AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2917582022
Éditeur : CALLEVA (01/05/2010)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Nous sommes aux premières aimées de l'ascension de Charles Martel, grand-père de Charlemagne, au temps des rois francs chevelus et de la christianisation de l'Europe. C'est une époque de saints et de nobles brigands, de foi et de sauvagerie, d'où émergera bientôt un empire et une nouvelle civilisation. A l'ombre du monastère que vient de fonder sainte Odile, la découverte d'un corps, rendu par les eaux boueuses du Rhin, va lancer sur les routes un jeune homme blessé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LydiaB
  29 juillet 2013
Un livre intéressant car bien écrit et surtout bien documenté. le suspens est gardé jusqu'au bout. J'ai passé un bon moment, plongée dans ma période de prédilection. Néanmoins, je pense que j'en attendais plus car la publicité faite autour de ce roman me le laissait espérer. Les us et coutumes de l'époque auraient pu apparaître de façon plus explicite. J'aurais voulu en savoir plus sur les personnages historiques comme Charles Martel, Adalbert, Milon et surtout Odile, cette sainte devenue patronne de l'Alsace.
Je suis peut-être trop exigeante lorsqu'il s'agit de la période médiévale. Pour revenir à la réalité, il s'agit d'un roman policier et je n'oublie pas là son but premier. le contrat est rempli.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
Commenter  J’apprécie          462
LiliGalipette
  18 juillet 2010
Roman de Pierre Marchant.
Un tronc d'arbre creux est rejeté par le Rhin sur ses rives. En son sein, le cadavre décapité d'un chevalier franc. Ce corps n'est que le premier de ceux qui vont jalonner la marche punitive et meurtrière de l'évêque Milon, ami et conseiller de Charles Martel, le maire du palais du roi Chilpéric. À une époque où le royaume franc est divisé entre l'Austrasie et la Neustrie, Charles Martel, bâtard de Pépin le jeune, tente d'unir les Francs autour d'un même pouvoir, le sien. Les seigneurs de ces temps doivent choisir à qui vouer allégeance. Certains seigneurs dont les terres bordent les frontières de l'Austrasie cachent un secret dont Milon connaît la teneur. Cupide et violent, l'évêque sème la terreur sur les bords du Rhin. le moine Otton, le jeune Goderic et la jolie Amalia vont par monts et forêts pour tenter de prévenir les personnes menacées par la vindicte de Milon. La vérité n'étant pas toujours celle qui saute aux yeux, les personnages vont découvrir bien des secrets, sous le regard miraculé de l'abbesse Odile, la future Sainte Odile.
Je ne suis pas friande des romans policiers, mais celui-ci a le mérite de présenter une intrigue simple intelligement étayée par des personnages crédibles et superbement réhaussée d'informations historiques fort pertinentes. C'est avec plaisir que j'ai lu les descriptions architecturales des villas et des églises, que j'en ai appris un peu plus sur les ornements et parures, sur les armes et outils. Les paysages d'Alsace sont fidèlement rendus et il est facile de suivre les pas des personnages.
Je ne suis en aucun cas une lectrice apte à critiquer la qualité de l'enquête. Je peux en revanche apprécier les talents d'écriture de l'auteur qui, en peu de mots, en dit beaucoup et avec élégance. Ce roman est très divertissant. Je le conseille aux férus d'Histoire et aux amoureux d'intrigues policières.
Un grand merci aux éditions Calleva et à Blog-o-Book pour m'avoir offert et fait découvrir ce livre.

Lien : http://lililectrice.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
paikanne
  18 juillet 2010
Présentation de l'éditeur : nous sommes aux premières années de l'ascension de Charles Martel, grand-père de Charlemagne, au temps des rois francs chevelus et de la christianisation de l'Europe. C'est une époque de saints et de nobles brigands, de foi et de sauvagerie, d'où émergera bientôt un empire et une nouvelle civilisation.
À l'ombre du monastère que vient de fonder Sainte Odile, la découverte d'un corps, rendu par les eaux boueuses du Rhin, va lancer sur les routes un jeune homme blessé, une jeune fille audacieuse et un vieux moine attentif.
Ce roman policier nous emmène avec délicatesse et un art maîtrisé du suspens dans une époque excessive, en dureté comme en amour.
Mon avis : une belle incursion au Moyen Age, au VIIIè siècle pour être précis, qui ravira les amateurs de romans historiques friands de cette époque. le point de départ de cette longue marche est le corps d'un noble décapité découvert dans le tronc d'un chêne rejeté sur une de ses berges par le Rhin. D'emblée, il est clair pour Otton, le moine chargé de rendre le corps à la famille, qu'il est des questions que nul ne veut entendre poser et encore moins auxquelles apporter des réponses. Or le jeune Goderic veut à tout prix connaître la vérité à propos de l'assassinat, clairement établi, de son parrain.
Otton va s'employer à l'aider d'autant plus quand il devient évident que Goderic doit fuir pour éviter la mort lancée à ses trousses sous le visage terrifiant et sadique de Milon, "évêque" de Trèves et de Reims, ravalé au rang de soudard de Charles Martel et accompagné dans cette course macabre par ses "antrustions". La jeune Amalia se joindra bientôt à eux dans cette course contre le temps, non loin du monastère fondé par celle qui deviendra Sainte Odile.
J'ai apprécié ce roman lu en partenariat avec BoB et les Editions Calleva tant il est vrai que j'aime lire des romans relatifs à cette époque et cela, même si les moeurs étaient dures et cruelles, principalement à l'égard des faibles. On découvre dans ce récit quelques éléments liés à la vie des nobles (hospitalité sacrée !) mais j'aurais aimé en apprendre davantage ; en fait, j'aurais aimé que l'enquête dure plus longtemps afin de côtoyer plus avant les protagonistes et leur quotidien. Il me plairait de retrouver Otton dans d'ultérieures aventures. Qui sait ?
Lien : http://paikanne.skynetblogs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   29 juillet 2013
Dans un lit de vase, reposait le squelette d’un combattant. Sa posture était singulière: les poignets étaient entravés des restes d’une forte corde, et se croisaient sur son bassin. Aux épaules et aux pieds, le corps avait été pareillement ligoté. On devinait des restes d’étoffes gorgées d’eau de-ci, de-là. Sur ses hanches, les traces d’un ceinturon de cuir solide, à présent putréfié, reliaient un fermoir et des plaquettes d’or. Au côté de l’homme reposait une épée longue, dans son fourreau de bois. Sa poignée avait été décorée avec soin. On devinait un damasquinage d’argent sur le pommeau et sur la garde. Quelques longs cheveux, sans doute bruns, se mêlaient encore aux phalanges réunies et aux restes du ceinturon. Car la tête de cet homme reposait, bien calée, entre ses jambes: il avait été décapité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Video de Pierre Marchant (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Marchant
Interview radiophonique de Pierre Marchant à l'occasion de la parution de son roman historique "Le Pays des Cendres" aux éditions Calleva. Diffusion 26 janvier 2008
autres livres classés : carolingiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Pierre Marchant (1) Voir plus




Quiz Voir plus

🍏 C'est l'quiz, ma pauv'Lucette ! 🍎

Le talon d'Achille :

le défaut de la cuirasse
le voisin de lefuneste

12 questions
40 lecteurs ont répondu
Thèmes : prénoms , humour , expressions françaises , baba yagaCréer un quiz sur ce livre