AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2361650231
Éditeur : Les petits Platons (20/07/2012)

Note moyenne : 4.92/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Ma chère mère, salut !
Tu crois que Zeus est en colère contre moi. Tu me dis qu’il versera la maladie sur mes épaules, qu’il tuera mes amis, qu’il me rendra pauvre et qu’il ordonnera à tous les dieux de l’Olympe de me faire souffrir. Mais rassure-toi ! Jamais il ne m’empêchera de vivre heureux, car j’ai décidé de ne plus croire en lui.
Ton fils, Épicure
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
joanah
  13 mai 2018
J'ai reçu ce petit livre illustré de 63 pages à l'occasion d'une Masse Critique. Envoyé par la maison d'édition Les petits Platons il était accompagné d'une très gentille carte sur laquelle ce petit mot avait été déposé à la main : "Nous vous souhaitons une très bonne lecture du "Rire d'Epicure"! Philosophiquement vôtre ", Les petits Platons".
Alors je remercie encore une fois cette maison d'édition ainsi que l'équipe de Babelio, car j'ai effectivement passé un très bon moment de lecture.
Alors tout d'abord, c'est quoi le principe des livres édités par Les petits Platons ?
Et bien vous prenez les philosophes qui ont marqué notre Pensée tels que Socrate, Leibniz, Pascal, Epicure.... et vous les "racontez à partir d'histoires qui traversent leurs oeuvres, dans des albums illustrés drôles, intelligents et graphiques". Voilà l'Essence même des éditions Les petits Platons.
A qui s'adressent ces livres d'initiation philosophique? Aux enfant et adolescents de 9 à 14 ans selon la maison d'édition.
Tiens, tiens, intéressant, car il se trouve que j'ai justement sous la main mon humble fiston, qui vient de fêter ses 10 printemps :D .
je décide donc de faire de lui mon cobbaye, afin de tester le Rire d'Epicure directement sur son public cible. Car après tout, il me semble pertinent pour un livre jeunesse de comparer mon avis d'adulte à celui d'un enfant.
J'avais un peu d'appréhension concernant l'accueil et la compréhension de l'oeuvre par un enfant de juste 10 ans. Déjà pour le thème lui même : Epicure.
Ensuite pour les graphismes, qui au premier regard m'ont paru un peu "fades", le trait léger, la même gamme de couleurs sans cesse répétée.
Enfin pour la forme dans laquelle l'histoire est écrite, qui n'est non pas sous forme de récit, mais de dialogues, comme une pièce de théâtre.
Mes appréhensions d'adulte ont été balayées lorsque nous avons véritablement commencé notre lecture.
Me voilà donc à raconter l'histoire à voix haute à mon fiston, tout en lui montrant les pages du livre afin qu'il puisse suivre le texte, et voir les illustrations en même temps.
Nous l'avons dévoré en deux temps seulement!
Notre première lecture avait lieu en fin de matinée. Je pose le livre afin d'occtroyer une pause à mon enfant, ne sachant pas encore s'il avait accroché, et voulant éviter surtout de le laisser surcharger et de le voir décrocher. le voilà qui m'interpelle alors : " mais heu... et comment elle va réagir sa mère à ce qu'il vient de lui dire ???"
Haha ! Alors l'histoire a donc bien su capter son intérêt ! la formule fonctionne parfaitement bien, et les illustrations soutiennent en fin de compte efficacement le texte sans prendre le pas dessus.
Nous avons continué et achevé notre lecture commune le soir même, sur la demande expresse de mon petit Epicurien conquis.
C'est les yeux pétillants, et après avoir passé un excellent moment que nous avons refermé les pages du Rire d'Epicure. Durant ce moment de lecture partagée, nous avons à plusieurs reprises discuté ensemble, rebondissant sur certains passages, l'oeuvre faisant naître questionnements et réflexions dans la petite tête de mon garçon.
Je l'ai vu tour à tour réfléchir, rire, et même s'esclaffer devant l'implacabilité du raisonnement philosophique par syllogisme (qu'il a visiblement bien appréhendé si j'en juge son exclamation, je cite : "hooo mais il les a casséééé" : fin de citation ; vous m'excuserez le côté très familier de cette réflexion, mais je trouve qu'elle démontre bien la percution qu'a eu le raisonnement dans l'esprit de l'enfant lol, alors je l'ai citée telle quelle pour ne pas la dénaturer.)
En fin de compte, nous avons dévoré tous deux, enfant et adulte, ce petit livre avec joie, partageant des moments de réflexion, et d'initiation philosophique. En fait, je pense que nous l'avons lu d'une des meilleures manières qui soient : comme un partage de plaisir, mais aussi d'idées, de réflexions ; et quel plaisir de pouvoir voir des raisonnement naître et prendre vie chez son enfant, qui devient alors demandeur de savoir !
En conclusion, mon petit Epicure m'a demandé si on pourrait avoir d'autres livres comme celui-ci. Donc un 100% réussite pour Les éditions des petits Platons :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VanessaV
  15 mai 2018
"Le rire d'Épicure" de Yan MARCHAND et illustré par Jérémie FISCHER provient de la maison d'édition Les petits Platons. C'est toujours un plaisir de la suivre même si je n'en parle pas assez.
Le parti-pris est toujours le même: proposer une biographie sélective d'un philosophe. Sélective car la collection n'est pas encore complète mais aussi car ce n'est pas forcément toute la vie de l'homme (ou de la femme) qui est présenté. Les dates apparaissent sur les rabats de couverture, le texte, lui, se concentre sur ce qui, dans la vie et les actions de cet homme, va l'amener à réfléchir différemment.
Le lectorat cible est la jeunesse, bien avant leur première approche de la philosophie au lycée. Cependant, toutes les propositions ne sont pas aussi accessibles que celle-ci. Est-ce parce qu'elle mêle la philosophie avec des références de mythologie grecque? Peut-être.
Épicure passe son enfance baigné par les superstitions maternelles. Mais curieux, lecteur des oeuvres philosophiques de la bibliothèque paternelle, il émet des doutes.
Yan MARCHAND a la bonne idée de mettre en scène les dieux de l'Olympe pour parler de ce jeune homme. Les dieux se liguent pour prouver leur présence et contredire Épicure au fur et à mesure de son influence sur les autres hommes. Zeus, Poséidon, Arès, Hermès, mais aussi Aphrodite, Peithô, déesse de la persuasion ou Éris, déesse de la discorde envoient les obstacles, douleurs, drames.
Épicure est envoyé au service militaire pour contrecarrer ses premières approches philosophiques mais rien n'y fait. Ni la guerre dans sa ville natale, Samos, et la destruction de sa maison. Ni la famine ou les désastres en mer. En écoutant Nausiphane, philosophe, il s'assume critique et croit que les phénomènes naturels sont des conséquences physiques et non divines. le principal est la matière, les grains de poussières, les atomes.
Et puis même le trop, le luxe ou les actes ou sentiments de ses proches ne peuvent l'atteindre. Épicure prône le plaisir mais aussi le principe de se satisfaire de ce que nous avons, vivre dans la mesure et ne pas croire en l'offense.
La philosophie apparait comme une réflexion critique sur la foi et les superstitions: les dieux ont été créés pour effrayer. Ils sont dits "bienheureux", si tel est le cas, ils ne connaissent aucun souci donc ne sont pas à même d'arbitrer la vie humaine ou sinon ne sont pas des dieux. Même les aptitudes d'Épicure sont voulues par eux, alors il est libre de penser, ainsi n'a-t-il pas besoin d'eux pour dicter ses actes.
Le choix iconographique de cette collection est toujours d'offrir des illustrations réalistes au récit mais avec une fantaisie dans la représentations, un début d'abstraction. Jérémie FISCHER joue beaucoup avec la démesure des dieux. L'architecture et les phénomènes naturels forment un tout. Et les hommes, souvent de profils, se manifestent dans leur interactions: encadrées, détourées, ancrées dans les murs. C'est lisible et intriguant.
Lien : https://1pageluechaquesoir.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jelydragon
  17 mai 2018
J'ai reçu ce livre grâce à une opération masse critique chez Babelio, il s'agit d'un petit livre illustré d'une soixantaine de pages, aux editions les petits Platons qui nous présente la vie et la philosophie d'Epicure.
Cette collection s'adresse à la jeunesse, mais comme je n'étais pas sur de l'âge, je l'ai d'abord lu toute seule, avant de voir si je pouvais le proposer à mon fils.
C'est une lecture que j'ai bien aimé, je ne suis pas très calée en philosophie, alors quand on m'explique certains concepts de façon aussi simple (mais pas simpliste), j'applaudis.
J'ai ainsi découvert qui était Epicure et comment il a vécu. Dans ce petit roman, on nous montre de quelle façon il tient tête aux dieux grecs de l'Olympe. Ils ont peur de lui, car il arrive à convaincre les gens que les dieux ne servent à rien.
Avec toutes les références à la mythologie grecque, moi qui adore cela, j'étais ravie.
Il y a pas mal de dialogues et ce sont eux qui donnent le plus de sens et font réfléchir.
Je ne connaissais pas cette maison d'Edition et je suis contente de l'avoir découverte, leur catalogue permettant de découvrir les philosophes est déjà bien fourni. Ces titres s'adressent aux enfants à partir de 9 ans et effectivement en le lisant je me disais que mon fils était encore un peu jeune (il a 7 ans), notamment parce que c'est mieux d'avoir déjà une bonne connaissance des dieux de l'Olympe par exemple. Mais c'est sur que je le lirai avec lui un jour.
En attendant j'ai repéré sur leur site, ce titre à partir de 3 ans :
Pourquoi les choses ont-elles un nom ?
Pourquoi un cheval s'appelle-t-il un cheval ?
et pas une girafe ? ou une carabistouille ?
Et ce thème m'intéressant énormément je compte l'acheter pour moi et mes enfants.
Merci à Babelio et aux editions les petits platons.
Lien : https://jelydragon.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VanessaVVanessaV   15 mai 2018
ZEUS
Que se passe-t-il, Apollon? Ton visage est bien sévère!

APOLLON
Je viens d'entendre la voix du destin: l'heure n'est plus aux disputes ni aux plaisanteries, car notre fin est proche.

HÉRA
Les Titans reviennent?

APOLLON
Pire, bien pire: dans l'île de Samos, un mortel vient de naître.

Le couple royal se met à rire à l'unisson des autres dieux. Un mortel! Un petit brin de paille qu'un simple coup de vent suffit à coucher!

ZEUS
Mon pauvre Apollon, tu auras fait un excès de nectar! Comment un mortel pourrait-il nous menacer?

APOLLON
Il supprimera la crainte des dieux de toute poitrine humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
250 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre