AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782843375309
458 pages
Anne Carrière (06/05/2009)
3.57/5   90 notes
Résumé :
1941,île de Wight. Alors que la guerre ravage l'Europe, Alex Beaumont fête son diplôme de médecin entouré de ses amis. Le jeune homme, que tout disposait à une vie agréable et une carrière brillante, est contacté par la LCS, un département des services secrets spécialisé dans la désinformation.
Le Haut Commandement allié s'intéresse à la grippe espagnole qui, en 1918, fit plus de morts que la Première Guerre mondiale. Une rumeur circule : l'épidémie aurait ét... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,57

sur 90 notes
5
3 avis
4
4 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

BrunoA
  22 octobre 2018
L'intrigue de ce roman est très complète et pleine de rebondissements.
Dans ce premier roman d'Eric Marchal, on trouve déjà tous les éléments qui feront le succès des suivants, même si la narration a notablement évolué dans les romans qui ont suivi.
On se trouve ici au début de la seconde guerre mondiale entre l'île de Wight et Shangaï où Alexandre Beaumont, un jeune médecin, recherche la preuve que la grippe espagnole est une arme biologique.
Un roman agréable à lire, on attend beaucoup du second tome.
Commenter  J’apprécie          100
nestasansdreads
  22 novembre 2015
Un roman historique, très bien travaillé, qui a dû demander beaucoup de recherches à l'auteur, j'ai beaucoup aimé cette plongée dans l'histoire, surtout cette partie-là, et mon intérêt s'est encore plus éveillé lorsqu'il a été évoqué
J'ai aimé lire cette partie-là de la guerre. La guerre, c'est pas forcément le front ou les armes physiques, c'est aussi la science et les armes biologiques, qui sont parfois encore pire...
En revanche, j'ai trouvé quelques défauts à ce livre... On partage peu les sentiments des personnages, leurs émotions, c'est souvent écrit en quelques lignes, étant un roman historique c'est vrai que ça pourrait être moins "important", plutôt secondaire, mais vu L Histoire que ce roman relate, je trouve que ça a beaucoup d'importance. Pour être honnête, je n'ai pas su être transportée par les émotions des personnages!
À l'inverse, j'ai trouvé qu'il y avait parfois trop de descriptions de lieux, de situations, pas forcément utile. Je n'aime pas quand c'est trop détaillé, ce sont mes goûts personnels, surtout quand je ne connais pas et ne peux du coup pas visualiser l'endroit. Par exemple on a eu droit à certains détails sur Shanghai dont j'ai franchement survolé la description car j'ai trouvé ça inutile : j'connais pas du tout Shanghai donc savoir que l'immeuble où se situe Alexandre à un moment dans l'histoire est en face de tel truc et tel bidule je m'en fiche, par contre quelques détails sur la belle vue qu'il avait vu qu'il était en hauteur par exemple, et la beauté de Shanghai, ça aurait été bien :) (j'sais pas si j'arrive à me faire comprendre)
L'histoire d'amour qui naît doucement dans le livre est aussi prévisible, et même si elle s'installe de manière très hésitante je ne l'ai pas trouvé très crédible... Enfin dès le première rencontre j'avais deviné la suite, alors que j'aime être surprise ^^ le fait qu'elle soit un peu compliquée par contre me plait bien et rattrape ça, car j'aime pas quand c'est trop facile!
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre au début, l'histoire commence doucement, et malgré ses quelques défauts j'ai aimé cette lecture et je lirais la suite car je veux en savoir plus. J'admire le travail de recherches historiques que ça a dû demander!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rmer
  15 mars 2015
"Influenza - Les ombres du ciel", Eric MARCHAL. 1941, en pleine WW2 un médecin (forte tête qui déteste recevoir des ordres) est recruté par les services secrets britanniques pour enquêter sur les armes bactériologiques qui auraient pu être utilisées par les allemands pendant la WW1 et qui seraient susceptibles d'être réutilisées pour la WW2.
Sur la forme: même auteur que pour "Le soleil sous la soie". le style ne varie pas beaucoup, c'est fluide, facile à lire, bon équilibre entre descriptions et dialogues. Sa plume est très agréable.
Sur le fond: très très intéressant d'un point de vue historique. L'influenza est un des noms de ce que nous, Français, appelons "la grippe espagnole", qui a fait plus de morts que la guerre elle-même. Justement, la question du livre est: Est-ce que cette maladie n'a pas été volontairement propagée par les allemands pour tuer leurs ennemies ? Autre question, n'ont-ils pas conservé des souches pour remettre ça dans les années 1940 ?
Dans le bouquin, ils vont essayer de remonter à l'origine de l'influenza et vont finalement se retrouver en Chine. Ils vont alors découvrir les « unités Togo » du "docteur" Ishiro Aishi (peut être plus connue sous le nom d'unité 731).
Je n'ai eu connaissance de cette partie de la WW2 que tardivement, à l'école on nous apprend ce qui s'est passé du côté allemand, les camps de concentration et d'extermination, mais pas tellement du côté japonais. Dans un "Ca m'intéresse Histoire" ils avaient justement fait un article il y a quelques temps sur les expérimentations humaines pendant la WW2. du côté allemand, ils avaient Mengele en tant que médecin fou, et il y avait exactement la même version japonaise: Aishi avec ses unités 731, 1644 Nankin... Où il testait tout et n'importe quoi, vivisections et je t'en passe.
Bref, il y a des passages glauques dans le bouquin, mais ce n'est pas que ça (heureusement). En plus tu as le bombardement de Pearl Harbor et le bordel qui s'en est suivi pour les occidentaux présents en Chine à l'époque. Non, vraiment c'est très complet.
CCL: roman historiquement riche, très intéressant puisqu'il lève le voile sur certaines choses de la WW2 (sachant que le gouv japonais n'a reconnu l'existence des unités Togo qu'en 2002 alors qu'elles existaient depuis 1932 je crois. Aishi a réussi a négocier à la sortie de la guerre avec les américains et il n'a pas été inquiété pour tous les actes commis, totale impunité).
Mais ce n'est que mon avis…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
struffieux
  22 juin 2021
Belle surprise avec ce roman choisi un peu par hasard. Un prix promotionnel, une belle couverture, une thématique contemporaine (lol) , un auteur que j'avais beaucoup apprécié pour "Les heures indociles", et voilà ce roman dans ma liseuse.
Il s'agit du premier roman d'Eric Marchal, et on sent que la maturité n'est pas la même que pour "Les heures indociles". Certaines coïncidences mènent à des raccourcis un peu rapides. Les relations amoureuses des personnages font un peu relation d'adolescents.
Au dela de ça, situer le principal de l'action à Shangaï à la veille de l'entrée du Japon et des USA dans la 2e guerre mondiale offre un regard inhabituel et peu connu sur le conflit. C'est le gros point positif de ce roman et il est de taille.
Challenge MULTI-Défis 2021
Commenter  J’apprécie          70
Davalian
  01 novembre 2012
Les ombres du ciel, première composante du cycle Influenza, est une petite merveille. Ce roman historique est à dix mille lieues du localisme. le lecteur se retrouve piégé en 1941 en pleine Seconde Guerre Mondiale. Un thème surfait me direz-vous ? Et bien non, car voici une bonne dose d'exotisme et de nouveautés. le conflit est d'abord vécu par un représentant d'une classe sociale privilégiée et épargnée dans un contexte particulier. L'île de Wight est bien vite délaissée pour Shanghai, théâtre pour espions, enclave disputée par cinq nations plus au moins alliées et antagonistes.
L'histoire est digne des meilleurs romans d'espionnage. Ici ce sont les combattants de l'ombre qui partagent la tête de l'affiche avec… des médecins et biologistes ! Ceux-ci sont préoccupés par une utilisation nouvelle de l'influenza, la grippe espagnole qui fit cinquante millions de mort à la fin de la Grande Guerre.
Comme tout ouvrage sur la période qui se respecte, il est question de dignité humaine, d'atrocité, de mal à l'état pur et ce depuis l'Asie. La qualité de l'oeuvre est telle qu'elle crée plusieurs ambiances. Quelques maladresses sont à craindre (la mort du père, la question de son implication, certaines trahisons surfaites) mais elles sont bien vite pardonnées. le final est prévisible (un gage de réussite pour un roman historique si l'on y réfléchit). Sauf peut-être pour les toutes dernières pages, où James Bond passe pour un amateur.
Bref… une merveille ! de première partie cet ouvrage n'a que le nom, car il peut se lire de manière indépendante. L'immersion est telle que lire la suite est un réflexe tout naturel.
Lien : http://kriticon.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
struffieuxstruffieux   22 juin 2021
Rapport du Dr Hirwing, responsable du State Hygiene Laboratory de l’université de Berkeley, au médecin-colonel Goldsmith, directeur de l’USPHS1 de l’État de Californie. 29 octobre 1918.

Mon colonel,
Lors de mon précédent rapport, je faisais état d’un nombre de malades sur le campus de soixante-huit personnes, dont douze parmi le personnel enseignant. Ce nombre n’a cessé d’augmenter depuis de façon exponentielle. {...}

Le président Wheeler a décrété obligatoire le port des masques dans les amphithéâtres, salles de cours, librairie et couloirs. Suivant vos instructions, tout contrevenant pourra se voir infliger une amende pouvant aller jusqu’à cent dollars, et une peine de prison en cas de récidive. Je dois reconnaître que cette décision a beaucoup marqué les esprits et que la vision des étudiants déambulant le visage recouvert par cet artifice fut un choc pour tout le monde, bien plus palpable que le virus lui-même. Espérons que cette initiative sera salutaire. Cependant, une partie de la population estudiantine refuse le masque, voyant dans son port un effacement de leur identité individuelle. La jeunesse est parfois sa propre ennemie. Les autorités, qui ont procédé à des contrôles, ont déjà arrêté plus de cent cinquante contrevenants.
La quarantaine imposée actuellement est, de mon point de vue, bien plus efficace que l’utilisation du masque. Même s’il est vrai que l’interdiction de nombreuses manifestations a grandement mis en péril l’avancement des cours ce semestre. Certains examens pourraient être reportés à la prochaine rentrée. Avez-vous des nouvelles du quartier général de l’USPHS ? La fermeture de l’université est-elle à l’ordre du jour ? Ici, la rumeur enfle et mes confrères me pressent de leur rapporter votre décision. {...}

Une dernière question : pouvez-vous nous informer sur les effets bénéfiques de la fumée de cigarette dans la lutte contre le virus ? De plus en plus d’étudiants l’utilisent comme moyen de se prémunir contre l’infection. Nous n’avons aucune donnée scientifique sur le sujet et nous voudrions pouvoir annoncer la position officielle de l’USPHS afin qu’il n’y ait aucune contestation possible. Je vous joins enfin, par la présente, la note que nous avons éditée sur l’alimentation des patients atteints du virus. Cette diète, basée sur le lait, les sucres et l’amidon, est un consensus du corps médical de notre université et j’espère qu’elle aura votre agrément. Nous essayons aussi de favoriser l’utilisation du porridge qui semble un allié intéressant.

Dans l’attente de votre réponse, je vous envoie mes salutations respectueuses.
Dr John Hirwing, State Hygiene Laboratory
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FanatikFanatik   11 novembre 2015
Sur la table, un drap vert recouvrait une forme inerte, de petite taille. L'homme prit un scalpel, attrapa un tabouret haut et s'assit devant le rectangle d'inox. Il souleva l'étoffe, dévoilant le cadavre raidi d'un chimpanzé [...].
-Tu vois, xing xing, je t'avais bien dit qu'il ne fallait pas s'échapper une nouvelle fois.
Commenter  J’apprécie          20
DavalianDavalian   01 novembre 2012
Il n'y a pas d'échelle dans le poids de la peine (...).
Commenter  J’apprécie          110
DavalianDavalian   29 octobre 2012
La vérité n'est pas toujours fille de la réalité.
Commenter  J’apprécie          70
DavalianDavalian   29 octobre 2012
- C'est ne belle histoire.
- Les plus belles amours sont les plus improbables. Cela ne me laisse pas beaucoup de chances (...).
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Éric Marchal (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Marchal
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Bella Ciao de Raffaella Romagnolo aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1097504-litterature-anglophone-bella-ciao.html • Une soupe à la grenade de Marsha Mehran et Santiago Artozqui aux éditions Philippe Picquier https://www.lagriffenoire.com/1088417-litterature-anglophone-une-soupe-a-la-grenade.html • Les grandes affaires des services secrets de Rémi Kauffer aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/1089726-essais-les-grandes-affaires-des-services-secrets.html • le grand livre de la cuisine française: Recettes bourgeoises et populaires de Jean-François Piège aux éditions Hachette Pratique https://www.lagriffenoire.com/1065730-cuisine-le-grand-livre-de-la-cuisine-francaise---recettes-bourgeoises-et-populaires.html • Fauves de Eric Mercier aux éditions De La Martinière https://www.lagriffenoire.com/1073259-romans-fauves.html • Dans la peau de Buffet (Impressions) de Eric Mercier aux éditions Anfortas https://www.lagriffenoire.com/141397-romans-dans-la-peau-de-buffet.html • L'Embuscade de Emilie Guillaumin aux éditions Harper Collins https://www.lagriffenoire.com/1089536-romans-l-embuscade---le-combat-d-une-femme-de-soldat-pour-decouvrir-la-verite.html • le Crime de l'Odéon de Sylvain Larue aux éditions De Borée https://www.lagriffenoire.com/1056624-divers-polar-le-crime-de-l-odeon.html • Les Écuries de Diomède de Sylvain Larue aux éditions De Borée https://www.lagriffenoire.com/1094412-romans-les-ecuries-de-diomede.html • le soleil suivant, tome 1. Les filles du choeur de Eric Marchal aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/1083942-romans-le-soleil-suivant--tome-1-les-filles-du-choeur.html • le Soleil sous la soie de Éric Marchal, François Montagut aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=21638&id_rubrique=39 • Dictionnaire amoureux de Molière de Francis Huster aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1094180-theatre-dictionnaire-amoureux-de-moliere.html • Les Cahiers d'Esther - tome 6 Histoires de mes 15 ans de Riad Sattouf aux édi
+ Lire la suite
Notre sélection Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2678 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre