AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2843378923
Éditeur : Anne Carrière (07/09/2018)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 30 notes)
Résumé :
1908. La reine Victoria n'est plus et son fils Edward VI se rapproche de ses voisins européens. Le vieux monde britannique se fissure sous l'impulsion de groupes d'avant-garde, comme les suffragettes qui mènent une lutte acharnée pour le droit de vote des femmes. L'heure n'est pas à la révolution, mais à une révolte sociétale de moins en moins feutrée dont les hauts faits se déroulent dans le Londres de Virginia Woolf et de Conan Doyle, celui des parcs et de la bour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
kuroineko
  11 février 2019
Éric Marchal m'avait enchantée et complètement transportée avec Là où rêvent les étoiles - un roman aussi beau que son titre. Il réitère avec Les heures indociles.
Changement d'époque (1908) et de paysages... si tant est que Londres sous le smog soit toujours clairement visible. Avec son dernier ouvrage, l'auteur nous fait découvrir le combat des suffragettes pour obtenir le droit de vote, face à un gouvernement sous la direction du Premier Ministre Asquith tout sauf à l'écoute. Aux côtés d'Emmeline Pankhurst et ses filles, chantres du féminisme britannique, Éric Marchal met en scène une courageuse militante, Olympe Lovell. Leurs manifestations les conduisent à la prison pour femmes de Holloway, où les conditions se révèlent atroces et mortifiantes.
Autre sujet abordé dans Les heures indociles, la médecine et plus spécifiquement le travail dans un service d'urgence à l'hôpital St Bartholomew the Less. Y travaille un jeune Français métisse annamite qui mêle avec grand succès médecine occidentale et pratiques chinoises de l'acupuncture, moxa et du massage des méridiens. Est-il utile qu'entre son origine et ses méthodes, Thomas Bellamy ne fait pas l'unanimité parmi ses confrères?
Je ne suis pas amatrice des séries Urgences et autres Grey's anatomy. Mais les descriptions du quotidien du service, les relations entre le médecin, son jeune interne, son infirmière et soeur Elisabeth m'ont passionnée.
Dernier personnage principal de ce bon pavé au final trop court, Horace de Vere Cole, membre de la gentry d'origine irlandaise, maîtres ès canulars. Un homme fantasque, grandiloquent, parfois aussi insupportable qu'adorable qui a réellement existé, comme je l'ai découvert avec surprise dans la postface de l'auteur.
De Buckingham Palace aux taudis de l'East End, de l'hôpital au Parlement, à travers les égouts jusque dans le Chinatown londonien, Éric Marchal nous entraîne dans des intrigues foisonnantes et palpitantes. J'y ai appris à nouveau beaucoup de choses et les combats des différents protagonistes, quoique de nature différente, permettent de réfléchir. Notamment sur les conditions féminines et les batailles toujours nécessaires pour gagner le droit d'être égales.
Cerise sur le gâteau, Éric Marchal inscrit en fin de volume la bibliographie étoffée et impressionnante qui lui a permis de retranscrire un contexte avec toute la rigueur historique et médicale requise. Les heures indociles sont une belle réussite sur tous les points car l'écriture n'est évidemment pas en reste. Voilà un romancier dont on devient très vite dépendant tant les qualités foisonnent.
A vous relire très bientôt, Monsieur Marchal. En attendant, merci pour ce formidable voyage immobile dans le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
BrunoA
  08 octobre 2018
Tout comme les précédents romans d'Eric Marchal, les Heures Indociles est un livre que l'on referme à regret après l'avoir dévoré.
Cette fois, l'auteur nous emporte dans l'Angleterre du début du XXème Siècle, dans une capitale où la pauvreté fait rage dans l'East End, où des femmes se battent pour obtenir le droit de vote et où la médecine poursuit ses progrès.
A travers trois personnages atypiques, Olympe Lovell, la suffragette, Horace de Vere Cole, l'aristocrate fantasque, et surtout Thomas Belamy, le médecin non-conventionnel, l'auteur nous emporte dans un tourbillon dont on n'a aucune envie de sortir une fois l'épilogue arrivé.
On passe des bas quartiers de l'East End à l'hôpital St Bartholomew et au Royal Café dans une succession d'aventures et de péripéties qui nous permettent de mieux connaître l'Angleterre de 1910 et de vivre un peu de ce que vivent les héros.
On note à chaque roman le franchissement d'un palier, le récit devenant de plus en plus ciselé, de plus en plus précis et de plus en plus prenant.
Certainement un des meilleurs romans que j'aie lu ces derniers temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
cecilit
  01 novembre 2018
Eric Marchal nous entraîne en Angleterre, dans une intrigue située à l'aube du 20ème siècle en compagnie de Thomas, un médecin au charme énigmatique, Olympe, une jeune et fougueuse suffragette et Horace, un excentrique aristo. Comme dans ses romans précédents, Eric Marchal mêle ses personnages à la grande Histoire, ce qui peut plaire aux amateurs de romans historiques, saupoudre son intrigue avec des passions contrariées, pour les romantiques, et lie le tout avec de multiples rebondissements, pour les amateurs d'aventures. Les romans de cet auteur sont rafraîchissants car ils nous emmènent dans le passé avec des personnages toujours attachants qu'il sait faire évoluer de façon très vivante. Eric Marchal, en passionné de médecine, nous y fait vivre aussi de périlleuses et détaillées opérations chirurgicales, particularité stylistique qui peut parfois être trop présente. Cependant, je n'ai pas boudé mon plaisir et suivi les aventures d'Olympe, Thomas, Horace, Reginald, Frances et les autres avec un réel intérêt. A noter l'incursion fugitive de l'un des personnages de son précédent roman, Là où rêvent les étoiles, pour le petit clin d'oeil à ses fidèles lecteurs, dont je suis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Allily
  27 février 2019
J'ai découvert ce livre lors d'une pérégrination dans ma librairie indépendante préférée. La libraire étant une grande fan d'Eric Marchal, elle m'a logiquement conseillé son dernier opus même si, selon ses dires, il ne s'agit pas de son meilleur roman.
Pour tout vous dire, ce qui m'a aussi fait hésiter, c'est la référence à Ken Follet...Eric Marchal est présenté en effet comme le "Ken Follet français" mais j'ai détesté Les piliers de la Terre.
Mais bon, la couverture, le résumé, l'avis de ma libraire bref, je me suis laissée tenter.
C'est un roman qui a su me plaire grâce à un rythme haletant. Les rebondissements se multiplient et nous sommes en présence d'une lecture très divertissante. Mention spéciale pour les opérations chirurgicales décrites de façon très réalistes.
J'ai aimé aussi l'ancrage dans le réel grâce aux personnalités ayant véritablement existé, comme Winston Churchill ou Emmeline Panckhurst,se mêlant aux personnages de fiction.
Le contexte historique est aussi très bien choisi. Ce début de 20ème siècle est une période charnière notamment de la lutte pour le droit des femmes et j'ai aimé en apprendre davantage sur les suffragettes, leur lutte et les violences dont elles ont été victimes.
Le bémol principal réside pour moi en des personnages principaux, Olympe et Thomas, assez monolithiques. J'ai trouvé qu'ils manquaient d'aspérités pour me plaire. Ils étaient trop parfaits chacun dans leur style.
Néanmoins, je pense retourner assez vite voir ma libraire pour me procurer rapidement un autre des romans d'Eric Marchal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
MIP
  02 octobre 2018
A nouveau, Eric Marchal nous régale avec son histoire. Nous sommes au début du siècle dernier à Londres. Nous découvrons la lutte pour le droit de vote des femmes et le traitement abominable qui a été fait aux suffragettes. Nous découvrons aussi les urgences dans un des plus grands hôpitaux de l'époque. il y a Olympe, l'intrépide suffragette qui va payer cher son militantisme. Il y a Thomas, le médecin réputé et reconnu. Il y a le Londres de l'époque, les quartiers, les manifestations, les hommes politiques, le roi... le roman se base sur des faits réels historiques. Les personnages essayent de faire évoluer la société : Olympe, la condition des femmes - Thomas, les techniques utilisées en médecine. Même si des personnes partagent leurs idées, il sont confrontés aux septiques et aux traditionalistes ; les luttes sont souvent terribles. On retrouve le romanesque cher à l'auteur. le livre se lit comme une excellente sucrerie.
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
cecilitcecilit   25 octobre 2018
Édouard VII luttait contre l'assoupissement. Le repas avait été, comme à son habitude, composé d'une enfilade de mets dont il n'arrivait même plus à se rappeler le nombre, mais dont la qualité l'avait laissé béat . Il saliva en pensant au plat le plus extravagant du déjeuner, une caille farcie à l'ortolan, lui-même farci à la truffe farcie de foie gras, fruit de l'imagination d'un cuisinier pervers mais devin qu'il soupçonnait d'être gallois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AllilyAllily   27 février 2019
Le député travailliste se leva et, lorsqu'il posa sa question au gouvernement, tous cessèrent leurs apartés. Le visage du Premier ministre s'assombrit, celui du ministre de l'Intérieur manifesta sa désapprobation. Les députés libéraux couvrirent sa voix d'un concert de huées et de moqueries.
- Je proteste vigoureusement contre ces pratiques barbares consistant à nourrir de force des prisonnières à l'aide d'un tuyau introduit dans la bouche ou le nez, alors que les malheureuses sont bâillonnées et entravées, continua-t-il en montant le ton pour se faire entendre. C'est inhumain et indigne d'un pays civilisé comme le nôtre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kuroinekokuroineko   09 février 2019
Mon coeur ne vous est pas gagné pour toujours : il se gagne tous les jours.
Commenter  J’apprécie          190
cecilitcecilit   25 octobre 2018
Elle se sentait indifférente à la mode qui faisait des vêtements des carcans de sept ou huit couches superposées, combinaison, corset, camisole, jupons, toutes recouvertes d'une jupe que la tendance naissante, venue de France , voulait entraver, empêchant les jambes des femmes de faire des pas de plus de vingt centimètres ou d'accéder au marchepied du tramway.
Jamais personne ne brisera mon pas, songea-t-elle, surtout pas les couturiers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cecilitcecilit   01 novembre 2018
Rien ne lui faisait plus peur que les enfants. Il aurait préféré affronter une armée d'indigènes, de Boers, de bêtes féroces de la baie du Bengale plutôt que d'avoir à supporter la présence d'un petit d'homme.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Éric Marchal (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Marchal
Le samedi 15 juin 2019, les organisateurs du salon international du livre en format poche Saint-Maur En Poche remettaient plusieurs prix... Le jury était composés de plusieurs personnalités : Marina Carrère d'Encausse, Valérie Expert, Isabelle Moreau, Jaqueline Pétroz, Marine de Tilly, Rosa Tandjaoui, Nicolas Hecht, Jean-Edgar Casel
Prix de l'Essai de la ville de Saint-Maur-des-Fossés Olympe de Gouges de Michel Faucheux aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/114741-encyclopedie-olympe-de-gouges.html
Prix Points Les Buveurs de lumière de Jenni Fagan et Celine Schwaller aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/140535-divers-litterature-les-buveurs-de-lumiere.html
Prix Saint-Maur En Poche Roman Français Je suis Jeanne Hébuterne de Olivia Elkaim aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/109376-divers-litterature-je-suis-jeanne-hebuterne.html
Prix Saint-Maur En Poche du Roman Étranger Un manoir en Cornouailles de Eve Chase et Aline Oudoul aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/1002225-nouveautes-polar-un-manoir-en-cornouailles.html
Prix Saint-Maur En Poche Polar 2019 Boréal de Sonja Delzongle aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/147326-romans--boreal.html
Prix du salon Saint-Maur En Poche : Eric Marchal Les heures indociles de Eric Marchal aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/123581-divers-litterature-les-heures-indociles.html
Prix Coup de Coeur de la Griffe Noire : Florent Oiseau Je vais m'y mettre de Florent Oiseau aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/90782-divers-litterature-je-vais-m-y-mettre.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoi... (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com #soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : suffragettesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
171 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre
.. ..