AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782844850775
424 pages
Allia (26/10/2001)
4.19/5   13 notes
Résumé :
More than 20 years after its initial publication,Mystery Trainremains one of the smartest, most provocative books ever written about rock-and-roll. Marcus puts his subjects--which include Robert Johnson, Elvis Presley, The Band, Randy Newman, and Sly Stone--into their proper context, which is the culture-at-large. He makes you understand why these musiciansmatter, and what they've contributed to the American imagination. In his introduction, Marcus confesses that he... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
JeffreyLeePierre
  23 mai 2020
C'est un essai de mythologie américaine appliquée à quelques moments ou artistes du rock. Et pour une fois chez Marcus, il y a plus de bonnes idées et de musicologie pertinente que de délires spécieux.
Et ça parle de Harmonica Frank : jamais rien entendu de ce gus, mais ça donne envie, ça doit ressembler à un proto-Hasil Adkins plus proche du vieux country rural.
Puis d'excellents chapitres sur Robert Johnson, Sly Stone, Randy Newman (moins bien, mais c'est peut-être parce que je ne suis pas très sensible au bonhomme), Jerry Lee Lewis et enfin Elvis.
Dans l'édition Allia, il y a plus de notes et discographies sélectives en fin d'ouvrage que la longueur du livre lui-même. Et encore, c'est écrit en plus petit. Mais c'est une mine de bons tuyaux qui donne envie de reprendre toute l'histoire, de retrouver les racines country et blues, de ré-écouter le catalogue blues de Sun, puis le rockabilly qui en dériva. de passer de longs moments en compagnie de tous ces pouilleux mal dégrossis qui ont quand même enregistré tous ces petits bijoux d'excitation sonores.
Et puis il y a dans les notes la retranscription d'un dialogue hallucinant entre Jerry Lee Lewis et Sam Phillips (probablement enregistré sur la bande de la session) où le premier refuse absolument de chanter Great Balls Of Fire parce qu'il vient de comprendre que c'est une allusion à la Pentecôte agrémentée de paroles grivoises, et que ce serait pêché que de chanter une horreur pareille alors que la Bible dit qu'il ne faut pas visiter le côté obscur... Bref un grand délire mystico-n'importe quoi entre deux noeuds passablement allumés.
Et dire que si Sam Phillips n'avait pas eu le dernier mot dans cet échange, hum... théologique, Jerry Lee Lewis serait resté sur sa position et la face du rock en eut été changée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
david12
  04 novembre 2014
indispensable a la compréhension de la musique americaine.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PsychikFabPsychikFab   03 mars 2018
Défiant sa copine dans "Baby, let's play house" (tel Dylan invectivant l'héroïne de "Like a rolling stone" ou Jagger observant les bourgeoises de "19th nervous breakdown"), Elvis chantait avec un profond mépris pour le monde qui l'avait toujours exclu.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Greil Marcus (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Greil Marcus
Chronique consacrée à "Three Songs, Three Singers, Three Nations" de Greil Marcus, diffusée dans l'émission "Polarisation" (Radio Zinzine) en mai 2018.
Dans la catégorie : RockVoir plus
>Généralités sur la musique>Reggae (Musique)>Rock (61)
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
851 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre