AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782369020417
32 pages
Les Fourmis Rouges (17/09/2015)
4.14/5   63 notes
Résumé :
Au pied du Kilimandjaro, en Afrique, vit un jeune esclave qui n’a pas de nom. Personne ne lui en a jamais donné. S’échappant de son village, il embarquera comme marin sur un navire, traversera les mers jusqu’au Japon, où il accomplira un destin d’exception. Frédéric Marais raconte, avec une grande force littéraire et graphique, l’histoire vraie de Yasuke, unique samouraï à la peau noire. Du Kilimandjaro au Mont Fudji, ce jeune africain devint, au 16ème siècle, un hé... >Voir plus
Que lire après YasukeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
4,14

sur 63 notes
5
14 avis
4
8 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Au XVIe siècle, en Afrique, au pied du Mont Kilimandjaro,
un jeune esclave ne sait pas encore qu'au-delà des mers et des océans
dans un pays lointain, l'attend un destin exceptionnel...

Sur la couverture grand format une grande vague style Hokusai
avec au loin une belle frégate attirent l'oeil du chaland.
Une fois le nez plongé dans l'album exotique
le voyage commence en image
le graphisme de l'auteur et les planches en couleurs
d'un brun terre et d'un bleu turquoise
tracent la fabuleuse destinée d'un jeune homme
devenu au pays du soleil Levant le premier samouraï noir.
Une histoire inspirée d'un récit puisé dans les archives
d'un missionnaire jésuite en poste au Japon au 16e siècle.
Yasuke, un bel ouvrage à la mesure du personnage.
Commenter  J’apprécie          400
"Au pied du Kilimandjaro vit un garçon sans nom". Personne ne lui parle, il vit parmi les bêtes, plus proches d'elles que des hommes. Jusqu'à ce qu'il décide de partir à la recherche d'un nom...
Un texte concis, seul est dit l'essentiel ( à l'image du dénuement du petit héros) et un dessin d'une force peu commune en dépit de la sobriété du trait.
Un album qui permet d'aborder le sujet difficile de l'esclavage et qui retrace un destin hors du commun.
Inspirant!

Sélection Prix des incorruptibles 2017 CE1
Commenter  J’apprécie          280
Encore un magnifique album de Frédéric Marais qui nous parle du destin extraordinaire d'un esclave africain qui a fuit son pays afin de porter enfin un nom et d'être reconnu en tant qu'homme. Il deviendra finalement samouraï au Japon et portera le nom de Yasuké.

Tout est parfait dans ce roman ! Les petites touches de texte très simples mais efficace, le dessin en noir, rouge, vert et blanc. le travail sur les ombres est spectaculaire.
Et pour ne rien gâcher, on découvre cette histoire vraiment pas banale !
J'ai adoré ce parcours qui nous mène du Kilimandjaro au mont Fuji.
C'est encore une fois très réussi, je suis fan !
Commenter  J’apprécie          140
Parcours d'un jeune esclave du Kilimandjaro au Mont Fuji. Élevé parmi le bétail, il traverse l'océan à la recherche d'un nom d'homme. Car celui qui l'a marqué ne s'est pas donné la peine de le nommer.
Il lui faudra découvrir un autre pays et une autre culture pour obtenir un nom et une réputation.

Bien que colorées d'aplats ocre-bleu-blanc qui contrastent avec un noir profond, les illustrations sont extrêmement expressives. Elles accompagnent parfaitement le destin de Yasuke, d'après l'histoire vraie du seul samouraï noir ayant existé.
Prix des sorcières 2016 et sélectionné dans la catégorie album des Incorruptibles 2016-2017.
Commenter  J’apprécie          110
Quelle 1ère de couverture!

Un navire chahuté par des vagues prêtes à l'abattre d'un revers.

C'eut pu être le destin de Yasuke figuré d'une métaphore.

La stylisation des dentelles d'écumes à la sauce Hokusaï atteste de notre destination, jeunes aventuriers.

Direction le Japon.



En préambule du récit:

"Récit inspiré de la vie de Kuru-San Yasuke,

un homme et une légende, né en Afrique en 1530 et disparu au Japon en 1582.



Un samouraï d'Afrique?

Voici qui n'est pas banal.

Pour ma part, je n'avais pas entendu de ce personnage légendaire et je restais toujours ouvert à l'information, la formation, grand merci Littérature Jeunesse.



Fréderic Marais filtre les images d'un parti pris bi-chromique, bleu et rouge.

Bleu comme le ciel,

bleu comme la mer,

rouge comme la terre,

comme le sang qui court dans ces personnages et celui versé dont le récit ne parlera pas.



Nous faisons la connaissance d'un enfant sans nom, un adolescent sans identité vivant reclus et dédaigné de tous car sans nom.

Il partageait juste une marque, identique des animaux qu'il gardait.

Ce jeune homme sans passé cherchait un avenir, gravissant le Mont du Kilimandjaro pour apercevoir les moyens à ses aspirations au loin.

Au loin, il y avait un navire.



Il fit le grand saut, pour rejoindre le bateau, puisque son nom l'attendait quelque part.

Le texte est court mais les images en imposent de solennité, dans son rapport photographique instantané et retravaillé.

Les personnages posent.



L'histoire en impose de respect, de ce personnage de rien qui brave l'inconnu, ce bonhomme au regard déterminé qui ne semble pas s'appartenir et encore innocent, regard dans lequel s'est plongé le seigneur de guerre du Japon Oda Nobunaga.

Il n'avait jamais vu d'homme à la peau sombre.



Il y a avait là quelque chose d'indéfinissable qui forçait la curiosité et l'admiration d'un samouraï.

Passé du haut du Kilimandjaro au pied du Mont Fugi, le petit homme à la peau sombre trouva un but et sa force le récompensa d'un nom qu'il put se choisir...



Cela donne envie de basculer sur le web par la suite et d'en apprendre plus sur ce samouraï original, personnage qui défia en quelque sorte les idées figées et contraria sa condition pour saisir ce qui n'aurait jamais été à sa portée si il n'avait pas forcé sa chance, défié le doute par un courage indéniable.

Peu de choses sont dites dans cet album, une économie de paroles mais qui dégage beaucoup.

Une biographie très intéressante et accessible.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet
16 décembre 2015
Un album austère, fort.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
C'est ainsi qu'au pied du mont Fuji,
la plus haute montagne du Japon,
un escalve venu d'Afrique devint Yasuke,
Le seul Samouraï noir ayant existé.
Commenter  J’apprécie          50
Les marins lui donnèrent à manger, une paillasse pour dormir, et du travail sur le pont, mais pas de nom d'homme.
Commenter  J’apprécie          30
Au pied du Kilimandjaro, la plus haute montagne d’Afrique, vivait un garçon qui n’avais pas de nom.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Frédéric Marais (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Marais
"La tête dans les images" est une exposition conçue par le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis. Présentée de façon spectaculaire du 2 au 14 décembre place Aimé Césaire à Montreuil, elle a été relayée, en format adapté, par 240 bibliothèques partout en France. Pour s'immerger dans les oeuvres des 12 illustratrices et illustrateurs exposés, une chronique a été demandée à la journaliste Lucie Cauwe, sous forme de petit cours, pour être diffusée sur la Télé du Salon imaginée et programmée pour cette 36e édition spéciale.
Titre : Toute une histoire pour un sourire, Frédéric Marais, Émilie Gleason, Les Fourmis rouges Plus d'informations sur slpjplus.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : afriqueVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (123) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3093 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..