AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020003117
Éditeur : Seuil (01/01/1967)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Le "livre rouge" des citations du président Mao Tsé-Toung n'est pas seulement une anthologie du maoïsme, cette expression chinoise du marxisme-léninisme. C'est aussi un document exceptionnel : lu et commenté en de multiples circonstances de la vie quotidienne, brandi par des centaines de milliers de bras lors des manifestations des gardes rouges, il est devenu le livre par excellence des chinois d'aujourd'hui : à la fois arme politique et symbole de la Révolution cu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Aunryz
  20 mai 2015
Aussi nommé "Le petit livre rouge"
Ce recueil de pensées de celui qui fut le grand timonier de la révolution prolétaire chinoise et qui l'a conduite au communisme pur et dur dont elle peine quelque peu à sortir, fut un des plus forts tirages de la planète.
Maintenant que le libéralisme triomphe sur ce monde, il peut être utile de regarder, d'un oeil critique bien évidemment, les écrits denses et tranchant du pyramidion du communisme chinois.
Quelques citations extraites de l'ouvrage permettent de mieux en apprécier l'intérêt actuel.
Tout d'abord il faut redonner au président Mao le titre qui lui est attribué par son ouvrage.
"Le camarade Mao Tsé-Toung est le plus grand marxiste-léniniste de notre époque"
Parfois le ton est très catégorique
"Lutte de classes - certaines classes sont victorieuses, d'autres sont éliminées."
Les évènement ont cruellement confirmé ce point de vue.
Parfois le texte pourrait faire sourire
"Quels sont nos ennemis et quels sont nos amis ?
C'est la une question primordiale pour la révolution."
Il faut remarquer que cette question n'a jamais été réellement résolue (multiples changements d'alliances de la Chine en fonction des évolutions de la "guerre froide")
On voit par ailleurs que la pensée du grand timonier était nuancée dans ses écrits, même si dans les faits ...
"Nos plus proches amis sont l'ensemble du semi-prolétariat et de la petite bourgeoisie" (!!)
Pour en finir avec ces extraits avant de vous laisser aller à feuilleter le petit livre (environ 10cm sur 6)
"L'histoire montre que les guerres se divisent en deux catégories
les guerres justes et les guerres injustes"
Cela nous le savions de tout temps,
la nature d'une guerre (et de ses protagoniste : terroristes, partisant, patriotes ou militaires ) étant bien évidemment déterminée par
le vainqueur !
Un ouvrage à ressortir de sa bibliothèque ou des rayons du bouquiniste (en attendant une réédition)
pour voir ce qu'a traversé la Chine ces dernières décennies
mais aussi pour relire l'actualité d'aujourd'hui à la lumière d'un certain passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
lecassin
  04 juillet 2013
Quand, comme c'est mon cas, on a eu à l'adolescence un prof d'Histoire à la coloration politique évidente, assumée, revendiquée, voire prosélyte (au demeurant un homme charmant et excellent pédagogue), on ne peut pas ne pas aller voir chez Mao.
Issues du "Petit livre rouge" , nous avons ici un recueil d'extraits ; en fait une juxtaposition de déclarations abruptes, voire de sentences... des extraits qui ne se soucient pas de démontrer : la propagande n'est pas là pour expliquer mais pour convaincre, n'est ce pas ?
Un petit livre sec, qui, à la relecture en diagonale pour préparer cette modeste contribution, m'a paru bien vain... Sauf à s'interresser à ce mode de pensée et à son véhicule...
Commenter  J’apprécie          160
Marti94
  04 mai 2018
L'influence sur le comportement de l'homme d'un petit livre comme celui de Mao Tsé-Toung et tout à fait incroyable. À l'époque de la Révolution culturelle, les Chinois emporte « le petit livre rouge » partout avec eux. Ils le brandissent dans les meetings, les défilés, les réunions, c'est l'exaltation du livre où c'est la menace, le défi par le livre.
Le petit livre rouge des citations de Mao est en grande partie composé de maximes. Il est parcouru, des fragments sont lus à voix haute, il est présent en permanence et c'est un livre qui devient un symbole. C'est aussi de ce que l'on appelle aujourd'hui un livre refuge car il permet de partager des valeurs.
Je devais donc le lire avant mon voyage en Chine. Mon mari m'a offert une version d'origine de 1966. Il est imprimé avec beaucoup de soin sur du très beau papier, avec une couverture rouge en matière plastique. Sur la première page on trouve cette phrase célèbre « prolétaires de tous les pays, unissez-vous !» et après la page de garde avec le titre « Citations du président Mao Tsé-Toung », un papier de soie qui protège sa photographie, puis le fac-similé, en idéogrammes, de l'épigraphe de Lin Piao (chef de l'armée en 1966), enfin la préface du même Lin Piao. Ce qu'il suggère c'est que « le mieux serait d'apprendre par coeur quelques-unes des phrases les plus importantes afin d'en faire une étude et une application constante ». Aujourd'hui ça semble vraiment surprenant.
Les maximes ou citations forment un recueil mais se sont en fait des fragments pris dans les oeuvres complètes de Mao. Comme tous les chefs communistes, Mao a beaucoup écrit. Mais à la différence des autres, ayant tout fait dans sa longue carrière, ayant été à la fois homme politique, agitateur, chef militaire, législateur, philosophe, poète, économiste… , il a écrit sur tout. Il n'a donc pas été difficile, en groupant des extraits sous des têtes de chapitres, de composer un livre qui couvre pour ainsi dire la vie entière de l'homme.
Ce n'est donc pas un livre de propagande composé de slogans et de lieux communs qui font appel à l'enthousiasme. Il ne contient que des réflexions et des affirmations déduites de l'expérience. Il faut ajouter que c'est un livre accessible en raison de l'extrême simplification de sa matière, de sa vulgarisation. Ce livre se présente donc comme étant le fruit d'une longue expérience, et cette expérience est mise à la portée de tous. Mais pas pour résoudre des problèmes d'ordre personnel. Il a une double fonction, celle de guider le lecteur dans sa vie quotidienne et le convaincre, en même temps, que la vie quotidienne ne peut être autre chose que la vie politique. Il montre que Mao a été depuis le début un homme politique avec une vocation d'éducateur.
On peut ne pas être d'accord. D'ailleurs, il y a beaucoup de propos notamment sur la conduite de la guerre que je ne partage pas (à l'origine, avant de devenir le bréviaire de tous les Chinois, il avait été écrit pour l'armée). Mais il y a aussi des idées avant-gardistes comme « à travail égal salaire égal » pour les hommes et les femmes.
De toute évidence, ce livre est hors norme.
Lu en mai 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlphaGrisby
  02 mars 2020
En tant que fan d'Histoire, je savais que devrais passer un jour par le Petit Livre Rouge. J'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois car c'est un livre dense et difficile à lire.
Ce livre est un recueil de citations et de discours de Mao Zedong - on y trouvera énormément de répétitions malheureusement. Un livre qui encourage la population Chinoise à avoir confiance dans le parti communiste, mais qui n'explique pas grand chose sur le fond. On ne ressort pas plus instruit de cette lecture.
Pour finir sur une note humoristique, je citerai une phrase emblématique qui revient souvent : "il faut résoudre les contradictions au sein du peuple". C'était une façon élégante trouvée par Mao pour dire qu'il faut éliminer les opinions divergentes, par l'éducation, la rééducation, ou toute autre méthode jugée appropriée.
Commenter  J’apprécie          03

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
rmkrmk   07 octobre 2013
La révolution n'est pas un dîner de gala; elle ne se fait pas comme une oeuvre littéraire, un dessin ou une broderie; elle ne peut s'accomplir avec autant d'élégance, de tranquilité et de délicatesse, ou avec autant de douceur, d'amabilité, de courtoisie, de retenue et de générosité d'âme. La révolution, c'est un soulèvement, un acte de violence par lequl une classe en renverse une autre.
Commenter  J’apprécie          230
lecassinlecassin   04 juillet 2013
Dans la société de classes, chaque homme occupe une position de classe déterminée et il n'existe aucune pensée qui ne porte une empreinte de classe.
Commenter  J’apprécie          290
enkidu_enkidu_   31 mars 2017
L'histoire de l'humanité est un mouvement constant du règne de la nécessité vers le règne de la liberté. Le processus est sans fin.

Dans une société où subsistent des classes, la lutte de classes ne saurait avoir de fin; et la lutte entre le nouveau et l'ancien, entre le vrai et le faux dans la société sans classes se poursuivra indéfiniment.

Dans les domaines de la lutte pour la production et de l'expérimentation scientifique, l'humanité ne cessera jamais de progresser et la nature de se développer, jamais elles ne s'arrêteront à un certain niveau.

Aussi l'homme doit-il constamment faire le bilan de son expérience, découvrir, inventer, créer et progresser. Les points de vue inspirés par l'immobilisme, le pessimisme, le sentiment d'impuissance, l'orgueil et la présomption sont erronés.

Et cela parce qu'ils ne correspondent pas à la réalité historique du développement de la société humaine depuis environ un million d'années, ni à la réalité historique de la nature portée jusqu'à présent à notre connaissance (par exemple la nature telle qu'elle est reflétée par l'histoire des corps célestes, de la Terre, de la vie et des autres sciences de
la nature).

Cité dans le «Rapport sur les travaux du gouvernement présenté par le premier ministre Chou En-laï à la première session de la IIIème Assemblée populaire nationale» (21-22 décembre 1964).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nikiteamnikiteam   06 janvier 2014
Les changements qui interviennent dans la société proviennent surtout du développement des contradictions à l'intérieur de la société, c'est à dire des contradictions entre les forces productives et les rapports de production, entre les classes, entre le nouveau et l'ancien. Le développement de ces contradictions fait avancer la société, amène le remplacement de la vielle société par la nouvelle.
Commenter  J’apprécie          70
nikiteamnikiteam   06 janvier 2014
L'exercice de la dictature démocratique populaire implique deux méthodes. A l'égard des ennemis, nous employons celle de la dictature; autrement dit, aussi longtemps qu'il sera nécessaire, nos ne leur permettrons pas de participer à l'activité politique, nous les obligerons à se soumettre aux lois du gouvernement populaire, nous les forcerons à travailler de leurs mains pour qu'ils se transforment en hommes nouveaux. Par contre, à l'égard du reste du peuple, ce n'est pas la méthode de la contrainte, mais la méthode démocratique qui intervient; autrement dit, le peuple doit pouvoir participer à l'activité politique; il faut employer à son égard les méthodes démocratiques d'éducation et de persuasion, au lieu de l'obliger à faire ceci ou cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de Mao Tsé-Toung (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Mao Tsé-Toung
Un projet sino-canadien d'expertise de barrages construits durant le Grand Bond en avant à la fin des années 1950 est le cadre d'un étrange complot.
Dans un haletant périple au milieu de paysages à couper le souffle, de Beijing à la Grande Muraille et aux gorges du Yang Tsé Jiang, ce roman décrit la Chine à l'aube des bouleversements actuels sous des aspects peu connus.
Parallèlement à un affrontement entre les disciples de Mao Zedong et les victimes de sa politique tyrannique, se trame le plan diabolique d'une secte néo-nazie. Menée tambour battant, l'action rebondit du Canada à l'Empire du Milieu jusqu'à un dénouement pétrifiant.
À PROPOS DE L'AUTEUR :
Inspiré par sa longue carrière d'ingénieur dans le domaine des travaux publics qui l'a amené à parcourir le monde, Jean-François Capelle entraîne ses lecteurs hors des sentiers battus. Ces écrits reflètent sa passion des voyages et son ardent engagement dans la défense des libertés individuelles.
Disponible chez Amazon : http://www.amazon.fr/dp/1770764798.
+ Lire la suite
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
74 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre