AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205066366
Éditeur : ARTS ET BD (15/06/2012)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Asami, étudiante en sociologie, a pour sujet de recherche les otaku, ces fans collectionneurs monomaniaques. Elle doit les faire parler de leur passion, les " décortiquer ". Au cours de son travail, Asami rencontre par Internet un otaku très particulier qui va la passionner. Il semble réunir tous les traits qu'elle a pu observer de façon isolée chez les autres sujets ; une sorte d'otaku ultime. Ce collectionneur très spécial va entraîner notre héroïne dans une histo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  25 août 2015
BD découverte lors d'un achat multiple.
Je l'avais sélectionné grâce à sa très belle couverture épurée et relevée de quelques gouttes rouge sang. On y voit le bas d'un visage enfantin teinté de bleu. Je pense que j'en avais lu le résumé en diagonale car l'histoire est vraiment surprenante.
Nous commençons celle-ci par le cadavre d'une jeune femme baignant dans son sang, le meurtrier lui a coupé les pieds. Nous découvrons ainsi le début d'une enquête sur un tueur en série hors norme menée par un flic désabusé et un jeune inspecteur délaissant sa famille. En parallèle, nous avons Asami, jeune étudiante en sociologie, se débattant avec son petit ami et avec sa thèse. Celle-ci porte sur les Otaku, ces Japonais vivant pour ou par une passion unique. Cette double enquête est vraiment des plus curieuses et a su titiller ma curiosité car j'aimerais bien connaître l'identité du meurtrier, maintenant que je pense avoir compris son mobile.
Le graphisme est clair et détaillé, et en même temps, très sombre quand il s'agit des scènes sur les cadavres laissés par le tueur en série. L'auteur nous permet de découvrir par le biais de cette BD l'univers des Otaku ainsi que certaines particularités du peuple japonais. Par contre, un petit lexique pour les termes japonais n'aurait pas été de refus. J'ai souvent été perdue par certains mots, ne sachant pas à quoi cela faisait référence.
Comme vous l'aurez compris, cette BD est vraiment une curieuse découverte, dont je vais néanmoins me procurer le second et dernier tome pour en connaître la fin. L'histoire est compliquée à souhait et rien ne semble aussi simple qu'il n'y paraît. J'ai quelques idées pour le meurtrier mais les profils ne correspondent pas à ce que nous en montre l'auteur. À voir donc ! Je vous conseille néanmoins de découvrir cette BD étrange se passant à Tokyo et nous permettant d'en apprendre plus sur les Otaku et leur curieuse passion unique.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
LePamplemousse
  27 octobre 2013
Deux histoires se déroulent en parallèle dans cette bande dessinée.
Asami, une étudiante en sociologie s'intéresse aux Otoku, ces personnes qui consacrent toute leur vie à une passion exclusive et dans la même ville, des meurtres avec mutilation sont commis sur des prostituées.
Les deux histoires sont menées conjointement et donnent une intensité au récit.
Les décors sont pour le moins dépaysants, que l'auteur nous emmène au coeur de la ville tentaculaire ou dans des rassemblement de cosplay (le fait de se déguiser en personnages de mangas).
J'ai découvert un univers, celui des Otaku, que je ne connaissais pas et j'ai été très intriguée par ces personnes qui se sentent bien uniquement dans la peau d'un personnage fictif.
Un très agréable découverte, les dessins sont de qualité et donnent une atmosphère bien particulière à l'histoire.
Les personnages secondaires sont eux aussi bien décrits et nous emmènent chacun dans un univers différent (le tournage de films d'horreur, le quotidien des policiers...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
kobaitchi
  19 août 2019
Avec une aussi belle couverture et un résumé alléchant comme ça, je m'attendais à mieux, vraiment. Peut-être que si les dessins avaient été au niveau de ladite couverture mon avis aurait été moins acerbe, mais comme il n'en est rien...
Comme indiqué dans le résumé, deux histoires nous sont proposées en parallèle, celle d'une étudiante en sociologie travaillant sur les otakus et celle de deux policiers enquêtant sur une série de meurtres étranges.
Alors qu'Asami, l'étudiante en socio, cherche à rencontrer des lolitas pour récolter un maximum d'infos sur les otakus pour sa thèse, des jeunes femmes (la première était une prostituée et on suppose que les suivantes le sont aussi mais ce n'est pas vraiment dit explicitement) sont retrouvés assassinées, une partie du corps prélevée.
Les deux inspecteurs sur l'affaire tentent d'arrêter cette série de meurtres en capturant le serial killer qui en est à l'origine, mais en vain, ils n'ont jusqu'à présent quasiment aucune information le concernant.
Dans ce premier tome, les deux arcs narratifs ne se croisent pas mais il est facile d'imaginer comment cela va se passer dans le suivant. Car oui, les indices laissés pour nous informer de l'identité du meurtrier sont, à peu prés, aussi subtils qu'un exhibitionniste devant une école primaire. Bon, il y a bien une fausse piste, mais il est quand même assez évident que s'en est une très rapidement.
Au niveau du dessin, comme je l'ai dit, j'ai pas accroché du tout. Je m'attendais un quelque chose de très beau et ce fut une grosse déception. de plus, les personnages se ressemblent tellement qu'il est facile de les confondre.
Si on ajoute à ça le manque quasi total d'attachement aux personnages, on comprend aisément que ça ne matche pas.

Je me dis que, clairement, j'ai dû passer à coté de ce titre pour une raison ou une autre, sinon il y aurait plus de commentaires négatifs à son encontre.
Cela dit, comme j'ai l'occasion de la lire grâce à mon forfait je terminerai quand même la série (2 tomes) pour avoir le fin mot de l'histoire, mais sans grand entrain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IreneAdler
  27 juin 2012
Tokyo. Asami est étudiante en sociologie. Sa thèse porte sur les otaku : coupés du monde ou presque, ces reclus volontaires ne vivent que pour leur passion. Elle va bientôt rencontrer Buntaro, otaku ultime qui avait disparu depuis des années.
Dans le même temps, deux inspecteurs doivent faire face à un tueur en série qui tue et mutile des prostituées.
Une BD prenante sur un thème peu abordé, voire peu connu pour qui ne s'intéresse pas au Japon : les otaku. le scénario ne faiblit pas, les personnages sont attachants et humains. Vulnérables.
A lire.
Commenter  J’apprécie          100
BookShellFairy
  03 septembre 2015
Cela fait tellement longtemps que je souhaite lire ce diptyque... Je n'ai pas été déçue, même si la qualité des illustrations me pousse à ne mettre que 3 étoiles. Une histoire d'enquête sur un tueur en série qui coupe certaines parties du corps de ses victimes ; l'histoire d'une étudiante qui a bien du mal à gérer son copain et sa thèse sur le monde des otakus...
Bref, de nombreux personnages vont s'entrecroiser, et les faibles indices dont nous disposons pour identifier le coupable m'ont mis l'eau à la bouche...
En avant pour le second tome !
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (3)
BoDoi   13 août 2012
Entre thriller de serial killer et fiction sociétale sur les otakus (dans leur version féminine et déguisée ici), les auteurs produisent un premier tome (sur deux) plutôt bien troussé et plaisant à lire. Le mystère est bien entretenu, les personnages cohérents, le background intéressant. Toutefois, l’album souffre de quelques longueurs et surtout de redondances dans les situations qui freinent l’avancée de l’intrigue.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   25 juin 2012
C'est un bon polar, une bonne histoire, un bon document sur la vie des otaku. En fait, c'est un premier tome réussi et qui mérite que l'amateur s'y attarde.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   19 juin 2012
Otaku Blue est un grand polar contemporain mêlant serial killer japonais et culture pop ; dénouement attendu dans le prochain épisode de cette BD étonnante.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   27 juillet 2015
- Rentre chez toi, il faut sans doute que tu t'occupes de ta famille, maintenant...
- Ça va, ma femme comprend. Elle sait que c'est important, ce que nous faisons...
- Peut-être que ta femme s'en accommode... Mais tes enfants, c'est autre chose... Ils sont trop jeunes pour comprendre pourquoi leur père n'est jamais là...
Commenter  J’apprécie          180
IreneAdlerIreneAdler   27 juin 2012
- Qui est vraiment Buntaro ?
- Mais c'est l'hikikomori [reclus] parfait ! Cela fait des années qu'il n'est pas sorti de chez lui. Personne ne sait où il habite d'ailleurs...
Commenter  J’apprécie          30
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   01 septembre 2013
pour changer, il faut que je devienne vraiment moi-même, c'est ça ?
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Richard Marazano (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Marazano
Richard Marazano en interview pour planetebd.com
autres livres classés : otakuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre
.. ..