AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Maria Marcu-PopArt (Illustrateur)
ISBN : 9730281807
Éditeur : Cetatea Nouă (31/12/2018)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Collection ManifArte N°5
25 poèmes récités en pensée, ensuite brûlés sur le bûcher, avec 10 tableaux originaux de Maria Marcu-PopArt
[25 poeme recitate în gând, apoi arse pe rug cu 10 picturi originale de Maria Marcu-PopArt]

4ème de couverture :

les taches solaires emprisonnent la lumière
la marée souffre d’une attaque de panique
parmi les mêmes consciences recouvertes de glaçure
la faute à la lune dis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tandarica
  23 mai 2019
Dans ce volume, le poète « se dédie » aux autres : amitié « de long cours », amour de sa vie, petite-fille qui vient de voir le jour, mentor, Ilarie Voronca, Benjamin Fondane ou tout simplement lecteur ami-anonyme. Il manifeste (avec eux ou seul) poétiquement et subsidiairement politiquement pour se sentir tout simplement vivant. Ainsi, très révélatrice me semble l'attitude du Manifeste Apolitikon (p. 9, Manifestul apolitikon) : « quand je suis né, de la morsure du matin avec de la rosée/je n'ai pas besoin de la politique ». Si la nature bienfaitrice est apolitique, la vie en société s'avère cruelle et, de fait, la politique n'est jamais très loin. le monde apocalyptique est peuplé de fantômes et tous tentent de comprendre pourquoi on a « enterré la démocratie » (p. 19, Manifestul greu de ucis [Le Manifeste difficile à tuer]) d'où l'exhortation « Monsieur Trump, Apocalyse, Now ». La littérature, les arts, la rhétorique peuvent-ils nous sauver ?
J'apprécie toujours autant la lucidité, la liberté de ton et les images surréalistes, psychédéliques qu'utilise ce poète qui se dit « amateur », mais dont le travail est tout sauf de l'amateurisme.
Les tableaux « Kosmosis » et « Time Collapse » de Maria Marcu-PopArt (planches entre les pages 6 et 7 et entre les pages 32 et 33) sont tout simplement à couper le souffle. Les autres mannequins mis en scènes par l'artiste plasticienne émeuvent tout autant par leur modernité que par le style épuré.
Un moment de grâce, cette lecture ! À quand une traduction en français ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   20 mai 2019
Chuuuuut ! Tu ferais mieux de te taire et de regarder la plaie
pour voir la ville qui se couche avec des larmes d’acier
Où que tu fuies te rattrapent les pas
se rassemble le pavage sous la plante des pieds brûlants
Quelle folie hideuse, t’aboient les souvenirs de pierre.

Chuuuuut ! Tu ferais mieux d’avaler des mots plutôt que du pain
tandis que tombent des comètes abattues par de fausses providences
La lune attend que tu apportes ton poignard
et que tu le plantes dans les rayons qui fouillent les nuages
Sur l’invective du monde s’agrippe la bohème qui prie.

Chuuuuut ! Tu ferais mieux de pleurer des cristaux Swarovski
dans tes yeux que tu rassembles le trésor de passions crucifiées
par un décret final que tu distribues des couronnes
Toi, arlequin indolent chassant ton destin
vers la douce agonie de la dernière cigarette d’après.


[Ssssst! Mai bine taci și uită-te în rană
să vezi orașul cum apune cu lacrimi de oțel
Oriunde fugi te-ajung din urmă pașii
se-adună caldarâmul sub tălpile încinse
Ce nebunie hâdă, te latră amintirile de piatră.

Ssssst! Mai bine-nghiți cuvinte-n loc de pâine
în timp ce cad comete răpuse de providențe false
Te-așteaptă luna să-ți aduci pumnalul
și să-l înfigi în razele ce scurmă norii
Pe invectiva lumii se cațără boema-n rugă.

Ssssst! Mai bine plângi cristale de Swarovski
în ochii tăi s-aduni tezaurul cu patimi răstignite
printr-un decret final să-mparți coroane
Tu-arlechin tembel gonindu-și soarta
spre dulcea agonie a ultimei țigări de după.]

(p. 26, Manifestul tăcut [Le manifeste tu])
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
TandaricaTandarica   19 mai 2019
la poésie affamée
déchiquette avec les dents s’en lèche les babines
dans des fourneaux les gardiens jettent des métaphores
sur les hommes-mannequins sur les vies-accordéons
quotidiennement ont lieu des exécutions avec des fragments d’œuvres inachevées
laissées à l’abandon sur les plaines avec des sondes comme des yeux de feu
s’approche le moment de rendre des comptes pour la soif des mots et
la liberté de me murer dans l’idée comme dans une prière en chuchotant la poésie est l’état de l’être

[poezia flămândă
rupe cu dinții se linge pe bot
prin furnale gardienii aruncă metafore
peste oamenii-manechin peste viețile-acordeon
zilnic au loc execuții cu fragmente de opere neterminate
lăsate-n paragină pe câmpiile cu sonde ca niște ochi de foc
se-apropie clipa când voi da socoteală pentru setea cuvintelor și
libertatea de-a mă zidi în idee ca-ntr-o rugă șoptind poezia e starea de a fi]

(p. 24 Manifestul piramidă [Le manifeste piramide])
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
autres livres classés : roumanieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
786 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre