule idée en tête : révéler au grand public ce qu'elle sait du Sarnex. Ce coagulant révolutionnaire, prochainement commercialisé par son ancien employeur, constitue sur le papier un progrès sensationnel pour la médecine. Seul problème : il n'est pas prêt et l'annonce de son arrivée sur le marché n'est destinée qu'à rassurer les gros investisseurs... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  14 juillet 2015
Reçu dans le cadre du dernier Masse Critique, je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions du Long Bec pour l'envoi de cet ouvrage que mon mari, adorant tout comme moi l'univers des zombies et autres créatures légendaires, n'a pas pu s'empêcher de me le subtiliser avant que je n'ai eu le temps de le lire. Mais bon, je lui pardonne car en ce sens, nous partageons bien des passions et, tout comme moi, il a beaucoup apprécié la lecture de cette bande-dessinée.
L'histoire se déroule à Strasbourg en 2012 où un nouveau médicament, le Sarnex, un coagulant extrêmement puissant, s'arrête à être mis sur le marché. Médicament réalisé par les laboratoires Lenz qui se veut révolutionnaire mais tout le monde est loin d'être d'accord sur le sujet. En ligne de mire, Rachel et Franck, son compagnon, deux anciens employés de ces laboratoires qui ont été gentiment remercié car il savent tous deux pertinemment que ce produit est loin d'être au point et qu'il pourrait faire plus de dégâts qu'autre chose. La suite va d'ailleurs leur donner raison lorsque la ville est envahie par des personnes contaminées qui se retrouvent avec le pouvoir, pas simple morsure, de transformer les rares personnes encore saines de corps et d'esprit en zombies assoiffées de chair et de sang.
Un ouvrage extrêmement bien travaillé , tant au niveau du graphisme que du scénario, émouvant par moments et révoltant dans d'autres. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que cela m'a donné envie d'aller à la "Zombie Walk" de Strasbourg, qui est l'une des plus grandes d'Europe. Pour moi qui ai toujours rêvé de participer à un jeu de rôle grandeur nature, ce serait l'occasion rêvée...Si vous êtes vous aussi passionnés par cet univers assez étranges ou simplement curieux, je ne peux que vous recommander cette lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
verobleue
  10 août 2015
Merci à Masse Critique et aux Editions du Long Bec pour l'exemplaire de « Zombie Walk » qui a inauguré mes vacances d'été.
Une zombie walk ou marche des zombies est une manifestation publique de type mobilisation éclair (càd rassemblement de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d'avance, le plus souvent via internet, avant de se disperser rapidement) au cours de laquelle les participants sont déguisés et grimés à l'aide de maquillage plus ou moins réaliste en zombies. Ces manifestations existent en France depuis 2008, et se sont déroulées pour la première fois à Lyon. Elles continuent d'être organisées chaque année. Celle de Strasbourg s'organise en septembre et annonce le festival européen du film fantastique de Strasbourg.
Nous voici donc à Strasbourg, place de la Gare, un après-midi de septembre…
Une marche de protestation est organisée par Rachel, pour révéler que le Sarnex, le nouveau anticoagulant commercialisé par les laboratoires Lenz, son ancien employeur, n'est pas prêt.
Par ambition et appât du gain, le PDG de Lenz, brûle les étapes et amène Mister K, le « patient O », à Strasbourg pour présenter le traitement révolutionnaire devant la Commission Européenne. Malheureusement Mister K va s'enfuir… et tatatam, pendant cette manifestation, de mystérieuses mutations commencent à toucher des centaines de personnes.
La ville va plonger dans un incroyable chaos ainsi que les protagonistes de cette BD, Rachel et son petit ami Frank, qui fuient dans une folle course au milieu de créatures monstrueuses et face au pouvoir du laboratoire pharmaceutique.
Scénario typique « zombie ». le Patient 0 amène une infection à grande échelle ce qui provoque la fuite des héros à la recherche d'un antidote. On retrouve le zombie affamé qui dévore sa victime, l'infecte avant que celui-ci ne mute à son tour.
Typique mais sensé et adroit, un chouïa expédié.
Le dessin est en noir et blanc, trait crayonné, gras et souvent épais, ce qui donne un rendu sinistre et sordide, tout à fait adapté aux zombies. Les personnages vivants, au contraire, laissent bien lire leurs sentiments sur leurs visages.
Zombie Walk est une BD qui m'a fait passer un bon moment de détente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Erik_
  04 septembre 2020
Des zombies ont envahi ma propre ville. On les voit sur la Place Kléber et même dans l'enceinte du Parlement européen ou même encore dans les jardins de l'Orangerie. Il n'en fallait pas plus pour attirer mon attention, étant un fan inconditionnel de Walking Dead.
En marge de ce comics à la française, il faut savoir que la zombie walk de Strasbourg est devenue la plus grande manifestation de France et d'Europe avec plus de 3500 participants déguisés en zombie. C'est cet événement qui a inspiré la création de cette BD.
Il faut dire que le scénariste Fabrice Linck avait déjà frappé fort avec son western alsacien à savoir Wild Wild East et plus récemment encore avec sa RN 83. Il étonne avec un scénario qui tient la route par sa crédibilité. Cela reste néanmoins assez prévisible. Il manque également l'aspect psychologique. le héros perd sa fiancée dévorée par un monstre et se console assez vite dans les bras d'une autre...
Le dessinateur est natif de Naples mais il vit aujourd'hui à Strasbourg. Il a retranscrit à merveille les différents lieux strasbourgeois. le trait est volontairement crayonné, mâture et précis. Cela donne un bel effet à l'ensemble.
Au final, un comics qui détonne. On saura que la zombie walk n'est plus seulement une marche macabre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
UnKaPart
  25 mars 2017
Zombie Walk s'inscrit dans la mouvance du zombie contemporain, infecté plutôt que mort-vivant. Canons du genre respectés, point de départ, développement et péripéties classiques, cette BD ne révolutionne pas l'histoire de zombies. En même temps, ce n'est pas le but recherché et ça ne l'empêche pas d'être bien ficelée comme un rosbif de ton boucher. S'ajoutent un rythme dynamique et un dosage équilibré entre action et dialogues.
Fait assez rare pour être souligné, Zombie Walk ne se déroule pas aux States. Tout commence en France, à Strasbourg, avant de bifurquer vers l'Italie dans le tome 2. Un choix bien vu, ces décors changent des éternels gratte-ciel et pavillons de banlieue ricains.
Dans Zombie Walk, Manunta a choisi le dessin en noir et blanc au crayon. Un parti-pris intéressant qui colle à l'ambiance. Une invasion zombie, on l'associe au chaos, à l'urgence, à l'improvisation, à la fuite précipitée… Quelque chose d'assez brouillon en somme. le crayon en rend parfaitement l'idée, plus qu'un tracé bien net à l'encre avec plein d'aquarelle dedans. La force de son style, elle est là : restituer l'esprit brouillon sans donner au lecteur l'impression d'en avoir un sous les yeux. le dessin est à la fois propre, précis et fouillé. Et documenté aussi, Strasbourg dans la BD ressemble à Strasbourg IRL.
A l'arrivée, bonne BD, classique dans son histoire mais efficace. Zombie Walk sort son épingle du jeu par des choix intéressants en matière de contexte et de graphisme.
Lien : https://unkapart.fr/zombie-w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lizzouille
  25 juillet 2015

Cette BD est en fait l'illustration de certains de mes cauchemars. En effet, habitant moi-même à Strasbourg, il m'est souvent arrivé de rêver que ces créatures hantaient les rues sous ma fenêtre !
Bien que classique, cette histoire de zombie est sympathique (surtout quand on reconnait chaque coin de rue) avec des dessins plutôt expressifs et une petite dose d'humour
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
cicou45cicou45   14 juillet 2015
"Parfois, la nature refuse de faire des choses qui lui sont contraires et dans ces cas-là, sa réponse peut être d'une violence inouïe."
Commenter  J’apprécie          200
Erik_Erik_   25 septembre 2020
En fait, ces créatures mythiques, vraisemblablement originaires d’Afrique noire et entrées dans la culture occidentale par le biais de Haïti, ont une longue histoire, histoire qui a vu la figure se transformer pour coller aux peurs et aux angoisses des époques où elle est apparue. En Haïti, elle fut la figure de la peur de l’esclavage et de la résurrection chrétienne.
Commenter  J’apprécie          10
cicou45cicou45   14 juillet 2015
"Ainsi va notre monde : c'est toujours le plus fortuné qui a raison."
Commenter  J’apprécie          20
cicou45cicou45   14 juillet 2015
"Eric m'a convaincu que le meilleur laboratoire, c'était peut-être la nature."
Commenter  J’apprécie          10
cicou45cicou45   14 juillet 2015
"Quelquefois, la frontière entre lucidité et lâcheté est ténue..."
Commenter  J’apprécie          10

Video de Giuseppe Manunta (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Giuseppe Manunta
http://www.book1.org
Dans le cadre de Strasbourg mon amour, l'association BOOK1 présente Ces pages d'amour, festival littéraire amoureux du 10 au 14 février 2015
Rencontre littéraire Giuseppe Manunta, dessinateur illustrateur, au restaurant de la Bourse à Strasbourg.
autres livres classés : zombiesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
826 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre