AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4,64

sur 7 notes
5
6 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Enya75
  17 février 2021
Epoustouflant !
Il y a des romans dans lesquels on aimerait pouvoir plonger pour faire partie de la distribution, ou toutefois rencontrer les héros "pour de vrai" et les suivre dans leur enquête, bref, on aimerait y être. le Roi de Coeur fait partie de ces exceptions, de ces pépites, de ces coups de coeur, de ces must que l'on est sur et certain de relire (pour mieux voir la construction de l'intrigue, les enchevêtrements du mystère, la déduction, voir un indice ou deux dont on ne s'est pas aperçu...) et d'aimer à vie.

On entre tout de go dans une poursuite, on est embarqué dans un tourbillon, une spirale qui régale tout de suite notre soif de lecture. Tout au long du livre, même s'il y a des pauses, le rythme reste un suspense progressif et trépidant, c'est un plaisir, une jubilation de voir Malo et Albert désentortiller des fils si bien tendus, imbriqués comme un mikado.

On retrouve Malo Sinclair, notre capitaine de police que l'on avait laissé après son séjour aurillacois, point de départ et d'arrivée de l'enquête du Pape Gerbert*, avec son acolyte Albert Mouminou.
Malo est retourné à Paris, au Bastion (le nouveau 36), et a emmené Albert pour le plus grand bonheur du lecteur, car Albert... c'est une légende. Il est... comment dire ? Un extraterrestre pourtant bien de chez nous, car profondément humain malgré ses dehors un peu rustres...Et quand je dis "rustres", je reste modeste.
Pourtant Albert fait souvent preuve de délicatesse malgré son gabarit de rugbyman au double mètre. Bref, Albert est gentil, pétri de toutes ces farines dont on fait le bon pain. Albert est drôle, Albert est malin, parfois plus perspicace que son supérieur dont les sens sont pourtant bien aiguisés. Sans compter qu'il parle patois aussi, le patois occitan de la région d'Aurillac, avec ses dictons imagés, et là c'est fou rire assuré. Voilà : Albert, on l'adore !

C'est un cadavre repêché dans la Seine qui déclenche toute l'affaire. Malo connaissais la victime, il en est d'autant plus déterminé à trouver qui a commis ce meurtre. Lui seul peut déchiffrer quelques indices pour élucider cette affaire. Affaire qui va le mener dans des sphères insoupçonnées...

La montée en puissance de l'intensité de ce roman tient merveilleusement en haleine. On va de surprise en surprise, rien n'est laissé au hasard. La construction est extrêmement précise et bien tricotée, les personnages bien campés, à la psychologie bien affutée, individus attachants pour certains, détestables ou énigmatiques pour d'autres. Les "méchants" de l'histoire ne le sont pas à demi. Mais cette particularité vous concocte un bon polar, bien truculent, mais pas que...

L'auteur s'est basé sur un fait historique et artistique, de là, part cette histoire étonnante, qui fait voyager très agréablement le lecteur dans quelques endroits de la capitale particulièrement appréciés, Saint Michel, le Louvre, Montmartre... On peut suivre et bien visualiser les actions qui s'y déroulent. Et puis ce roman, outre cette intrigue est aussi une belle histoire, admirablement contée, non dénuée d'humour.

Lien : http://lecturesdartlubie.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Yolu
  28 février 2021
Absolument addictif, j'ai presque regretté l'avoir terminé !
L'histoire est bien construite, exaltante et bourrée d'humour. J'ai tellement aimé les personnages principaux que j'aimerais un jour les voir incarnés. Malo le "sage", Albert la montagne de muscles, attendrissant et futé quand il le faut, et Nana, la petite et menue jeune femme qui ne s'en laisse pas conter, un trio de choc pour une aventure palpitante et bien menée.
Un vrai coup de coeur.
Commenter  J’apprécie          40
LuckySophie
  04 mai 2021
J'ai découvert le duo d'enquêteurs détonnant que forment le capitaine Malo Sinclair et son adjoint cantalous, Albert, avec leur deuxième enquête, le Roi de coeur de Jean-Luc Marcastel aux éditions Pygmalion. Et j'ai adoré ce style policier à la fois drôle et prenant.

Cela m'a d'ailleurs donné envie de lire leur première enquête Un pape pour l'Apocalypse à laquelle il est fait référence à plusieurs reprises dans ce deuxième volet.

Le succès de cette enquête doit beaucoup au duo truculent que forment le capitaine et son adjoint gigantesque Albert, à la force physique impressionnante, mais tendre et brave de caractère. Ils font beaucoup penser au duo comique Astérix et Obélix, mais en version policiers contemporains !

L'auteur en rajoute des tonnes sur ce phénomène de la nature, fier de son Cantal natal qui s'est mis en tête de tester tous les bougnats de la capitale afin de trouver un restaurant à la mesure de son appétit, c'est-à-dire gigantesque ! Il a même sa propre potion magique, le Tonton, un alcool de son Cantal !

Cet adjoint qui parle trop fort est parfois bien pénible, mais il se révèle aussi souvent fort utile, notamment grâce à son regard, qui suffit à impressionner bien des adversaires ! Grâce à lui, Malo va aussi faire des avancées dans l'enquête de manière fortuite ou grâce aux étonnants enseignements de sa grand-mère...

Et cette enquête va se révéler bien plus tentaculaire qu'une simple histoire de meurtre et d'enlèvement !

Malgré quelques invraisemblances et traits trop forcés, et certaines longueurs, c'est un polar bien agréable à lire !
Lien : https://www.luckysophie.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolar
  30 avril 2021
Jean-Luc Marcastel est un auteur prolifique de romans fantastiques jeunesse/ados. Il se lance là dans le polar adulte. Et il le fait avec brio. « le roi de coeur » est une nouvelle aventure du Capitaine Malo Sinclair Tout de suite en s'attache à son enquêteur. Il faut dire que le jeune homme est charismatique et puis il est d'autant plus sympathique qu'il n'a pas hésité à son prendre à un fils de ministre, puisque la justice doit être la même pour tous, et les puissants doivent être exemplaires. Bref, Malo et son adjoint Albert forme un duo d'enquêteur fort charmant. Et quand ils mettent leurs compétences respectives en branle, les coupables n'ont plus qu'à bien se tenir.
Après deux ans de service à Aurillac suite à une bavure, le capitaine Malo Sinclair et son inénarrable adjoint sont de retour à Paris.
Le cadavre d'une jeune femme est retrouvé dans la Seine, à Paris. La barbarie du crime marque les esprits, particulièrement celui du capitaine Malo Sinclair qui connaissait la victime, une ancienne camarade de classe appartenant à l'aristocratie. En compagnie de son inséparable adjoint Albert, il se lance sur les traces de l'assassin et découvre que ce monstre n'en est pas à son coup d'essai. D'ailleurs l'assassin n'opère pas seul et très vite Sinclair va comprendre qu'il se retrouve au coeur d'un complot et plus dans une banale enquête policière.
Mais Malo est à son affaire. Lui le fin limier, le nouvel as de la police criminelle. Il va tout faire pour résoudre ce mystère.
J'ai aimé suivre Malo Sinclair et Albert. J'ai aimé le style décalé aussi de l'auteur. J'ai aimé le ton de cette aventure avec ce brin humour que déploie l'auteur pour laisser son lectorat soufflé dans cette intrigue compliqué et prenante. J'attendais depuis un moment cette second enquête de Malo et Albert, et bien j'ai été servie, merci monsieur l'auteur. A quand un nouvel opus ?


Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Stemili51
  06 avril 2021
Une enquête pleine de rebondissements et d'humour en compagnie du Capitaine Malo Sinclair et de son second, Albert Mouminou, brigadier Cantalou aux airs néanderthaliens.
Ce roman commence mal pour Malo Sinclair : son ex petite-amie est retrouvée morte dans la Seine, portant sur elle une lettre lui étant adressé. Chargé de l'enquête, Malo doit retrouver le fils de celle-ci, mystérieusement enlevé, à l'aide des maigres indices que Marie lui a laissé.
La course contre la montre pour retrouver l'enfant emménera le capitaine Sinclair du Musée du Louvre à la cathédrale Notre-Dame, et permettra de déjouer une conspiration mettant en danger la République.
Ce roman est bourré d'humour, et l'on retrouve le style inimitable de Jean-Luc Marcastel, que je connaissais pour ses romans jeunesses et que j'ai été ravie de découvrir dans un tout autre genre littéraire. Les personnages sont hyper-attachants, l'aventure nous tient en haleine (même si on voudrait parfois moins de digressions pour que l'aventure avance plus vite), bref, c'est une pépite !
Merci à Babelio et à Pygmalion pour cette super découverte dans le cadre de l'opération "Masse Critique Mauvais Genres"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ChrisAlly
  12 avril 2021
Le roi de coeur n'est pas mon premier roman de Jean-Luc Marcastel, mais je le connaissais dans des registres jeunesse et fantastique, le retrouver dans une littérature adulte et dans genre policier est une grande nouveauté. Il y a pourtant une chose qui ne change pas, c'est l'allusion au terroir même si ici, on est loin d'Aurillac, si cher à l'auteur.
À cause de la couverture et aussi de ce que je connaissais de sa bibliographie, je pensais que ce roi de coeur était un livre historique, il n'en est rien, c'est bien un livre contemporain.

Alors ce synopsis ... Ça parle d'un mort, en l'occurrence d'une morte, d'un bébé disparu, d'une amie chère au coeur de notre héros, du mystères de complots, de personnages haut placés, pas vraiment sympa. Bref un cocktail sympathique, relevé par une prose énergique. Finalement, je n'étais pas si loin avec mon livre historique, puisque les ingrédients de ces vielles séries de cape et d'épées sont toutes réunis ici pour être transposés au Paris contemporain.

À la fin de ma lecture, je ressors avec deux impressions majeures.
- Déjà, j'ai passé un plutôt bon moment, les pages se tournent toutes seules, l'histoire est plaisante, bourrée d'humour et les personnages sont attachants. Malgré tout par moments, je trouve les ficelles scénaristiques un poil... grosse, notamment ceci : , et il y a d'autres exemples. Ce livre est avant tout un policier qui ne se prend pas trop au sérieux.
- Albert est le vrai héros du livre... Albert Mouminou est un personnage hors du commun, on en parle à toutes les sauces, tout le temps. C'est aussi le ressort comique principal du livre, un espèce de grand néandertalien au grand coeur. Alors, oui, on l'aime bien cet Albert, tout est fait pour cela, soit le cas...
Mais justement ! Je ne crois pas qu'il ne se passe pas une page sans que le physique, la voix, les actions, l'attitude d'Albert ne soit décrite, décortiquée, décriée ou adulée, même si je l'aime bien, je n'ai pas pu m'empêcher par moments de me dire, oui bon ça va, j'ai compris....
De plus, l'auteur parfois le fait passer pour un neu neu complet au point qu'on se demande comment il a pu arriver dans la police tellement il semble bête comme ses pieds., m'enfin je l'aime bien cet Albert !

En conclusion, c'est un livre léger, plaisant, une lecture facile. Une livre qui ne se prend pas complétement au sérieux, mais qui fait passer un bon moment
Les ficelles en sont parfois un peu grosses, mais c'est en concordance directe avec le côté léger.
Et enfin un peu trop d'Albert tue l'Albert..
À noter qu'il s'agit d'un second tome, et qu'il y a quelques références à l'aventure précédente qui m'ont manquées même si on peut le lire sans avoir lu le premier.
Chouette découverte
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Odreylivre
  30 mars 2021
J'ai découvert la plume de l'auteur avec "Le roi de coeur" et je ne le regrette pas. Fluide, drôle, addictive, sont pour moi les termes qui caractérisent l'écriture de Jean-Luc Marcastel.
L'histoire est magnifiquement amenée et menée. Avec Albert, Malo et Nana, nous essayons de comprendre ce qui est arrivé à Marie et son bébé, ainsi que tous les secrets qui gravitent autour de cette histoire.
Le dénouement final est énorme.
Un très bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox