AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 291564747X
Éditeur : Les Editions Demos (19/02/2009)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Pas un fait divers criminel ou violent, pas une série policière, pas un thriller sans que le médecin légiste ne soit sollicité pour mettre au service des enquêteurs et de la justice les ressources de la médecine et des sciences criminelles. La réalité que vit le médecin légiste est-elle proche de celle que décrivent les fictions ? Les séries policières du XXIe siècle reflètent les progrès fulgurants de la police technique et scientifique. Le grand public les suit, f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Jmlyr
  08 mars 2017
Je dois dire que le sujet m’était plutôt inconnu, et je ne regarde pas non plus les séries télévisées dont parle l’auteur et qui rendent le métier de médecin légiste très attrayant aujourd’hui. Médecin légiste ? Je croyais que c’était uniquement le médecin des morts, oui, totalement inculte en la matière! Et ce livre, rédigé avec beaucoup d’humanité et d’humilité malgré le haut niveau de compétences de l’auteur m’a fait découvrir l’ampleur de ce métier. Il permet de mesurer son importance auprès des victimes bien vivantes, et tous les manques des services d’urgences qui accueillent les victimes sans le recours à un médecin légiste, faute de poste occupé. Ce livre nous rappelle combien l’humain fait preuve d’inventivité en matière de violence et de sordide, mais aussi que la première qualité d’un médecin reste l’empathie, en dehors des compétences requises en la matière. Patience, impartialité, écoute, douceur, et il met au placard ses états d’âme, ou les ressortira dans un livre en fin de carrière !!!
Le caractère un peu "liste" ou "énumération" est parfois un peu longuet, mais il permet peut être à l’auteur de mettre à distance toutes ces horreurs, il en a emmagasiné un paquet au cours de sa vie, et ce n’est pas fini, sans nous dépeindre cela avec emphase. Voyeurs, passez votre chemin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Ophelien
  20 mai 2013
Si vous ne connaissez pas le sujet : des informations utiles mais un peu trop "listées", qui submergent un peu le lecteur. On s'attend à voir beaucoup "d'exemples" : ce n'est pas le cas. Ils sont très vagues et peu précis. Mais pour une approche du sujet c'est un bon début.
Ensuite, si vous avez déjà lu des documentaires sur le sujet, et tel est mon cas: on s'ennuie. Tout simplement. C'est très général. Je m'attendais à des données précises qui me permettraient de comprendre en détail le métier et je n'en ai pas lues. Des banalités du genre :"Il faut être objectif dans ce métier". Sans blague ?
Je n'ai pas beaucoup apprécié, ça se voit ?
Commenter  J’apprécie          30
Iammle
  28 février 2018
livre passionnant pour tous ceux que la médecine légale intéresse
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2014
La médecine reste un art qui s’appuie sur des instruments scientifiques. Mais la médecine doit traiter le patient, l’être humain. La médecine légale doit être une science, dont la seule part d’art est la rédaction du rapport médico-légal et la synthèse des résultats objectifs, scientifiques des examens qu’il réalise. La médecine légale doit apporter la vérité et encore plus la remettre en cause, l’expérimenter pour la valider.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2014
Pour être médecin légiste, il faut avoir des connaissances complètes en médecine, chirurgie, savoir faire une autopsie, reconnaître les lésions spontanées des lésions provoquées, être exercé aux recherches microscopiques nécessaires pour distinguer les taches de sang, de sperme, de méconium du fœtus, etc., avoir étudié les symptômes, les lésions déterminées par les diverses intoxications. Si le chimiste est seul compétent pour déceler la présence d’une substance toxique dans les viscères, le médecin seul peut établir qu’entre les symptômes, les lésions, les expériences physiologiques et les résultats fournis par le chimiste, il existe une concordance, ou une discordance, permettant d’affirmer qu’il y a ou qu’il n’y a pas d’intoxication.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2014
Le but de la Justice est de statuer, de sanctionner, de saisir le droit, de rendre un jugement qui contente la majorité de ceux qui entendent le verdit prononcé. Dans les désordres civils, une autorité médiatrice est nécessaire pour les deux parties. Que dire de la procédure pénale, du jugement pénal ? De tout temps, ce sont l’État, le pouvoir, le ministère public qui ont poursuivi les auteurs des crimes et des délits. C’est la société qui poursuit. C’est la société qui veut qu’on juge et qui appelle pour la représenter l’autorité la plus haute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2014
La société a intérêt à ce que la cause d’une mort non naturelle soit élucidée. Mais qui s’en charge ? Parfois, un suicide ressemble à un meurtre. Parfois, un meurtrier tente de maquiller son crime en accident ou en mort naturelle. Chaque cas non résolu nécessite le recours, dès les premiers temps de la découverte du corps, du médecin légiste chargé de constater le type de mort et la cause. La formulation de la question est toujours identique. Les réponses sont parfois claires d’emblée, mais dans certains cas, elles réservent des surprises…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2014
La violence intime est aussi souvent sexuelle : réduction de l’autre au rang d’objet sexuel, avec rapports contraints et forcés, actes pornographiques, jeux pervers où les pratiques imposées s’approchent de ce que la loi pénale qualifie d’agressions sexuelles, voire de viols, qui peuvent exister dans le couple, dès lors que la victime n’a pas la possibilité de consentir ou non.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Bernard Marc (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Marc
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
Mémoires du crime : le légiste raconte: de la Belle Epoque aux Années folles (1910-1925) de Bernard Marc aux éditions MA https://www.lagriffenoire.com/136325-nouveautes-polar-memoires-du-crime---le-legiste.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : médecin légisteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
167 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre