AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2952923914
Éditeur : Griffe d'Encre (13/05/2007)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Cet homme n’est pas à croquer.
Il est laid.
Il pense mal.
Ses journées s’épuisent en complexes…
Mais un chien le trouve à son goût… un peu trop. C’est qu’il est usant, l’animal ! Il mord, lèche, ronge et savoure. Une vraie passion pour les mollets.
Et puis – liberté ! –, il n’est plus là.
Ce qu’il a fallu faire pour s’en débarrasser !

Mais un matin, dans le métropolitain, entassé avec d’autres…
… une mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Eze3kiel
  08 novembre 2010
J'ai reçu Métropolitain dans le cadre de Masse Critique, et j'en remercie les éditions Griffe d'Encre.
Il s'agit d'un petit livre d'une quarantaine de page... qui m'a laissé une sensation étrange : j'aime ou j'aime pas ? Pas moyen de décider, alors seconde lecture et discussion avec des proches autour de cette lecture ; ce qui m'a permis de me rendre compte qu'en fin de compte, malgré une certaine antipathie pour le "héros", je l'avais tout de même apprécié.
Cette histoire d'un homme, plutôt banal, voire laid et pas très sympathique, qui devient l'addiction de ses contemporains qui ne peuvent s'empêcher de le mordre, le lécher... m'a fait penser, je ne sais pas vraiment pourquoi, à la Métamorphose de Kafka (peut-être parce que cet homme se transforme petit à petit en drogue, en "narguilé vivant" ?).
On nage vraiment dans l'absurde (ce qui m'a plu, car je croyais que le sujet de cette Masse critique était plutôt la Science-Fiction avec laquelle je n'accroche pas trop), l'incroyable...
Une écriture que j'apprécie, fluide qui "glisse" bien et surtout ces questions qui planent après avoir refermé ce livre : y-a-t-il un message, pourquoi cette sensation bizarre de ne pas tout avoir "capté" même après deux lectures, pourquoi ce livre me laisse-t-il une espèce de sentiment de "malaise" ...?
Bref, une vraie douche écossaise, aujourd'hui encore je n'arrive toujours pas à savoir si j'aime ce livre un peu, beaucoup ou pas du tout (une autre lecture, dans quelques temps sera certainement nécessaire).
En tout cas, je peux dire qu'il m'a fait permis de penser, d'éprouver beaucoup de choses et d'avoir des conversations super intéressantes avec d'autres amateurs de lecture, ce qui est déjà beaucoup !
Encore merci à Babelio, aux Éditions Griffe d'Encre et bien sûr à l'auteur Yan Marchand.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ay_guadalquivir
  04 novembre 2010
Métropolitain est le premier texte publié de Yan Marchand. Merci à l'éditeur Griffe d'encre de m'en avoir proposé la lecture dans le cadre de Masse Critique. Métropolitain est un texte court, une quarantaine de pages, qui met en scène la spirale monstrueuse d'un homme dont la chair devient objet de désir et d'addiction. Un chien le mord le premier, il s'en débarrasse brutalement, mais n'éloigne pas cette irrésistible envie de le mordre qu'éprouvent soudain tous ceux qui le croisent. L'escalade de ce texte est intéressante, parce qu'elle entraîne le lecteur avec le héros, au fond de la nature humaine. La violence du sujet, le mépris du personnage pour les autres évoquent peut-être Dostoïevski, Kafka pour l'emprise angoissante du mal qui le ronge, et un peu plus loin, Süskind et le parfum. Bref, ce texte est fait de littératures sombres et charnelles, où le corps devient objet malfaisant et tentation. Je ne sais pas s'il faut lire une métaphore de l'amour inconditionnel, de la droque, ou d'une société qui attache tellement d'importance aux corps. J'ai trouvé quelques passages superflus, mais la continuité du texte est vraiment captivante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fafa-nyny
  23 novembre 2010
Il y a encore deux mois, je ne connaissais pas cet auteur. Puis j'ai participé à MasseCritique sur Babelio, et c'est ce livre qui m'a été envoyé. Joie dans mon coeur, j'adore gagner des choses (c'est si rare !) alors quand j'ai la chance de recevoir un livre, c'est la fête !
Alors, ce livre, je l'ai choisi pour son résumé un peu étrange et qui ne dévoile finalement pas grand-chose et pourtant tout.(...)
La suite ici : http://jaisixpixels.canalblog.com/archives/2010/11/23/19684958.html
Commenter  J’apprécie          00
berenice33
  04 juillet 2016
Original et plaisant à lire.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ay_guadalquiviray_guadalquivir   04 novembre 2010
"C'est à la sortie du métropolitain que, pour la première fois, le chien me mordit le mollet."
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : roman noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1647 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre