AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081258234
Éditeur : Flammarion (04/05/2011)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 59 notes)
Résumé :
« Je suis venu vous dire que vous allez mourir. Signé : le Maestro »

Cette inscription tracée en lettres de sang sur le mur de son salon bouleverse Harold Irving, un écrivain dont la vie part en lambeaux. S’engage alors un terrifiant jeu de massacre orchestré par le Maestro. Pris au piège de ce tueur machiavélique et sans limites, Harold Irving va s’unir à Dexter Borden, un flic du FBI, et Franny Chopman, un médecin légiste, pour tenter d’enrayer la m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
tousleslivres
  23 juillet 2012
Cela ce passe à San-Francisco, des meurtres ont lieux. Un homme fait un saut à l'élastique mortel en sautant du 52e étage. L'agent Dexter Borden, flic au FBI sur la touche, reçoit un message lui indiquant l'accident du saut à l'élastique... Harold Irving, écrivain, qui n'a pas écrit depuis longtemps, se voit, lui aussi, convié à enquêter sur ce meurtre et sur les suivants. le meurtrier qui se fait appeler, Maestro convie aussi, Franny Chopman, médecin légiste très spécial, elle aussi mal dans sa peu et aussi sur la touche. Ils n'ont rien en commun, mais ils vont devoir suivre les ordres de Maestro et faire ce qu'il dit à la lettre si non, les meurtres vont pleuvoir et les immeubles en ville vont exploser les uns après les autres.
Les personnages sont hauts en couleur :
Dexter Borden, le flic au FBI, homosexuel, toujours amoureux de son ex, Brian le psy qui pense toujours à Glenn Wilshire, l'homme qu'il ne voulait jamais oublier... Dexter aimerait tout de même mettre Harnold dans son lit...
Harnold Irving, l'écrivain complètement à l'ouest, est touché par la pute, forcément des femmes comme elle, il n'en a plus depuis longtemps dans son lit... Il a un passé de toxico long comme le bras, il a même rencontré Élisabeth Taylor lors qu'une cure de désintoxication.
Katsumi, la pute qui en fait apparaît être paumée mais tout de même a la tête sur les épaules. J'ai vraiment bien aimé son personnage qui se révèle tendre et émouvant.
Franny Chapman, le médecin légiste, cheveux courts élancée et cambrée, elle aurait davantage eu sa place entre les pages d'un magazine de mode plutôt que de découper des macabés toute la journée...
Maestro, qui mène le jeux. Il est terrible, il est sans pitiez, il va aller jusqu'au bout et atteindre son but !!!
C'est un très bon thriller gay, franchement je me suis laissée berner tout au long du thriller, la fin est géniale, je ne pensais pas à un tel rebondissement, Stéphane Marchand à joué avec mes nerfs tout au long de ce livre que je viens de dévorer !!!
Effectivement on a ici un excellent thriller, bien ficelé, bien mené !!!
A lire absolument, vous ne le regretterez pas !!!
Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
domeva
  13 septembre 2013
Le maestro qui orchestre des crimes spectaculaires est un maître en matière de manipulation.Le roman réserve des "surprises"jusqu'à la dernière ligne.Quel brillant auteur!
Commenter  J’apprécie          130
Yi
  29 juin 2016
2,5
pas plus
Si je met la moyenne c'est pour le rôle de marionnettiste du maestro mais à part cela...
Mon opinion est que l'auteur a confondu un page turner aux chapitres courts avec un grand déballage.
Je m'explique ;
Tout va trop vite, tout est survolé.
On a pas le temps de s'imprégner de l'atmosphère qui se veut pressante.
Je n'ai pas ressenti l'urgence.
Les raisons du maestro assez prévisibles et quand je les ai comprit (rapidement) j'ai été décue.
Tout ça pour ça ?
Il n'y a pas d'enquête et je ne parle pas forcement du cadre policier.
Le fédéral homo qui fuit un père moralisateur et l'écrivain raté qui retient un lourd secret dans sa mémoire mènent l'enquête pour découvrir le fin mot de ces horribles assassinats mis en scènes.
Mais justement, ils ne mènent aucune enquête : ils se laissent guider par le maestro qui leur mâche leur travail. Quand aux personnages la encore pas de profondeur pas de recherche. (Que ce soit les personnages principaux comme les secondaires).
Conséquences : ça fait perdre toute sa saveur à ce thriller.
Pas de montée en tension. La tension se veut toujours la mais moi je ne l'ai pas ressenti.
Pour étoffer mes dires avec des exemples :
- Sachez qu'on est loin très loin d'un serial killer aussi flippant que Buffalo Bill dans
le Silence des Agneaux (Thomas Harris).
- Ou est l'enquête glauque qui se tient avec des découvertes de plus en plus macabres comme dans Millenium (Stieg Larson) ?
- On se sent plus spectateur qu'acteur sans indices tangibles comme dans le Desosseur (Jeffery Deaver).
- Quand au mystère et aux rebondissements motivant la lecture, Shutter Island (Dennis Lehane) est largement au dessus.
Si vous préférez les secrets qui datent et un relent de vengeance allez lire
l'Ile des chasseurs d'oiseaux (Peter May).
Si vous voulez des chapitres courts + des rebondissements incroyables + des personnages étoffés, lisez plutôt le chuchoteur (Donato Carrisi).
Bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
boulaycarine
  20 juin 2012
Au départ, Stéphane Marchand avait en tête l'idée d'un scénario. C'est au bout de quelques semaines d'écriture, qu'il a eu l'envie de renouer avec le roman.
Grand bien lui en a pris !
« JE SUIS VENU VOUS DIRE QUE VOUS ALLEZ MOURIR
JE SUIS SERVI, J'AI UNE QUINTE FLUSH
JE RAFLE LA PREMIERE MISE
A TOI DE JOUER, HAROLD !
ET SOUVIENS-TOI DE NE PAS M'OUBLIER … »
Harold Irving, vient de découvrir ce message tracé en lettres de sang, sur le mur de son salon. Son auteur : le MAESTRO.
Le Maestro, un homme abîmé par la vie, qui a décidé d'engager une PARTIE de poker macabre, en offrant sa première victime à Harold Irving, un romancier en panne d'inspiration et à Dexter Borden, un agent du FBI à la dérive. Un duo formé sous la contrainte, par deux personnalités que tout sépare.
Les modalités de ce jeu, orchestré par le Maestro sont strictes : pas de flics, ni de journalistes et profil bas de rigueur, sous peine d'être les responsables indirects de prochaines morts.
C'est ainsi qu'un JEU DE PISTE démarre avec la découverte de plusieurs cadavres … cadavres sur lesquels il faudra pratiquer des autopsies, car le Maestro prévoit de dissimuler des indices à l'intérieur des corps. C'est donc Franny Chopman, un médecin légiste de l'institut médico-légal de San Francisco, engagée aussi contre son gré qui en aura la charge.
C'est dans ses souvenirs, que Harold Irving devra chercher, pour trouver le lien qui l'unit au Maestro. Une mémoire capricieuse, truffée de zones d'ombres. Il va donc tenter de remonter le temps, grâce à l'hypnose.
Après avoir navigué dans le BROUILLARD, ce sera le temps des RéMINISCENCES, puis il connaîtra l'enfer avant d'espérer la rédemption.
D'entrée de jeu, Stéphane Marchand nous plonge dans l'ambiance avec un premier chapitre « percutant » !
Les suivants, ultra-courts nous emportent au gré de cette partie de poker dont le Maestro est l'instigateur. Vengeance, souffrance mais aussi amour, désir et rédemption sont les thèmes abordés dans MAELSTRÖM.
Embarqués malgré eux dans ce jeu de piste macabre, ces protagonistes à la dérive, sont attachants.
Le Maestro, qui a mûri sa vengeance depuis déjà plusieurs années, se révèle être un tueur qui possède un goût prononcé pour la mise en scène, afin de créer une « oeuvre artistique » au final.
Le final, justement parlons-en ! Lorsque l'on croit détenir la clé de l'intrigue, Stéphane Marchand nous offre quelques rebondissements supplémentaires et nous concède une fin surprenante et de surcroît émouvante.
Cette touche d'émotion a clos ce livre d'une manière qui m'a ravi !
Un roman enthousiasmant, qui nous transporte de la première à la dernière page, avec un rythme soutenu, de manière constante. Un bel exploit de la part de Stéphane Marchand !
Les références à ses passions (séries télé, musique, automobile …) distillées tout au long du livre apportent une touche vraiment personnelle et s'accordent parfaitement au récit.
du rythme, des rebondissements, de bons personnages et une fin étonnante voilà les ingrédients dont a fait usage Stéphane Marchand pour faire de MAELSTRÖM un très beau moment de lecture !

Lien : http://lecturederichard.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Malouuh
  23 mai 2011
Alors...certes ce n'est pas un thriller dont je me souviendrai longtemps, et oui beaucoup de choses m'ont dérangée:
-tout s'enchaîne trop vite, les événements sont bombardés les uns à la suite des autres sans qu'on ait pu digérer les précédents. Au vu de la quatrième de couverture, avec ce Maëstro fou au commande d'un jeu macabre, je m'attendais à une atmosphère de paranoïa et de peur. J'aurais apprécié une ambiance pesante et menaçante plus marquée, ce que j'aime dans ce genre de roman. Or je n'ai rien trouvé de tel dans Maëlstrom, où tout avance trop vite pour laisser le temps d'implanter un quelconque climat !
-les déscriptions de certaines scènes de violence et de sexe manquent franchement de subtilité (à mon goût en tout cas).
-la fin est sans réelle surprise, et surtout annoncée bien trop tôt ! Même si une révélation finale est faite dans les derniers paragraphes, elle n'a pas rattrapé mon sentiment d'être restée sur ma faim.

Et pourtant...Je reconnais une chose très positive à ce roman: c'est un véritable "page-turner" ! Avec lui j'ai connu le syndrôme du "allez, encore un chapitre", d'autant que ceux-ci sont très courts. Et surtout, le début est très très accrocheur, lorsqu'on découvre ce fameux Maëstro et le "jeu" diabolique qu'il a mis en place.

En résumé, je reste un peu indécise quant à savoir si j'ai aimé ou pas. Je sais en tout cas qu'il s'est révélé en dessous de mes attentes, tant la quatrième de couverture m'avait titillée. Mais en tout cas je ne regrette pas ma lecture, et l'écriture de Stéphane Marchand me paraît assez prometteuse pour tenter au moins un de ses prochains romans si l'occasion se présente, histoire de me faire une idée définitive !
Lien : http://readingisliving.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Video de Stéphane Marchand (II) (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Marchand (II)
Bande-annonce de Maelstrom, le thriller évènement de Stéphane Marchand.
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Stéphane Marchand (II) (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1213 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre