AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755650575
Éditeur : Hugo et Compagnie (02/05/2019)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 15 notes)
Résumé :
LA NOUVELLE-ORLÉANS M'APPARTIENT.Vous ne connaissez pas mon nom, mais je contrôle tout ce que vous voyez et tout ce que vous ne voyez pas. Mon pouvoir n'a pas de limites et mes envies sont toujours satisfaites. Elle ne sait pas qu'elle a attiré mon attention. Elle aurait dû être plus prudente. Elle va m'appartenir. Il est temps de récupérer ce qu'on me doit. Keira Kilgore, vous êtes maintenant la propriété de Lachlan Mount. La combinaison de l'action, du suspense et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Lectrice-Lambda
  14 mai 2019
Une nouvelle série d'un nouvel auteur chez Hugo New Romance, ça ne se loupe absolument pas ! Surtout avec un résumé pareil.
« le roi sans pitié » est le premier tome de la série « Mount Serie » écrite par Meghan MARCH.
On va y faire la connaissance de Keira, une jeune femme qui a récupéré la distillerie de whisky familiale ‘Seven Sinners'. Elle a été fondée par son arrière-grand-père à la Nouvelle-Orléans et a fait le succès de sa famille irlandaise.
Sauf que lorsque Keira reprend les rênes de l'entreprise, rien ne va plus. Son mari, qui était associé avec elle, est décédé dans un accident de voiture… Mais ce n'est pas tout. En plus de la tromper depuis toujours, elle va recevoir la visite de Lachlan Mount qui lui annonce que son mari lui devait un demi-million de dollars. Sauf qu'il est aujourd'hui mort et qu'il veut que la dette soit remboursée par Keira en sept jours maximum.
Cette dernière, déjà plus que dans le rouge à cause des nombreux crédits contractés pour sauver son entreprise, sait pertinemment qu'elle ne pourra jamais rembourser cette somme dans le temps qui lui est imparti. Mais Lachlan lui propose un marché : soit elle perd son entreprise, soit il supprime la dette si elle s'offre à lui.
Keira sait très bien ce que cette proposition est, puisqu'elle sait qui est véritablement Lachlan : le diable en personne.
J'étais particulièrement curieuse de découvrir cet univers qui, au vu du résumé, nous promet des personnages sombres, des situations tendues, de la luxure,… Un monde très éloigné de ce que l'on peut retrouver dans les romances en règle général.
Tout commence assez rapidement puisque dès le premier chapitre, l'auteur pose les bases avec la fameuse rencontre entre Keira et Lachlan. La scène est explosive et l'on perçoit déjà l'intense personnalité de Lachlan, qui arrive autant à nous séduire qu'à nous rebuter.
Dès lors, le compte à rebours va s'enclencher pour la jeune femme. Peu importe le final, elle sait seulement une chose : sa vie en sera changée.
On entre donc dans cette histoire avec un sentiment très important de stress. La tension est partout, la peur pour cette jeune femme que l'on connaît à peine est très présente. Cette peur est encore plus attisée par les découvertes de Keira, qui enquête sur ce Lachlan. On apprend en même temps que Keira à le connaître. Sont-ce des rumeurs ou des faits avérés ? Tout ce que l'on sait c'est que Lachlan est un homme à qui on ne dit pas non, qui se sert ce qu'il veut quand il veut, qui n'a aucune limite et n'a peur de rien. Autant dire que son portrait inspire la terreur.
Il y a très peu de chapitres du point de vue de Lachlan ( deux de mémoire ). On peut dire que la quasi-totalité du livre se fait du point de vue de Keira, nous plongeant vraiment dans ses pensées et ses sentiments face à cette situation qu'elle n'avait jamais demandée.
Keira a une personnalité très importante également, ce qui lui permet de plonger les lecteurs dans le doute. Va-t-elle accepter ? Va-t-elle refuser ? Va-t-elle réussir à trouver une autre solution ? Elle nous met constamment dans l'incertitude concernant ses actions. C'est une petite tête brûlée, une femme qui sait ce qu'elle veut dans la vie et qui n'aime pas qu'on lui donne des ordres. Plus d'une fois, elle va se mettre dans des situations qui vont nous faire monter le stress en nous. J'ai adoré ce sentiment d'insécurité que j'ai ressenti pour elle, d'être autant dans l'histoire grâce à elle.
Chaque rencontre entre Keira et Lachlan est explosive. Ce n'est pas toujours dans l'exubérance et les paroles, mais aussi dans les actes. Keira est la lumière, Lachlan est la noirceur et ce dernier aime prouver à Keira qu'elle aime ce côté sombre bien plus qu'elle ne peut l'imaginer. le processus monte crescendo, tout en restant dans le jeu sexuel. Il veut lui montrer qu'il peut être le pire des hommes, qu'il menace de mort les gens qu'elle aime, qu'elle est sa propriété depuis qu'il l'a décidé, qu'il a fait des choses horribles aux yeux de la plupart des gens normaux… Cela n'empêche pas qu'il va réussir à assouvir sexuellement Keira, à faire plier son corps devant lui.
Je ne sais pas si cette situation plaira à tout le monde. C'est parfois gênant, encore plus lorsque l'on se rend compte que les choses évoluent petit-à-petit. Pour ma part, j'a adoré cet univers noir qui mélange autant le physique que le psychologique. le fait que Keira est une femme forte qui essaie de s'imposer aide beaucoup à apprécier l'histoire.
Quant à la fin, j'en reste un peu bouche bée.
Je ne m'attendais pas à tous ces revirements de situations. En l'espace de quelques chapitres, l'auteur a réussi à tout bouleverser. J'ai adoré ce final qui nous tient en haleine et qui promet beaucoup de choses pour la suite, surtout au niveau de l'action. de plus, je suis sûre que l'on va en apprendre plus sur Lachlan et rien que pour ça, je serai au rendez-vous.

En conclusion, « Mount Serie, tome 1 : le roi sans pitié » nous plonge dans l'univers impitoyable et de luxure de Lachlan. Meghan MARCH nous charme très facilement, tant par sa plume que par ses personnages aux caractères forts qui nous font ressentir des sentiments très rapidement.
Même si ce premier tome pose les bases et se penche plutôt sur la découverte de Lachlan, de son univers, mais aussi de sa rencontre avec Keira, je ne me suis pas ennuyée un seul instant. La relation entre Keira et Lachlan monte crescendo, mais d'une manière complètement inattendue et différente de ce que l'on peut lire habituellement dans la romance.
Le final est explosif et surprenant. La suite nous réserve encore de nombreux rebondissements que j'ai hâte de découvrir.
Oubliez le romantique : plongez dans l'univers sulfureux du « Roi sans pitié ».
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marlene_lmedml
  03 mai 2019
UN PREMIER OPUS QUI MET LE FEU SUR SON PASSAGE…
J'adore les tomes d'introduction surtout lorsqu'ils sont aussi intenses que celui-ci… Après le franc succès de la saga [Sugar Bowl] de Sawyer Bennett, c'est au tour de Meghan March de faire une entrée fracassante en France avec sa [Mount Série]. Autant vous dire tout de suite que cette saga va faire grimper la température et mettre le feu sur son passage…
Meghan March nous offre un premier opus qui nous ouvre les portes d'un monde mené d'une main de maître par le tout puissant Lachlan Mount…
« – Rien ne se passe dans cette ville sans qu'il ait donné son accord. Il est le conduit à travers qui tout doit passer. L'alcool. La drogue. Les filles. L'escroquerie. le jeu. Comment un seul type a pu amasser un tel pouvoir, je n'en ai pas la moindre idée, mais il l'a fait et il le détient d'une main de fer. »
Les bases de la série sont posées dans ce premier tome, l'ensemble est sombre, sulfureux et très intriguant. J'ai particulièrement aimé l'avancement de l'histoire et les révélations qui sont tombées au fil des pages.
DEUX HÉROS QUI S'AFFRONTENT… UN DUO EXPLOSIF ET ÉLECTRISANT !
Keira Kilgore est à la tête d'une distillerie, « Seven Sinners », qui produit le meilleur Whiskey qui soit à la Nouvelle-Orléans. Elle se retrouve dans une fâcheuse situation suite au décès de son mari qui a contracté une dette importante auprès du grand Lachlan Mount… Keira n'a d'autre choix que d'accepter un pacte avec le diable, s'offrir pour mieux sauver son entreprise et garder ses proches en sécurité. Comment va-t-elle gérer cet arrangement contraint et forcé ? Tiendra-t-elle tête à Mount ?
« Lachlan Mount ne me brisera pas. Il peut me baiser. Il peut jouer avec ma tête. Mais jamais il ne me brisera. »
Keira est une héroïne qui nous montre de quoi elle est capable, elle a un tempérament de feu, elle provoque et elle n'hésite pas à se mettre en danger. Entrer dans le monde de Lachlan Mount c'est comme un saut à l'élastique sans élastique… Et elle pourrait sombrer plus vite qu'il n'y paraît. Keira va être mise à rude épreuve mais elle saura rebondir et j'ai hâte de la découvrir encore plus combative. Je n'ai eu de cesse de me demander si j'aurais fait les mêmes choix qu'elle… Difficile à dire ! Mais j'ai apprécié son personnage.
« La plupart des hommes n'osent pas me regarder dans les yeux, mais cette femme n'a pas peur de me déclarer une guerre sans merci. Si elle croit que le fait de me maudire va me pousser à la larguer plus vite, elle se trompe. Elle m'amuse. Elle me défie. »
Lachlan Mount… Hum… Alors je vais rester très évasive le concernant. Ma seule certitude c'est que vous allez aimer le détester ! Dans le genre connard arrogant, il a un potentiel hors norme, mais je pense qu'il est bien plus complexe que ce qu'il nous laisse entrevoir ici. J'ai hâte d'en découvrir plus sur lui. Votre côté féministe risque de rugir face à sa manière de traiter Keira mais cela fait partie intégrante de l'intrigue et qui sait s'il ne se fera pas prendre à son propre jeu… Mystère !
« Ce type est tellement habitué à obtenir ce qu'il veut qu'il ne s'attend à rien d'autre qu'à une obéissance totale à ses ordres, explicites comme implicites.
Qu'il aille se faire foutre ! »
Il y a peu de personnages secondaires, j'ai bien aimé Magnolia, la meilleure amie de Keira, elle a un rôle assez sympa et sera de bons conseils. Les autres ne sont encore que des ombres et j'ai hâte qu'ils entrent en scène.
UNE INTRIGUE QUI MONTE CRESCENDO…
Les enjeux semblent assez simples… Keira Kilgore ne peut pas rembourser la dette contracter par son défunt mari, elle n'a pas tellement d'option pour ce sortir de ce pétrin… Mais là où cela se corse, c'est dans la mise en place de l'arrangement avec Lachlan Mount.
« Dans ma ville, il n'y a qu'un seul roi, et c'est moi.
Régner par la peur, mais gagner le respect par les actes. »
Ce romantic suspense est terriblement prenant, on plonge de suite dans un univers intriguant, nos héros vont se livrer une bataille sans merci, s'affronter et sombrer un peu plus dans les méandres d'un désir incontrôlable.
« Mount a réussi son coup, je suis en train de devenir complètement dingue à force d'attendre ce qui va pouvoir se passer. »
Il n'y a clairement pas une histoire « d'amour » dans ce premier opus. le récit se met en place, le contexte est particulier et très bien mené. le suspense est omniprésent, l'érotisme se mêle à l'intrigue sous haute tension, accentuant un peu plus le côté sombre de l'histoire. J'ai aimé que notre héroïne entre en conflit avec elle-même, qu'elle soit trahie par les réactions de son propre corps, par ce que Mount arrive à lui faire ressentir malgré elle.
« Comment puis-je haïr un homme à ce point alors que mon corps aime ce qu'il lui fait ? »
Le rythme est assez lent, Meghan March rend l'histoire insoutenable, on sombre avec Keira, on ne sait clairement pas où on va et on se laisse prendre au jeu jusqu'à la révélation finale qui tombe comme un couperet… Bim KO, la suite au prochain épisode… Une douce frustration s'est emparée de moi en terminant ce premier tome.
EN BREF :
Une nouvelle série phénomène débarque en France. Meghan March nous offre un premier opus qui pose les bases d'une saga sombre et sulfureuse qui s'annonce riche en émotions, en rebondissements et en révélations. L'autrice est reconnue par ses lecteurs comme LA reine du cliffhanger et je comprends mieux pourquoi… J'ai dévoré ce premier opus comme si ma vie en dépendait et je serais sur le fil du rasoir en attendant le mois prochain de découvrir la suite !
A lire si vous aimez…
Les romances sombres et sulfureuses.
Les héroïnes au tempérament de feu.
Les héros arrogants, autoritaires, dangereux, mystérieux et charismatiques.
Les intrigues où le suspense, le danger, les émotions en tout genre, le sexe et des révélations de taille s'entremêlent.
Lien : http://www.lmedml.fr/2019/04..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Beli_LivreSaVie
  04 mai 2019
Cette série m'a interpellée pour plusieurs raisons, la première étant la couverture dont j'aime beaucoup le traitement, tant graphique que dans la colorimétrie. L'ambiance assez particulière qui semble définir l'univers de cette série est assez bien traitée sur cette couverture : la Nouvelle-Orléans, le milieu du whisky. de découvrir une nouvelle auteure, c'est toujours aussi une nouvelle aventure, j'aime cela et j'espère toujours pouvoir me dire que ce sera un auteur que j'aimerai suivre par la suite, comme ce fut le cas pour beaucoup.
Dans ce premier tome, nous allons faire la connaissance des personnages mais aussi de l'univers dans lequel ils évoluent. L'héroïne, Keira Kilgore évolue dans un monde masculin, de famille irlandaise, elle est la seule parmi les trois filles de son père à s'intéresser à leur royaume : une distillerie de whisky. Elle se doit de mener cette entreprise tout comme ses prédécesseurs l'ont fait mais elle a commis l'erreur de faire confiance à un homme, devenu son mari qui a profité d'elle pour mettre en péril l'entreprise. Son mari est décédé il y a peu, elle tente de reprendre le tout en main, sacrifiant son propre confort pour cela et en taisant à ses parents ce qu'il a causé comme dégâts. C'est une jeune femme ambitieuse et talentueuse, passionnée par son métier, elle est déterminée à réussir.
C'est alors qu'elle fait la connaissance du célèbre Lachlan Mount, celui qui dirige la Nouvelle Orléans. Un homme imposant à qui l'on ne dit pas non, un homme qui fait peur et dont la simple mention du nom simple nom effraie. Keira est en bien mauvaise posture quand elle apprend qu'elle a une dette plus que conséquente avec lui. Une dette qu'elle se doit de régler selon ses conditions à lui, et non négociables. Elle n'a pas les moyens financiers de régler cette dette, et il n'en est quelque part pas question puisque ce que veut Lachlan, c'est elle, et quand Lachlan veut quelque chose, il l'obtient. C'est ainsi que Keira va encore plus s'enliser dans les ennuis et Lachlan est certainement celui qui lui posera le plus de soucis. Elle va devoir lui céder du terrain, et on va ainsi découvrir la personnalité de ce personnage imposant et quelque peu effrayant, bien qu'il n'ait pas le même comportement en privé qu'en public.
Keira s'en veut, car elle va ressentir des émotions, des sensations jamais connues jusque là, elle va ressentir ce besoin de lui, de ce qu'il lui procure comme émotions. Lachlan est calculateur et joueur, il va savoir faire en sorte de la pousser jusqu'au bout pour qu'elle finisse par le réclamer. Toute cette mise en scène autour de le rencontre : le regard masqué, les lieux, les vêtements, le jeu, tout est fait pour exacerber la tension sexuelle et c'est ainsi qu'elle sera à cran à chaque rencontre. Keira a conscience de l'emprise de cet homme mais aussi de la portée qu'il peut avoir sur la vie de chacun, mais elle reste aussi une jeune femme qui tient tête et elle tâchera de ne pas l'oublier. Tout en sachant aussi quand ne pas abuser de ce comportement face à la dureté de Lachlan. le jeu qui s'installe, comme le souhaitait Lachlan préserve une certaine tension entre eux et autour de ce récit, c'est principalement là-dessus que jouera l'auteure sur cette première partie.
Si le déroulement de ce premier tome se déroule sans surprise, installant une relation toute particulière, en rapport avec une dette à payer et une jeune femme qui n'a guère le choix que d'obtempérer aux ordres de cet homme tout puissant, on sent toutefois qu'il y a plus que ça. C'est cette impression qui nous tient en haleine, plus que les actes eux-mêmes, cette histoire est loin d'être si banale que de la résumer à un besoin de posséder l'autre. L'auteure a choisi de nous présenter ses personnages en nous les montrant tel qu'ils sont certes, mais très en retrait aussi car on n'apprend pas grand chose de lui, si ce n'est que personne ne lui refuse rien. On comprend aisément que derrière cette apparence de banalité, se cache bien des secrets et que le machiavélique Lachlan mène cette relation depuis bien plus longtemps que l'on ne le croit. Je suis très curieuse d'en apprendre plus sur lui, son vécu, son passé, la façon dont il a pris le contrôle de cette ville.
La suite promet bien des rebondissements et des révélations, cette fin marque déjà à elle seule un beau cliffhanger et j'ai hâte de découvrir ce que nous réserve l'auteure. de mon côté, j'ai plein de scénarios possibles et inimaginables, et j'espère qu'elle sera nous surprendre pour que la série rebondisse sur les deux prochains tomes. Je dirai que ce premier tome annonce la couleur sulfureuse de la série, où le sexe et le désir tiennent une place importante mais que la suite, je l'espère, nous permettra de mieux appréhender l'univers dans lequel nous évoluons : alcool, argent, pouvoir et certainement plus encore.
De mon côté, je pense pouvoir me prononcer plus sur cette série, une fois que j'aurai avancer dans la lecture des autres tomes. Il est difficile de juger avec un tome unique quand l'intrigue et le déroulement de l'histoire est prévue sur trois tomes, on peut être conquis par les suites, tout comme le contraire. Ce premier tome est donc une bonne mise en bouche pour nous présenter l'univers sulfureux dans lequel les personnages évoluent, mais il est aussi prometteur de bien des rebondissements, vis à vis de cette relation mais aussi de ceux et celles qui font partie de leur cadre de vie, qui pourraient saisir une opportunité de s'imposer face au grand Lachlan Mount.
Lien : http://www.livresavie.com/mo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
theannashaw
  05 juin 2019
Pour ceux d'entre vous qui me suivent depuis un moment (merci !), vous savez que l'année dernière j'ai rédigé et soutenu un mémoire concernant le genre littéraire de la romance. À cette occasion j'ai lu énormément de roman du genre, dans énormément de sous genres différents, y compris le sous genre aussi populaire que décrié de la dark romance. Il s'agit là d'un genre dont le fonctionnement m'échappe en partie. Cependant, de temps à autres, je retente ma chance avec la lecture d'un nouveau titre de cette branche littéraire. C'est ainsi que je me suis retrouvée à lire le premier tome de la série Mount Serie, le roi sans pitié, et que j'ai fais la connaissance de Mount et Keira
Depuis qu'elle a repris les rênes de la distillerie familiale, Keira a tout fait pour la maintenir à flots, et ce malgré la gestion désastreuse des comptes faite pas feu son infidèle de mari. Mais Keira n'aurai jamais pu imaginer que même mort Brett continuerait à lui créer des ennuis. En effet, voila qu'elle découvre qu'il a contracté une dette énorme envers Lachlan Mount, l'homme le plus dangereux de la Nouvelle Orléans. Et il n'y a qu'une chose que Mount propose à Keira pour rembourser sa dette : s'offrir à lui corps et âme.
Une nouvelle fois je reste convaincue que le genre de la dark romance n'est pas le genre de littérature qui me convient, même si ce roman est plus soft que les autres dark romances que j'ai déjà lu et que l'on est plus pour moi à la limite du fantasme sadomasochiste. Malgré tout, je suis restée assez perplexe concernant cette lecture pour la simple et bonne raison qu'une nouvelle fois, comme souvent avec ce genre, je ne comprend pas ce que je suis sensée ressentir.
Je m'explique : Lachlan Mount est un personnage odieux et dangereux et la manière dont il traite Keira est brutale, cruelle et avilissante. Et je ne parle même pas ici de ce qui se passe sur le plan sexuel, cette partie de l'histoire devant être mise à part puisqu'il existe des pratiques bien précises et appréciées par un très grand nombre de gens qui se rapprochent, pour ce que j'en sais, des scènes de sexe entre les protagonistes. Non je parle de la manière dont il la traite le reste du temps et des conditions dans lesquelles commence leur histoire. J'ai du mal à voir comment ce qui est en premier lieu un odieux chantage pour forcer une jeune femme à avoir des rapports sexuels avec vous, peut par la suite se transformer en une relation saine et romantique.
Et finalement je crois que c'est ça qui fait que ça coince entre la dark romance et moi. Quand je me plonge dans une romance, qu'elle soit érotique ou pas, ce que j'ai envie d'avoir à la fin c'est un joli happy end. Hors dans le cas de la dark romance ma fin heureuse tant espérée n'est pas envisageable pour deux raisons : soit parce que l'autrice choisira une fin réaliste et donc tout se terminera mal pour les héros, soit elle choisira de leur offrir malgré tout une fin de conte de fées avec rédemption et tout le pataquès à laquelle je ne pourrais pas croire parce qu'il y a des actes qui pour moi sont totalement incompatibles avec le pardon ou la rédemption.
Parlons maintenant un peu plus du livre : j'ai aimé l'ambiance très Nouvelle Orléans à l'ancienne que propose le roman, aimé que l'héroïne soit une femme dans un monde d'hommes qui refuse de se soumettre sur bien des points et des aspects de sa vie. J'ai été intriguée par le personnage de Lachlan Mount dont j'aimerai savoir s'il a batti sa réputation sur des faits ou sur le pouvoir des rumeurs et du qu'en dira-t-on. Et je dois admettre que j'ai été intriguée par la fin et le cliffhanger qu'elle nous offre, qui au lieu de répondre à cer- taines de nos questions ne fait qu'en ajouter à la liste.
Cependant j'ai malgré tout trouvé de nombreuses scènes et de nombreux personnages clichés, à commencer par la meilleure amie de Keira, mais également par les scènes d'affrontements ou de sexe entre les deux hé- ros. C'est certainement une bonne histoire pour les fans du genre, qui reprend tout
les codes et les grands arcs de la dark romance, mais pour moi tout ceci manque un peu d'originalité scénaristique malgré certains personnages attachants et une certaine capacité de l'autrice à nous entraîner dans son monde et à vouloir nous faire découvrir le fin mot de l'histoire.
À mi-chemin entre une version beaucoup plus trash de Cinquante nuance de Grey et un Barbe bleue à la sauce Nouvelle Orléans, le roi sans pitié n'est pas mon genre de lecture mais reste malgré tout un bon livre pour les amateurs du genre. Pour ma part, c'est plus par curiosité que je poursuivrais donc ma lecture de la série avec le second tome, pour tenter à la fois de voir ce que l'autrice va faire de la relation haine/amour très sexuelle de ses héros, mais également pour en découvrir plus sur les mystères qui planent autour de Mount.
Lien : HTTP://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94p
  13 mai 2019
Lorsque j'ai pris connaissance du résumé de Mount serie j'avais franchement hâte de me plonger dans cette nouvelle série. le suspense annoncé promettait vraiment un premier tome à la fois original et tenant en haleine. Alors bien sur, quand le petit teaser (une jolie clé) est arrivé chez moi, c'était encore plus tentant de découvrir enfin ce que nous cachait cette couverture sombre. Je me suis donc rapidement jeté dessus à son arrivée.

Tout d'abord, j'aimerais préciser, - qu'à mon sens - ce roman n'est pas à mettre entre toutes les mains. Les sujets abordés, les comportements des personnages et surtout l'omniprésence de sexe sous toutes ses formes n'est pas à prendre à la légère.

Lorsque j'ai commencé ma lecture du premier tome de Mount serie , j'étais donc persuadée que l'histoire allait me plaire et me surprendre à la fois. le résumé intrigue le lecteur à son maximum et le personnage principal tout autant. Naïvement, j'ai cru que derrière une apparence froide, calculatrice, obsédé du contrôle et du sexe se trouverait un petit truc auquel se raccrocher pour le rendre moins... moins tout en réalité. Malheureusement pour moi, je n'ai fais que déchanter au fil des pages.

Vous l'aurez compris, cette chronique ne sera absolument pas positive. Pour tout vous dire, je n'ai rien de positif à dire.

Tout d'abord, nous allons parler des personnages. Je m'attendais à ce que Keira, l'héroïne, alias Ke-Ke (dont le surnom est aussi kitch que ridicule) soit vraiment forte et ne lâche rien face à un homme comme Lachlan Mount. Il faut dire que dans le résumé, on nous annonce qu'elle va résister comme jamais à cet homme, maniaque du contrôle et dont sa vie dépend désormais. Eh bien si résister quelques secondes compte, alors oui, elle a tenu bon. Non, sans blague, elle n'a pas résister. Concrètement, au delà de la première rencontre où elle est un brin effrayée par la situation, Keira mouille sa culotte chaque fois qu'elle le voit. Alors certes, le corps ne se contrôle pas toujours mais clairement, son comportement prouve qu'elle est déjà totalement soumise à lui. On ajoute à cela une sorte de syndrome de Stockholm au bout de trois jours et vous obtenez une héroïne.... inutile et dont vous avez envie d'arracher les cheveux.

Côté masculin, le constat est pire. Comme je vous le disais plus haut, je me doutais que Lachlan Mount serait un personnage sombre et pas facile à cerner. Mais en réalité, plus j'avançais dans l'histoire et moins j'avais envie de le connaître. C'est un manipulateur, un obsédé du sexe et du contrôle, il ne recule devant rien pour obtenir ce qu'il veut quitte à être détestable et abuser littéralement des autres. J'ai déjà croisé ce type de personnages auparavant, et chaque fois les auteurs trouvaient le moyen de sauver la chose en mettant un peu d'espoir pour rendre ce personnage plus acceptable ou du moins pas irrécupérable. Là, c'est clairement peine perdue. Il n'y a rien à récupérer. Honnêtement, j'ai cru que j'allais fracasser le livre contre un mur tellement ses actes m'ont filer la nausée.

Bref, vous l'aurez compris, je partais très mal avec ces personnages. Malheureusement, il n'y a pas eu que ça. L'ambiance de l'histoire aurait pu être sympa si le tout ne semblait pas si gros et peu crédible. le démarrage de nous faire peur sur ce sombre personnage qu'est Mount mais le tout reste trop peu développé et assez surfait. Je n'y croyais pas une seconde... le rythme, quant à lui est assez lent, et pour dire vrai l'intrigue n'avance pas spécialement durant ce premier tome. On voit juste Keira tombé dans les filets de Mount et se "noyer" face à son pouvoir illimité. Seule la fin pousse le lecteur à se poser des questions et peut donner envie de poursuivre la série.

En conclusion, j'ai passé un très mauvais moment de lecture avec ce premier tome de Mount serie. Je m'attendais à quelque chose de vraiment sympa tout en frôlant avec la noirceur d'un personnage aussi original que Mount mais je suis restée sur ma faim. L'héroïne ne tient pas ses promesses et je n'ai pas réussi à avoir de compassion pour l'un ou l'autre. Au final, je préfère m'arrêter à ce premier tome qui m'a plus rebuté qu'autre chose.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2019..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   03 mai 2019
« Keira Kilgore est une proie facile. Pleine d’une juste indignation et d’un feu que je serais heureux de posséder. Cela m’amuse qu’elle ait cru pouvoir avoir des exigences. Des types pourtant couillus n’auraient sans doute pas osé. C’est pour cela qu’elle est fascinante. Singulière. »
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   03 mai 2019
« La plupart des hommes n’osent pas me regarder dans les yeux, mais cette femme n’a pas peur de me déclarer une guerre sans merci. Si elle croit que le fait de me maudire va me pousser à la larguer plus vite, elle se trompe. Elle m’amuse. Elle me défie. »
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   03 mai 2019
« – Rien ne se passe dans cette ville sans qu’il ait donné son accord. Il est le conduit à travers qui tout doit passer. L’alcool. La drogue. Les filles. L’escroquerie. Le jeu. Comment un seul type a pu amasser un tel pouvoir, je n’en ai pas la moindre idée, mais il l’a fait et il le détient d’une main de fer. »
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   03 mai 2019
« La rage, cette compagne de tous les jours, m’envahit à nouveau pendant que je m’éloigne de l’homme que j’aimerais descendre d’un coup de revolver. Ce ne serait une perte pour personne. Toute La Nouvelle-Orléans se réjouirait de sa mort. Enfin, je crois. »
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   03 mai 2019
« Lachlan Mount ne me brisera pas. Il peut me baiser. Il peut jouer avec ma tête. Mais jamais il ne me brisera. »
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : detteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
285 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..