AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Maria Marcu-PopArt (Illustrateur)
ISBN : 9730303584
Éditeur : Cetatea Nouă (01/10/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
4ème de couverture :
nous avons presque reconstitué nos traces
à partir des seaux de rêves éparpillés
au-dessus du passage de l’au-delà des montagnes
comme un écho entre le ponant et la répétition de l’être
moitoimoitoimoitoimoitoi
nous rapproche le nimbe de feu
du rivage bourgeonné sous les calottes du cœur
nous apprenons à devenir les citoyens souterrains
du continent excelsior.
***
ap... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tandarica
  08 novembre 2019
Je partage ici, avec vous, chers amis de babelio, la joie d'avoir reçu pour mon anniversaire deux nouveaux livres venus de Roumanie et publiés à Roman, dans la collection ManifArte, dont celui-ci.
J'exprime ici des remerciements émus pour cette dédicace du poète à mon attention : « La danse de l'âme, le feu de l'âme, l'illimité de l'âme, la paix de l'âme ; appelle-la comme tu veux, et laisse-la courir librement dans le néant ! À mon amie d'âme, Gabrielle Danoux, preuve supplémentaire que j'existe, que tu existes, qu'on existe. »
J'exprime ici mon admiration pour cette magnifique déclaration d'amour : le recueil est dédié à Maria « le sceau du un infini que nous avons semé il y a vingt ans déjà ».
Ces « bohèmes érotiques et autres introspections volontaires » (sous-titre du volume « Dernier cabaret de néant ») sont une belle offrande d'amour à l'épouse qui participe, en « miroir » pourrait-on dire, avec 11 illustrations (appelées « thermovisions »). Il s'agit de Maria Marcu-PopArt qui fait preuve de la même délicatesse et du même raffinement dans l'évocation érotique. le beau « Waterfall » inséré entre les pages 16 et 17 est repris dans CHARTA EROTICA retrospective art album-album de artă retrospectiv 2009-2019, page 113. J'aime beaucoup aussi la « vision » intitulée « Ecstasy », en prélude coloré à la symphonie érotique de la page 23-24. Il est « clair » (p. 18) que j'aime cette « poésie gonflable qui tombe amoureuse du poème vibreur » (p. 19). Une preuve d'amour profond, amour des plaisirs charnels et poétiques qui traverse le néant du quotidien. Même la glace brûle de désir heureusement assouvi, car « tout est possible au passage par le néant de deux amoureux » (p. 26).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1028
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   08 novembre 2019
Dernier cavalier de néant

Je te regarde t’accroître de moi
te hisser telle une radiographie
qui recouvre mon cœur électrocuté,
tel un poteau télégraphique
tu ameutes tes fils à travers le baume
d’épopée
du dernier cavalier de néant

Je serais capable de t’abandonner
dans le sang âpre qui dévore
les invités à la cène, en inhalant
seringue après seringue,
je songe à me laisser déchiqueter
par les particules d’éternité
avec lesquelles tu parcours mon cerveau
dans le miroir.

Mais je ne fais rien d’autre que
me retrouver dans la limpide
sève de la flèche contagieuse,
décantant mon impulsion mécanique
et l’anarchie constructive des regrets
dans la danse des pierres ponce,
surpris par de curieux indigènes
pour la première et toute dernière fois
sur l’île de la colonisation de soi.

***

Ultimul cavaler de neant

Mă uit cum crești din mine,
cum te înalți ca o radiografie
ce-mi acoperă inima electrocutată,
ca un stâlp de telegraf
îți asmuți firele prin balsamul
epopeic al
ultimului cavaler de neant.

Aș fi în stare să te abandonez
în sângele aspru care devorează
oaspeții la cină, inhalând
seringă după seringă,
m-ar bate un gând să mă las sfâșiat
de particulele de eternitate
cu care îmi străbați creierul
în oglindă.

Dar nu fac altceva decât
să mă regăsesc în limpedea
sevă a săgeții molipsitoare,
strecurându-mi impulsul mecanic
și anarhia constructivistă a regretelor
în dansul pietrelor ponce,
surprins de indigeni curioși
pentru prima și cea din urmă oară
pe insula colonizării de sine.
(p. 31)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          373
TandaricaTandarica   07 novembre 2019
flânerie

libre de courir
avec la montagne de croisées des chemins
dans mes bras
avec l’aigrette de pissenlit dans le cœur
avec la plaie ouverte
de l’œil retourné, toujours retourné
de sa tournée
sauvagerie impénétrable
ma tête est un chapeau de paille
dans lequel je ramasse le solstice d’été
et les pommes aigre-douces
qui flottent sur tes lèvres
je casse le cadenas de la camarde
avec le hurlement de bête déchaînée
je jette les heures les journées les mois
les années entières
dans le jardin où
nous avons enfilé sur nous l’âme
comme un t-shirt pas lavé.

***
drumeție

liber să alerg
cu muntele de răscruci
în brațe
cu puful de păpădie în inimă
cu rana deschisă
a ochiului întors mereu întors
din drum
sălbăticie de nepătruns
capul meu e o pălărie de paie
în care adun solstițiul de vară
și merele acrișoare
care plutesc pe buzele tale
sparg lacătul pieirii
cu urletul de jivină-ncolțită
arunc orele zilele lunile
anii cu totul
în grădina unde
ne-am tras sufletul
ca un tricou nespălat pe noi.
(p. 14)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          503
TandaricaTandarica   08 novembre 2019
baume fécond

le bruit de la chair féconde
passe la nuit dans le sous-sol de l’être
recouvre des conduits
bouches d’aération
embaume la sueur
en capsules organiques
renverse des corps en peluche
sur des canapés affamés
je sens les rides chaudes
dans la paume de ta main
sur ses lèvres à elle
chacun tente de se
retrouver dans l’autre
palpant des murs
pétrissant les pores ouverts
suivant la trace
du territoire marqué avec
les gouttes de vif-argent
maintenant nous respirons en saccades
des cristaux de sel
à travers l’obscurité irréelle
qui éparpille des êtres et des spasmes
avec bruit de chair féconde

***
balsam fecund

zgomotul cărnii fecunde
înnoptează în subsolul ființei
acoperă conducte
guri de aerisire
îmbălsămează sudoarea
în capsule organice
răstoarnă corpuri de pluș
pe canapelele înfometate
simt ridurile calde
în palmă la tine
pe buzele ei
fiecare încearcă să se
regăsească în celălalt
pipăind ziduri
mozolind porii deschiși
luând urma
teritoriului marcat cu
stropi de viu argint
acum respirăm sacadat
cristale de sare
prin întunericul ireal
ce risipește ființe și spasme
în zgomot de carne fecundă.
(p. 17)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
autres livres classés : bohêmeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
291 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre