AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Maria Marcu-PopArt (Illustrateur)
ISBN : 9730259615
Éditeur : Cetatea Nouă (31/12/2017)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Journal de passions anarchistes avec 15 dessins originaux de Maria Marcu-PopArt.
ManifArte N°3
[Jurnal de patimi anarhiste cu 15 desene originale de Maria Marcu-PopArt].
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tandarica
  09 mai 2019
Lire #democaust (titre original et évocateur à la fois) c'est pénétrer dans l'univers d'une république bâtarde (Republica bastardă, p. 14), gangrenée par l'absence de démocratie (Democaust: Restaurația revoluției, p. 11-12) : « un virus inconnu a infesté la terre immunitaire roumaine » et qui appelle à la mobilisation : « la routine alterne avec la révolution/Les chants de lamentation nous convient à faire fondre des bougies/Nous érigeons sans le savoir les statues de l'Histoire ébréchée. »
Les dessins de Maria Marcu-PopArt sont superbement minimalistes : du noir et blanc sur fond bleu foncé pour des êtres humains qui interrogent cet univers désabusé sur les tessons d'espoir éparpillés ici là par cette arche de Poe (Arca lui Poe, p. 15-16) dont raisonne le mythique Nevermore ou bien par la magie des licornes (Inorogul decofeinizat, p. 35).
Une plume combative et un crayon acéré réunis ici pour un très beau livre-objet révolutionnaire. Vive la poésie !
Commenter  J’apprécie          643
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   07 mai 2019
Des tessons de livre flottent entre les cadavres réactionnaires avec envie de vivre. Ils menacent la routine des os rongés. Ils suintent dans les veines éclatées par des obus obtus. Ils glissent comme la gravitation sur le plan de bataille des soldats kamikazes.
Depuis des boules de cristal, les empereurs-fantômes ordonnent au feu et à l’eau, à la famine et aux maladies, à la haine et à la folie, comme formes absurdes des plaisirs coupables.
Le democauste survient réellement dans les voix vibrantes, dans des verbes viraux, dans des virgules vexantes, dans des paroles vétustes.
L’extermination du peuple libre a commencé avec un vote dans la bouche.
Le sang gicle.
La parole opprime.
La poésie, s’est tirée une balle, conspirativement, dans la tête.

[Cioburi de carte plutesc printre cadavre reacționare cu poftă de viață. Amenință rutina din oasele roase. Se preling prin venele sparte de obuze obtuze. Alunecă gravitațional peste planul de luptă al soldaților kamikaze. Din globuri de cristal, împărații-fantomă poruncesc focul și apa, foametea și bolile, ura și nebunia, ca forme absurde ale plăcerilor vinovate. Democaustul se întâmplă aievea în vocile vibrante, în verbe virale, în virgule vexate, în vorbele vetuste.
Exterminarea poporului liber a început cu un vot în gură. Sângele împroașcă.
Cuvântul oprimă.
Poezia s-a împușcat, conspirativ, în cap.]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
autres livres classés : roumanieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
786 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre